Universit Djilali bounaama de khemis Miliana Facult Sciences

  • Slides: 27
Download presentation

 Université Djilali bounaama de khemis Miliana Faculté: Sciences de la nature et de

Université Djilali bounaama de khemis Miliana Faculté: Sciences de la nature et de la Vie et des science de la terre Département: Biologie Spécialité: Protection des écosystèmes Thème effet de stress salin sur la germination et le développement des plantes d’haricot (Phaseolus vulgaris L. ) Présenter par: -Naimi Fouzia -Merdj asma Soutenu le: 27 Juin 2018, Dvant le juré: Présidente: : Mme. BNAOUDA. L MAA UNIV Djilali Bounaama Khmis-Miliana Promoteur: Mr. AROUS. A MAA UNIV Djilali Bounaama Khmis-Miliana Examinateur: Mr. BADACHE. H MCB UNIV Djilali Bounaama Khmis-Miliana Examinatrice: Mme. MESTFAOUI. H MAA UNIV Djilali Bounaama Khmis-Miliana Année universitaire: 2017/20018

PLAN DE TRAVAIL 1 INTRODUCTION 2 MATRIELS ET METHODES 3 RESULTATS ET DESCUSION 4

PLAN DE TRAVAIL 1 INTRODUCTION 2 MATRIELS ET METHODES 3 RESULTATS ET DESCUSION 4 CONCLUSION

1 INTRODUCTION

1 INTRODUCTION

La salinité est une menace majeure pour les sols agricoles et les cultures notamment

La salinité est une menace majeure pour les sols agricoles et les cultures notamment les légumineuses, parmi lesquelles haricots qui a un grande intérêt économique et nutritionnel vu sa richesse en protéine végétales. Les stress environnementaux comme le stress salin, limitent sérieusement la croissance des plantes ainsi que la productivité végétale sur 40% de la surface terrestre notamment en régions méditerranéennes.

Problématique Quelle est effet de stress salin sur la germination et le développement des

Problématique Quelle est effet de stress salin sur la germination et le développement des plantes d’haricot (Phaseolus vulgaris L. )?

2 MATRIELS ET METHODES

2 MATRIELS ET METHODES

OBJECTIF DE L’EXPEREMENTATION de mieux comprendre le phénomène de la salinité et ses impacts

OBJECTIF DE L’EXPEREMENTATION de mieux comprendre le phénomène de la salinité et ses impacts sur la vie du végétale Etude l’effet de la salinité sur le processus de la germination des graines d’haricot (Phaseolus Vulgaris L. )

Méthodologie Préparation des solutés Tableau 01 : Les milieux de germination avec les différentes

Méthodologie Préparation des solutés Tableau 01 : Les milieux de germination avec les différentes concentrations salines Concentration Na. Cl (g. ml-1) 1 0 meq 0 2 50 meq 0, 6 3 100 meq 1, 2 4 150 meq 1, 8 5 200 meq 2, 4 Solutions 200 ml d’eau distillé

Paramètres mesurés Biochimique Morphologiques Evolution des poids des graines La faculté germinatives La cinétique

Paramètres mesurés Biochimique Morphologiques Evolution des poids des graines La faculté germinatives La cinétique de germination La longueur de radical Sucre soluble

Figure 01: Dispositif expérimental de l’essai de croissance

Figure 01: Dispositif expérimental de l’essai de croissance

100 mg de cotylédons de la graine d’haricot Le protocole de dosage des sucres

100 mg de cotylédons de la graine d’haricot Le protocole de dosage des sucres solubles 2 ml de l’extrait(dilué 10 fois) + éthanol 80% 20 Heurs Réactive B 5, 25 ml éthanol 80% Réactive A 2 g d’anthrone pure + 1 litre d’acide sulfurique Réactive A Agitation + Bain-marie à 92°C pendant 8 mn Refroidissement pendant 30 mn à l’obscurité Spectrophotomètre à longueur d’onde de 585 mn(mg. g-1 )de MS

3 RESULTATS ET DESCUSION

3 RESULTATS ET DESCUSION

1 - Paramètres d’évolution du taux d’imbibition 0. 60000 0. 70000 Ril 29 0.

