THERMOREGULATION SERVICE DE PHYSIOLOGIE CHU CONSTANTINE Ralis par

  • Slides: 19
Download presentation
THERMOREGULATION SERVICE DE PHYSIOLOGIE CHU CONSTANTINE Réalisé par: Dr Medeni Dr Bouaziz

THERMOREGULATION SERVICE DE PHYSIOLOGIE CHU CONSTANTINE Réalisé par: Dr Medeni Dr Bouaziz

THERMOREGULATION ® 1) Définitions ® THERMOGENESE ® THERMOLYSE ® NOYAU THERMIQUE ® 2) Rôle

THERMOREGULATION ® 1) Définitions ® THERMOGENESE ® THERMOLYSE ® NOYAU THERMIQUE ® 2) Rôle de la circulation ® 3) Régulation thermique ® 4) Mesure de la température ® 5) Réponses thermorégulatrices ® réponses au froid et au chaud ® hypo et hyperthermie

1)- DEFINITIONS CHALEUR : 1° DECHET DU METABOLISME CELLULAIRE PRODUIT DE FAÇON PERMANENTE. 2°

1)- DEFINITIONS CHALEUR : 1° DECHET DU METABOLISME CELLULAIRE PRODUIT DE FAÇON PERMANENTE. 2° TEMPERATURE OPTIMALES POUR LES REACTIONS CHIMIQUES/ENZYMATIQUES (37°C) HOMEOTHERMES Température centrale indépendante du milieu ambiant Par production de chaleur interne H I B E R N A N T POIKILOTHERMES Température centrale dépendante du milieu ambiant

1) DEFINITION PRODUCTION OU GAIN DE CHALEUR THERMOGENESE TEMPÉRATURE CENTRALE PERTES DE CHALEUR THERMOLYSE

1) DEFINITION PRODUCTION OU GAIN DE CHALEUR THERMOGENESE TEMPÉRATURE CENTRALE PERTES DE CHALEUR THERMOLYSE

NOTIONS FONDAMENTALES �ECHANGES THERMIQUES = MECANISMES PERMETTANT LES PERTES (ou GAINS) DE CHALEUR peau

NOTIONS FONDAMENTALES �ECHANGES THERMIQUES = MECANISMES PERMETTANT LES PERTES (ou GAINS) DE CHALEUR peau paroi CONDUCTION CONVECTION AIR (eau) RADIATION infra-rouge Tcut gld sudoripares EVAPORATION (SUDATION) paroi Tamb

BASES PHYSIQUES DES ÉCHANGES THERMIQUES �RADIATION (60%) �CONVECTION �CONDUCTION � EVAPORATION � pertes insensibles

BASES PHYSIQUES DES ÉCHANGES THERMIQUES �RADIATION (60%) �CONVECTION �CONDUCTION � EVAPORATION � pertes insensibles (respiration) � 600 m. L/24 h = 390 Kcal/24 h � pertes urinaires, fèces � SUDATION +++ � 1 ml d’eau 0. 58 kcal

MÉCANISMES D’ÉCHANGE DE CHALEUR 3) Convection (le courant d’air du vent éloigne l’air chaud

MÉCANISMES D’ÉCHANGE DE CHALEUR 3) Convection (le courant d’air du vent éloigne l’air chaud du corps) 1) Rayonnement (transfert chaleur du soleil au corps) de 2) Conduction (transfert de chaleur des mains aux haltères) 4) Evaporation (de la sueur)

NOTIONS FONDAMENTALES �THERMOGENESE (endothermes) = PRODUCTION DE CHALEUR 1 Augmentation de l'activité tissulaire �

NOTIONS FONDAMENTALES �THERMOGENESE (endothermes) = PRODUCTION DE CHALEUR 1 Augmentation de l'activité tissulaire � Métabolisme basal = métabolisme de l'individu au repos, en neutralité thermique = 2 Augmentation activité musculaire squelettique � Frisson : activité musculaire involontaire et inefficace sous contrôle hypothalamique � activité physique volontaire 3 Thermogénèse sans frisson � métabolisme oxydatif mitochondrial+++ � Adrénaline, glucocorticoïdes, hormones thyroïdiennes, glucagon � tissu adipeux brun

NOYAU THERMIQUE Enveloppe = ISOLANT T°cent ISOLATION Ambiance FROIDE NOYAU Ambiance CHAUDE -ISOLATION FONCTION

NOYAU THERMIQUE Enveloppe = ISOLANT T°cent ISOLATION Ambiance FROIDE NOYAU Ambiance CHAUDE -ISOLATION FONCTION DE LA CIRCULATION CUTANEE -AJUSTEMENT VARIABLE DE L'ISOLATION

