Travailler ensemble lcole primaire quen pensent des acteurs

  • Slides: 12
Download presentation
Travailler ensemble à l’école primaire: qu’en pensent des acteurs de l’ÉPS du milieu scolaire

Travailler ensemble à l’école primaire: qu’en pensent des acteurs de l’ÉPS du milieu scolaire et de la formation à l’enseignement? Jean-Sébastien Tourigny, étudiant à la maîtrise en kinanthropologie, Université de Sherbrooke, GRIÉFPAP; CRIFPE Jean-François Desbiens, Université de Sherbrooke, GRIÉFPAP; CRIFPE Robert Goyette, Université de Sherbrooke, GRIÉFPAP Colloque CRIFPE 13 mai 2009

Problématique Un courant de pensée prônant un professionnalisme collectif depuis les années 1990. Travailler

Problématique Un courant de pensée prônant un professionnalisme collectif depuis les années 1990. Travailler ensemble: un phénomène à l’ordre du jour en formation initiale des enseignants québécois; (MEQ, 2001) • Coopérer avec l’équipe-école en vue de l’atteinte des objectifs éducatifs de l’école (compétence 9) • Travailler de concert avec les membres de l’équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettant le développement et l’évaluation des apprentissages des élèves (compétence 10).

Problématique L’ÉPS et les possibilités de travailler avec d’autres personnes à l’école: • Situations

Problématique L’ÉPS et les possibilités de travailler avec d’autres personnes à l’école: • Situations de co-enseignement plus en plus fréquentes dans les écoles primaires. • Responsabilité du volet (compétence disciplinaire, formation). • Implication des personnes spécialistes dans les équipescycles. éducation domaines à la santé généraux de

Objectifs spécifiques de recherche 1. Identifier et décrire les conditions et/ou obstacles à la

Objectifs spécifiques de recherche 1. Identifier et décrire les conditions et/ou obstacles à la mise en place et à l’accomplissement du «travailler ensemble» en milieu scolaire. 2. Identifier la place que les acteurs accordent au développement des compétences liées au «travailler ensemble» en formation initiale à l’enseignement de l’ÉPS.

Méthodologie (protocole) Recherche qualitative/interprétative • Échantillon intentionnel (non probabiliste) Stratégie de collecte de données

Méthodologie (protocole) Recherche qualitative/interprétative • Échantillon intentionnel (non probabiliste) Stratégie de collecte de données • • Questionnaires sociodémographiques Entrevues semi-dirigées et entrevues de suivi (n=11) Analyse des données (Logiciel NVIVO) • • Analyse concomitante Analyse de contenu

Résultats: Les conditions et les obstacles reliés au «travailler ensemble» entre spécialistes en ÉPS.

Résultats: Les conditions et les obstacles reliés au «travailler ensemble» entre spécialistes en ÉPS. Les spécialistes en ÉPS travaillent ensemble: • • Situations de co-enseignement Rencontres de planification/évaluation Organisation d’événements spéciaux Comité de spécialistes en ÉPS à la Commission scolaire CONDITIONS OBSTACLES 1) Avoir du temps pour se rencontrer 1) Itinérance (plusieurs écoles) 2) Ouverture d’esprit (innovations) 2) Valeurs divergentes (ÉPS, travail, apprentissage) 3) Volonté 3) Nombre élevé d’élèves dans le gymnase (co-enseignement)

Résultats: Les conditions et les obstacles reliés au «travailler ensemble» entre collègues d’une discipline

Résultats: Les conditions et les obstacles reliés au «travailler ensemble» entre collègues d’une discipline différente. Les spécialistes en ÉPS travaillent avec d’autres personnes enseignantes et non enseignantes: • Discussions à propos d’élèves (comportements, • Échanges de services Comités de l’école Conseil de l’école • • interventions) CONDITIONS OBSTACLES 1) Ouverture d’esprit 1) Itinérance (plusieurs écoles) 2) Volonté 2) Valeurs divergentes (ÉPS, travail, apprentissage) 3) Avoir du temps pour travailler ensemble 3) Nombre élevé d’élèves en difficulté

Résultats: La place accordée au développement de compétences liées au «travailler ensemble» en formation

Résultats: La place accordée au développement de compétences liées au «travailler ensemble» en formation initiale à l’enseignement. Catégorie d’acteurs À l’intérieur des stages Autres activités pédagogiques à l’université Stagiaire (n=3) • Dyades lors des stages I et II. • Co-enseignement en stage III et IV (stagiaire/ stagiaire-spécialiste) • PEA montrent l’exemple aux stagiaires en participant aux activités liées à la vie scolaire. • Réalisation PEA (n=4) • Dyades lors des stages I et II. • Co-enseignement en stage III et IV (stagiaire/ stagiaire-spécilaiste) • PEA montrent l’exemple aux stagiaires en participant aux activités liées à la vie scolaire. • Réalisation Formateur universitaire (n=2) • Dyades lors des stages I et II. • Projet dans le cadre du Séminaire III. • Travail • Projet • Réalisation Direction (n=2) intégrateur avec les autres personnes enseignantes (Cirque). des travaux en équipes. • Travail d’équipe (activité pédagogique au programme) en équipes. des travaux d’équipe (activité pédagogique au programme) • Réalisation des travaux en équipes. des travaux

Résultats: Suggestions de moyens pour développer des compétences relatives au «travailler ensemble» en formation

Résultats: Suggestions de moyens pour développer des compétences relatives au «travailler ensemble» en formation à l’enseignement. Catégorie d’acteurs Stagiaire (n=3) À l’intérieur des stages Autres activités pédagogiques à l’université • Les moyens existants sont jugés satisfaisants. • Considérer cette compétence dans le guide d’évaluation de stage. • PEA (n=4) • Formateur universitaire (n=2) • Direction (n=2) • Pas de suggestion Encadrement des stagiaires par la direction de l’école. Réalisme des intervention de coenseignement en situation de micro-enseignement. Liens avec le programme de BEPP • Conférences en lien avec le travail collectif données par des PEA Accroître les occasions de coenseignement à l’intérieur des cours de micro-enseignement. • • Pas de suggestion

Discussion • Les occasions de travail entre collègues d’ÉPS divergent de celles entre collègues

Discussion • Les occasions de travail entre collègues d’ÉPS divergent de celles entre collègues d’une discipline différente. • Les moyens pour former au «travailler ensemble» en formation initiale ne tiennent pas compte des conditions et des obstacles identifiés par les acteurs.

Conclusion • Les PEA et les stagiaires s’identifient davantage à leurs collègues ÉPS qu’à

Conclusion • Les PEA et les stagiaires s’identifient davantage à leurs collègues ÉPS qu’à ceux d’une autre discipline. • Les acteurs semblent manquer de moyens pour former au travail collectif en formation initiale.

Les acteurs de l’équipe-école es u èg l l Co ÉPS Pe (In rson

Les acteurs de l’équipe-école es u èg l l Co ÉPS Pe (In rson ter ne ve l nnt ion ense s d ign ire an cte t s) Direction d’école (n=2) Aut res ens perso eign n ante nes s Travailler ensemble t P an n g ei s n t) -e c n l re i e d nn (in o s er Spécialiste en ÉPS (n=4) Stagiaire en ÉPS (n=3) Formateur Universitaire (n=2)