1 - Paramètres d’évolution du taux d’imbibition 0. 60000 0. 70000 Ril 29 0. 60000 0. 40000 50 meq 0. 30000 100 meq Ril 83 0. 50000 Témoin 0. 40000 50 meq 0. 30000 100 meq 0. 20000 150 meq 0. 10000 200 meq 0. 00000 0 6 12 18 24 30 36 42 48 54 60 66 72 78 Temps (h) 0. 60000 0. 00000 0 6 12 18 24 30 36 42 48 54 60 66 72 78 Temps (h) Ril 104 0 6 12 18 24 30 36 42 48 54 60 66 72 78 Temps(h) Ril 34 0. 70000 0. 50000 0. 40000 50 meq 0. 30000 100 meq 0. 20000 150 meq 0. 10000 200 meq 0. 00000 Poids (g) Témoin 0. 60000 0. 50000 0. 40000 Témoin 0. 40000 50 meq 0. 30000 100 meq 0. 20000 150 meq 0. 10000 200 meq 0. 00000 0 6 12 18 24 30 36 42 48 54 60 66 72 78 Temps(h) Djadida 0. 60000 0. 70000 0 6 12 18 24 30 36 42 48 54 60 66 72 78 Temps (h) Poids(g) 0. 70000 Poids(g) 0. 60000 0. 50000 Témoin Poids(g) Poids (g) 0. 50000 0. 70000 Ril 115 Poids(g) 0. 70000 Témoin 50 meq 0. 30000 100 meq 0. 20000 150 meq 200 meq 0. 10000 0. 00000 0 6 12 18 24 30 36 42 48 54 60 66 72 78 Temps(H) Figure 02: L'évolution des poids des graines déférents génotypes en fonction des différentes concentrations salines au cours du temps.

Tableau 02: Taux de réduction des poids des graines en fonction du temps chez

Tableau 02: Taux de réduction des poids des graines en fonction du temps chez les différents génotypes et à différents stress salins. Djadida Ril 29 Ril 34 Ril 83 Ril 0 104 Ril 115 50 meq 3, 32% 27, 31% 27, 69% -0, 28% 24, 51% 14, 04% 100 meq 9, 21% 22, 71% 13, 88% 18, 33% 17, 86% 10, 47% 150 meq 11, 29% 34, 04% 16, 81% 8, 66% 18, 74% -11, 82% 200 meq 29, 76% 22, 55% 25, 78% 17, 94% 14, 32% 0% Le génotype le plus affecter Le génotype Ril 115 le mois affecter

2 -La cinétique de germination 4. 5 4 10 8 Temoi 50 meq 6

2 -La cinétique de germination 4. 5 4 10 8 Temoi 50 meq 6 100 meq 4 150 meq 200 meq 2 3. 5 3 Temoi 2. 5 50 meq 2 100 meq 1. 5 150 meq 1 200 meq 0. 5 0 0 1 2 3 12 4 5 Temps 6 7 8 0 1 2 3 10 Ril 104 Temoi 50 meq 6 100 meq 4 150 meq 200 meq 2 0 Cinétique de germination 8 4 5 Temps 6 7 1 2 3 4 5 Temps 6 7 8 8 Temoi 50 meq 6 100 meq 4 150 meq 200 meq 2 0 1 2 3 10 8 7 6 Temoi 5 50 meq 4 100 meq 3 150 meq 2 200 meq 1 4 5 Temps 6 7 8 Ril 83 9 8 7 6 Temoi 5 50 meq 4 100 meq 3 150 meq 2 200 meq 1 0 0 10 8 Ril 115 9 10 Ril 104 0 Cinétique de germination 12 Djadida Cinétique de germination Ril 29 Cinétique de germination 12 0 1 2 3 4 5 Temps 6 7 8 0 0 1 2 3 4 5 Temps 6 7 8 Figure 02: L’évolution de la cinétique de germination des déférentes génotypes en fonction des différentes concentrations salines

Nembre finale des graines germinès 3 -Effet des traitements saline sur la faculté germinative

Nembre finale des graines germinès 3 -Effet des traitements saline sur la faculté germinative (le taux final de la germination) 12 10 8 Temoi 50 meq 6 100 meq 4 150 meq 200 meq 2 0 Ril 29 Ril 34 Ril 83 Ril 104 Ril 115 djadida Génotypes Figure 03: Taux finale de germination des graines en fonction des différentes concentrations salines

4 -La longueur de la radicule Figure 04: Evolution de la longueur des radicules

4 -La longueur de la radicule Figure 04: Evolution de la longueur des radicules en fonction des régimes salines appliqués.

