Sepsis svre Cas clinique Pr M Messast Sebti

  • Slides: 21
Download presentation
Sepsis sévère Cas clinique Pr. M. Messast

Sepsis sévère Cas clinique Pr. M. Messast

 • Sebti, âgé de 22 ans, est cordonnier • Il est sans antécédents

• Sebti, âgé de 22 ans, est cordonnier • Il est sans antécédents • Il se présente à la consultation pour : – Des frissons répétés – Une fièvre à 38, 5 °C – Un pouls à 100 P/mn – Le reste de l’examen est sans particularités • Quel est votre diagnostic ? Syndrome de Réponse Inflammatoire Systémique

Définitions • Bactériémie : présence de bactéries viables dans le sang • SRIS :

Définitions • Bactériémie : présence de bactéries viables dans le sang • SRIS : Syndrome de Réponse Inflammatoire Systémique • Sepsis : SRIS + infection cliniquement ou bactériologiquement confirmée • Sepsis grave : sepsis + dysfonction d’organe par anomalie perfusion tissulaire ou hypotension artérielle • Choc septique – Sepsis grave – + hypotension persistant malgré un remplissage vasculaire

SRIS : au moins 2 signes • Température ≥ 38. 3°C ou < 36°C

SRIS : au moins 2 signes • Température ≥ 38. 3°C ou < 36°C • Fréquence cardiaque > 90 / min • Fréquence respiratoire > 20 cycles / min – Ou Pa. CO 2 < 32 mn Hg • Hyperleucocytose > 12. 000/mm 3 ou < 4. 000/mm 3 – Ou > 10% de formes immatures

 • Le lendemain, Sebti rapporte – une plaie infectée du talon gauche causée

• Le lendemain, Sebti rapporte – une plaie infectée du talon gauche causée par des souliers neufs • Il présente : – Une altération de l’état général – Des frissons répétés – Une fièvre à 39, 6 °C – Un pouls à 110 P/mn – Une pression artérielle à 130/80 mm Hg – Une fréquence respiratoire à 25 C/mn • Quel est votre diagnostic ? sepsis

Sepsis • SRIS + infection – Clinique – Ou bactériologique

Sepsis • SRIS + infection – Clinique – Ou bactériologique

Conduite A Tenir ? • Recher – la porte d’entrée – une localisation secondaire

Conduite A Tenir ? • Recher – la porte d’entrée – une localisation secondaire • Recher l’étiologie du sepsis • Traiter • Surveiller

Portes d’entrée • • Cutanées (staphylocoques, streptocoques) ORL (pneumocoque) Voies urinaires (BGN) Tube digestif

Portes d’entrée • • Cutanées (staphylocoques, streptocoques) ORL (pneumocoque) Voies urinaires (BGN) Tube digestif (BGN) Voies biliaires (BGN) Génitales (BGN, staphylocoque) Nosocomiales – Cathéter vasculaire – Sonde urinaire – intervention

Localisations métastatiques – Pleuro-pulmonaires : abcès, pneumopathies – Cardiaques : endocardites – Cérébro-méningées :

Localisations métastatiques – Pleuro-pulmonaires : abcès, pneumopathies – Cardiaques : endocardites – Cérébro-méningées : abcès, méningites – Ostéo-articulaires : ostéomyélites – Rénales – Hépatiques

Hémocultures • Avant toute antibiothérapie • Bactériémie • Frissons, fièvre et sueur • Quand

Hémocultures • Avant toute antibiothérapie • Bactériémie • Frissons, fièvre et sueur • Quand ? – Frissons – Fièvre – Hypothermie • Comment ? – Asepsie – Un prélèvement : 2 flacons (aéro- et anaérobie) – Deux prélèvements • En même temps sur 2 sites différents quand signes de gravité • Espacés de 30 à 60 minutes

Traitement sepsis • Urgence médicale • Hospitalisation • Antibiothérapie – Bactéricide : 2 antibiotiques

Traitement sepsis • Urgence médicale • Hospitalisation • Antibiothérapie – Bactéricide : 2 antibiotiques synergiques – Probabiliste (1ère intention) • Bêta-lactamine + aminoside – Réévaluation à 48 -72 heures • Antibiogramme • Evolution clinique • Traitement porte d’entrée • Traitement des localisations secondaires