2) ROLE DE LA CIRCULATION � CIRCULATION CUTANEE = échangeur thermique D'après Aschoff et

2) ROLE DE LA CIRCULATION � CIRCULATION CUTANEE = échangeur thermique D'après Aschoff et Wever (Dtsch Med Woxhenscher, 84, 1509, 1959 et Université Liège http: //www. ulg. ac. be/physioan/chapitre/index. htm

3) REGULATION THERMIQUE °C Tcent (noyau) 37 Tcut (enveloppe) neutralité thermique 31 27 31

3) REGULATION THERMIQUE °C Tcent (noyau) 37 Tcut (enveloppe) neutralité thermique 31 27 31 Tamb °C

LA REGULATION � CENTRES THERMOREGULATEURS HYPOTHALAMIQUES SNmoteur

LA REGULATION � CENTRES THERMOREGULATEURS HYPOTHALAMIQUES SNmoteur

4) MESURE DE LA TEMPERATURE �TEMPERATURE CENTRALE � Buccale � Rectale �TEMPERATURE PERIPHERIQUE �

4) MESURE DE LA TEMPERATURE �TEMPERATURE CENTRALE � Buccale � Rectale �TEMPERATURE PERIPHERIQUE � Cutanée moyenne � différence périphérie/centrale = reflet de l'enveloppe

5)-A- LES REPONSES THERMIQUES AU FROID � THERMOGENESE � Hypothalamus postérieur � ADAPTATION HUMAINE:

5)-A- LES REPONSES THERMIQUES AU FROID � THERMOGENESE � Hypothalamus postérieur � ADAPTATION HUMAINE: �vêtements, chauffage boissons chaudes � VASOCONSTRICTION CUTANEE �augmentation du tonus sympathique �hypertension artérielle �phénomène de chasse vasculaire � FRISSON � THERMOGENESE SANS FRISSON �Catécholamines �Hormones thyroïdiennes �glucocorticoïdes �glucagon

� HYPOTHERMIE : T cent <35°C �ETIOLOGIES : �conditions extrêmes, anesthésie, sujet âgé, hypothyroïdie

� HYPOTHERMIE : T cent <35°C �ETIOLOGIES : �conditions extrêmes, anesthésie, sujet âgé, hypothyroïdie �TRAITEMENT �Réchauffement progressif : perfusion �utilisation clinique : CEC �Anesthésie

5)-B-LES REPONSES THERMIQUE A LA CHALEUR � THERMOLYSE � hypothalamus antérieur � ADAPTATION HUMAINE

5)-B-LES REPONSES THERMIQUE A LA CHALEUR � THERMOLYSE � hypothalamus antérieur � ADAPTATION HUMAINE � porte de vêtements légers , � climatisation, � les boissons fraiches � VASODILATATION CUTANEE � Vasodilatation active et passive � Réduction du tonus sympathique � Hypotension artérielle � SUDATION � Glandes endocrines. � 1. 5 à 6 l/h � si T amb > 30 -32°C � innervation sympathique a médiation cholinergique - récepteurs muscariniques

6)-LA FIEVRE � HYPERTHERMIE PAR DEREGLEMENT DES MECANISMES DE REGULATION � AGENTS INFECTIEUX, TC,

6)-LA FIEVRE � HYPERTHERMIE PAR DEREGLEMENT DES MECANISMES DE REGULATION � AGENTS INFECTIEUX, TC, . . � PYROGENES BACTERIENS = endotoxines � PYROGENES ENDOGENES = système immunitaire en réponse à l'infection (ex IL 6) ® DECALAGE DU POINT DE CONSIGNE nouvelle 39 -40° consigne Tcent Vasoconstriction Frisson sudation vasodilatation 37° TPS

La thermorégulation au cours de la fièvre - température du thermostat est réglée à

La thermorégulation au cours de la fièvre - température du thermostat est réglée à une valeur plus élevée -l’organisme réagit comme s’il était placé dans une enceinte dont la température ambiante serait basse - les mécanismes régulateurs de thermogenèse sont donc mis en Jeu pour amener la température corporelle à ce nouveau niveau : vasoconstriction cutanée, frisson, augmentation du métabolisme cellulaire, d’où apparition de la sudation.

Les conséquences de la fièvre : — Augmentation du métabolisme cellulaire : (augmentation de

Les conséquences de la fièvre : — Augmentation du métabolisme cellulaire : (augmentation de la fréquence et du débit cardiaque). — Hyper catabolisme protidique : amaigrissement. — Déperdition hydrique : risque de déshydratation. — Si la température s’élève à 41 ° risque de convulsions. Ces convulsions sont surtout fréquentes chez l’enfant chez lequel elles apparaissent pour un seuil d’autant plus bas que l’enfant est plus jeune.