Tableau 03: Taux de réduction des longueur des radicules en fonction du temps chez

Tableau 03: Taux de réduction des longueur des radicules en fonction du temps chez les différents génotypes et à différents stress salins. Djadida Ril 29 Ril 34 Ril 83 Ril 104 Ril 115 50 meq 13, 69% 60, 91% 96, 11% 6, 55% 62, 40% -32, 60% 100 meq 100% 85, 80% 47, 77% 3, 77% 83, 33% 91, 73% 150 meq 100% 99, 56% 94, 99% 100% 93, 41% 98, 69% 200 meq 100% 99, 01% 98, 83% 100% Le taux le plus augmenter

5 -Teneur des graines en sucres solubles Figure 05: L’évolution des taux des sucres

5 -Teneur des graines en sucres solubles Figure 05: L’évolution des taux des sucres soluble en fonction des different traitements salins.

Tableau 04: Taux d’accroissement de sucre soluble en fonction du temps chez les différents

Tableau 04: Taux d’accroissement de sucre soluble en fonction du temps chez les différents génotypes et à différents stress salins. Djadida Ril 29 Ril 34 Ril 104 Ril 115 Ril 83 50 meq 11, 40% 13, 95% 13, 64% 15, 61% 15% 12, 14% 100 meq 18, 94% 21, 84% 15, 58% 24, 18% 23, 46% 20, 21% 150 meq 26, 16% 24, 02% 27, 66% 26, 54% 27, 59% 28, 20% 200 meq 34, 75% 28, 17% 37, 40% 30, 9% 33, 64% 37, 36% Le génotype le plus affecter

v. Le processus d’absorption d’eau s’est inhibé au niveau de ces concentrations sal §

v. Le processus d’absorption d’eau s’est inhibé au niveau de ces concentrations sal § La réduction des poids des graines § La réduction de cinétique de germination § La réduction de longueur des radicule est exprimer par la décroissement de croissance des cellules v L’augmentation de taux des sucre soluble s’explique par une installation des mécanismes d’ajustement osmotique

4 CONCLUSION

4 CONCLUSION

A très faible concentration, certains sels présents à l’état naturel dans le sol sont

A très faible concentration, certains sels présents à l’état naturel dans le sol sont absorbés comme éléments nutritifs par les végétaux. Cependant, à des concentrations plus élevées, les sels solubles peuvent empêcher les racines d’absorber l’eau et les éléments nutritifs et ainsi restreindre la croissance des plantes cultivées, d’où un rendement plus faible. L’accumulation des sels, et en particulier des sels de sodium, est l’une des principales menaces physiologiques qui pèsent sur les écosystèmes. Un niveau de salinité élevé des sols provoque le flétrissement des plantes du fait d’une diminution du potentiel hydrique du sol et des effets de toxicité. La phase de germination représente l’une des phases critiques où les effets de ce stress peuvent affecter considérablement la survie et le comportement agronomique ultérieur de cette espèce végétale. Les résultats dégagés de cette étude illustre avec d'autres recherches réalisées dans ce domaine, des voies permettant une meilleure compréhension de l'effet du Na. Cl sur la remobilisation des réserves glucidiques, indispensables à la synthèse de l'énergie pendant la phase de germination, phase critique de toute

morphogenèse ultérieure de la plante. Suivant les données obtenues il se démontre que la

morphogenèse ultérieure de la plante. Suivant les données obtenues il se démontre que la presence. des sels dans le milieu de germination avec les concentrations retenues, n'influent nullement le processus d'imbibition des graines mises en germination. L'absorption de l'eau de manière optimale durant les premières 48 heures du temps de la germination est suffisante pour permettre une synthèse optimale des enzymes impliquées dans l'hydrolyse de l'amidon et la libération des sucres utilisables dans le processus de la synthèse d'énergie. Devant cette situation la phase finale de la germination, caractérisée par l’apparition et le développement de la radicule présente des variations notables suivant le milieu de germination. En effet les milieux ayant subis les traitements salins de 150 et 200 meq représente des facteurs limitant quant au développement de la radicule. Ceci est le résultat d’un abaissement du potentiel osmotique de ces solutions par rapport à celui de la radicule en formation.

Perspective Les résultats auxquels on est parvenus lors de ce travail demeurent forcément parcellaires,

Perspective Les résultats auxquels on est parvenus lors de ce travail demeurent forcément parcellaires, nécessitant plus d'approfondissements pour répondre de manière plus prononcée au mécanisme de tolérance à la salinité de cette espèce lors des premiers stades de développement de la plante.