 • Après deux jours de traitement • Le malade présente – Un état

• Après deux jours de traitement • Le malade présente – Un état général altéré – Une température à 39, 2 °C – Un pouls à 130 P/mn – Une pression artérielle à 85/50 mm Hg – Une fréquence respiratoire à 25 C/mn • Quel est votre diagnostic ? Sepsis sévère

Sepsis sévère • Sepsis + • Hypotension systolique – PA < 90 mm Hg

Sepsis sévère • Sepsis + • Hypotension systolique – PA < 90 mm Hg – Ou baisse > 40 mm Hg • Hypoperfusion – – Marbrures, extrémités froides et cyanosées Tachycardie > 120 battements / min Polypnée Oligo-anurie < 0, 5 ml/kg/h • dysfonction d’organe – – – Encéphalopathie aiguë (Glasgow < 13) Créatininémie > 20 mg/l Bilirubinémie > 20 mg/l Thrombopénie < 100. 000/mm 3 TP < 50%

Sepsis grave • Hospitaliser en Unité de Soins Intensifs • Remplissage vasculaire – 1.

Sepsis grave • Hospitaliser en Unité de Soins Intensifs • Remplissage vasculaire – 1. 000 cc SSI toutes les 20 min – Pendant une heure maximum – Sinon considérer comme choc septique

Choc septique • Sepsis grave + hypotension persistante – Malgré un remplissage vasculaire –

Choc septique • Sepsis grave + hypotension persistante – Malgré un remplissage vasculaire – ± signes hypoperfusion – Nécessité des drogues vasopressives

Retentissement viscéral • • • Rénal : diurèse, urée, créatinine, ionogramme Pulmonaire : SDRA,

Retentissement viscéral • • • Rénal : diurèse, urée, créatinine, ionogramme Pulmonaire : SDRA, OAP lésionnel Neurologique : encéphalopathie Digestif : hémorragies Hépatique : cytolyse, cholestase Hémostase : CIVD

Choc septique • Hospitaliser en Réanimation Médicale • Remplissage – Plasmagel (colloides) : 500

Choc septique • Hospitaliser en Réanimation Médicale • Remplissage – Plasmagel (colloides) : 500 cc en 20 min • Si échec – Plasmagel : 500 cc en 20 min • Si échec – Dopamine 10 -20 μg/kg/min • Si échec – Ajouter Dobutamine 5 -15 μg/kg/min • Si échec – Adrénaline 0, 5 -5 μg/kg/min • Si échec : ?

Syndrome de défaillance multiviscérale • Plusieurs dysfonctions d’organe – Cerveau – Coeur – Poumon

Syndrome de défaillance multiviscérale • Plusieurs dysfonctions d’organe – Cerveau – Coeur – Poumon – Rein – Moelle osseuse – foie

Nouvelles définitions • Sepsis = dysfonction d’organe secondaire à une réponse inappropriée de l’hôte

Nouvelles définitions • Sepsis = dysfonction d’organe secondaire à une réponse inappropriée de l’hôte envers une infection – On oublie le SIRS – On oublie le sepsis sévère • Nouvelle définition du Sepsis – Score SOFA (Sequential Organ Failure Assessement) • Pa. O 2/Fi. O 2, plaquettes, bilirubine, • ≥ 2 • ou augmentation de ≥ 2 points si dysfonction d’organe présente avant infection – Score SOFA • ≥ 2 = risque de mortalité de 10 % dans la population générale de patients hospitalisés avec une suspicion d’infection. – q. SOFA (au moins 2 des critères ci-dessous) • Fréquence respiratoire ≥ 22/min • Altération de l’état neurologique (score de Glasgow ≤ 13) • Pression artérielle systolique ≤ 100 mm. Hg

Nouvelle définition du Choc Septique (tous les critères ci-dessous) – Sepsis – Vasopresseurs QSP

Nouvelle définition du Choc Septique (tous les critères ci-dessous) – Sepsis – Vasopresseurs QSP PAM ≥ 65 mm. Hg – Lactate >2 mmol/L (18 mg/d. L) – malgré la correction d’une hypovolémie