Roland Motte Si javais demand de maider jaurais

  • Slides: 33
Download presentation
Roland Motte • Si j’avais demandé à de m’aider, j’aurais sûrement plus d’exemples de

Roland Motte • Si j’avais demandé à de m’aider, j’aurais sûrement plus d’exemples de chercheurs qui ont donné leur nom à une plante. • Il travaille entre autre sur radio bleu Lorraine, Franche Comté. • Il y a de ces noms, assez prédestinés; …. Motte pour un jardinier! • Un découvreur, son nom, sa plante. • Mr Forsyth, a prêté son nom au Forsythia. • Pour la partie texte, c’est Wikipédia qui m’a aidé.

 • Exemples : La linnée boréale, Linnaea borealis, est une Caprifoliaceae nommée en

• Exemples : La linnée boréale, Linnaea borealis, est une Caprifoliaceae nommée en son honneur par Carl von Linné ; Boissiera est un genre de Poaceae dont le nom rappelle Pierre Edmond Boissier. • Linné, Buffon du même siècle, auteur d’un classement des végétaux, encore d’actualité, je crois.

 • . Gardénia in a ic r é m a te is n

• . Gardénia in a ic r é m a te is n ta o b , n e d Gar r e d n a x le 'A d t n ie v m o • Son n du XVIIe siècle. u d e ll e u t n e v é e in ig r ’o l e mand e m je , p u o c u d is a • M ? . . » N E D R A G « is la g n mot a is a ç n a r f n ie c n 'a l e d , in gard d r o N u d is a ç n a r f n ie c n n" e d r • De l'a a a g " ù 'o d , " n ta r a g " ique n a m r e g x u ie v u d t e in d jar nd. a m e ll a n e " n te r a g " t e is en néerlanda e in ig r o e m m o c n e d r a r G M e d m o n e l is a y o r c i u q • Et moi ! ! … ty r a p n e d r a G , » au mot « Garden

Magnolia Pierre Magnol (1638 -1715): Botaniste Français. Doctorat de médecine à Montpellier (1659). Il

Magnolia Pierre Magnol (1638 -1715): Botaniste Français. Doctorat de médecine à Montpellier (1659). Il obtient la chaire de botanique à la faculté de Médecine de Montpellier (1694). Directeur du Jardin botanique de Montpellier (1697). C’est en son hommage que Carl von Linné rebaptisa un arbre aux fleurs magnifiques, le Magnolia.

 • Bougainville • Il connaissait, et se passionnait pour les plantes, son jardin

• Bougainville • Il connaissait, et se passionnait pour les plantes, son jardin était remarquable 13. Le comte Antoine de Bougainville. . • Napoléon Bonaparte le comble de dignités : sénateur en 1799, grand officier de la légion d'honneur en 1804, comte d'Empire en 1808. Il préside le conseil de guerre qui juge les responsables de la bataille de Trafalgar en 1809. Ce sera sa dernière fonction officielle.

 • Le fuchsia • Le nom du genre, Fuchsia, a été dédié par

• Le fuchsia • Le nom du genre, Fuchsia, a été dédié par Charles Plumier, qui découvrit ces plantes à Saint. Domingue à la fin du XVIIe siècle, au botaniste allemand Leonhart Fuchs.

 • Forsythia; on le nomme en l'honneur du botaniste, horticulteur et arboriculteur, surintendant

• Forsythia; on le nomme en l'honneur du botaniste, horticulteur et arboriculteur, surintendant des jardins de Sa Majesté britannique, William Forsyth, un des cofondateurs de la Société royale d'horticulture,

 • Le Camélia; symbolise la longévité, la fidélité et le bonheur dans le

• Le Camélia; symbolise la longévité, la fidélité et le bonheur dans le langage des fleurs 1. • Camélia, en l'honneur du frère jésuite Jiří Josef Camel (latinisé en Camellus) rendu célèbre par ses écrits sur la flore des Philippines. • Camélia;

 • Hortensia; Le nom de la fleur est souvent rattaché à celui d’Hortense,

• Hortensia; Le nom de la fleur est souvent rattaché à celui d’Hortense, reine de Hollande, fille de Joséphine de Beauharnais en l’honneur de laquelle la plante aurait été nommée mais cette étymologie est anachronique.

 • Le nom du genre « Buddleia » est dédié au révérend Adam

• Le nom du genre « Buddleia » est dédié au révérend Adam Buddle (1660 -1715), un médecin, pasteur et botaniste amateur anglais. Il découvrit ce buddleia en 1869 au centre de la Chine et en fit une première description avant que son correspondant au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, le botaniste Franchet en donne une description officielle publiée en 1887. • Son nom commun « arbre aux papillons » vient du fait que ses fleurs produisent un nectar très parfumé qui attire un grand nombre de papillons, abeilles et autres insectes.

 • Une commune des Pays-Bas porte son nom : Anna Paulowna. De même,

• Une commune des Pays-Bas porte son nom : Anna Paulowna. De même, l'arbre Paulownia tomentosa, originaire du nord de la Chine, a été ainsi nommé en son honneur en 1834 par Philipp Franz von Siebold.

Le mot Philadelphus trouve son origine dans le nom du roi d'Égypte Ptolémée ii

Le mot Philadelphus trouve son origine dans le nom du roi d'Égypte Ptolémée ii surnommé Philadelphe. On doit au pépiniériste Nancéen Victor Lemoine (1823 -1911), la création des plus beaux hybrides de seringats, sa première obtention (en 1884), Philadelphus x lemoinei est toujours appréciée de nos jours. Dans le langage des fleurs, le seringat est le symbole de la mémoire, sans doute en raison de son parfum très persistant dont on se souvient longtemps. Le nom " seringat " vient de la coutume ancienne qui consistait à évider les tiges de leur moelle pour en faire des seringues. , , , Alors là, je flaire le poison d’avril et je vous le dessine … >))))°<

 • Strelitzia est un genre de plantes ornementales de la famille des Strelitziaceae.

• Strelitzia est un genre de plantes ornementales de la famille des Strelitziaceae. Son nom honore la mémoire de la reine Charlotte d'Angleterre, née duchesse de Mecklembourg-Strelitz. Botaniste à ses heures, la reine figura au nombre des fondateurs des Jardins botaniques royaux de Kew.

 • En effet, le nom de la plante, le bégonia, tire son origine

• En effet, le nom de la plante, le bégonia, tire son origine de Michel Bégon, intendant de la Marine de Rochefort au XVIIe siècle et fervent collectionneur de plantes. Ce dernier envoya en 1688 un moine botaniste, du nom de Charles Plumier, aux Antilles afin d'étudier les fleurs des milieux tropicaux. C'est lors de ce voyage que Plumier découvrit la plante qu'il baptisa du nom de bégonia, en l'honneur de l'épouse de son bienfaiteur.

 • Et sur une idée de Chilpéric (Marceau de son prénom) il nous

• Et sur une idée de Chilpéric (Marceau de son prénom) il nous propose le . Le nom du genre est donné par le directeur du jardin botanique de Madrid Antonio José Cavanilles en hommage au botaniste suédois Anders Dahl mort en 1789, l'année où Cavanilles devait recevoir la plante du Mexique. En 1791, Cavanilles réussit la première floraison européenne du dahlia 3. Dahlia

 • Son nom botanique, Wisteria, lui vient du Professeur Gaspar Wistar de Pensylvanie.

• Son nom botanique, Wisteria, lui vient du Professeur Gaspar Wistar de Pensylvanie. Elle aurait du s'appeler Wistaria mais à la suite d'une erreur de transcription, elle est devenue Wisteria. C’est la glycine.

 • · Le nom bignone, avalisé par Linné, vient de l'ancienne appellation Bignonia,

• · Le nom bignone, avalisé par Linné, vient de l'ancienne appellation Bignonia, qui avait été dédiée par Joseph Pitton de Tournefort à l'oratorien abbé de Saint-Quentin, Jean-Paul Bignon (1662 - 1743), bibliothécaire, commandeur, prévôt et maître des cérémonies des ordres de Louis xiv. Jean. Paul Bignon fut également académicien français, élu le 16 mai 1693 en remplacement du comte Roger de Bussy-Rabutin.

 • Le nom générique Nicotiana fait référence à Jean Nicot, ambassadeur de France

• Le nom générique Nicotiana fait référence à Jean Nicot, ambassadeur de France à Lisbonne qui a introduit le tabac à la cour du roi de France afin de soigner les migraines du fils de Catherine de Médicis.

 • POINSETT Joël, rapporta du Mexique vers 1825 la bouture d'une euphorbiacée du

• POINSETT Joël, rapporta du Mexique vers 1825 la bouture d'une euphorbiacée du genre. . . Poinsettia.

 • ROBIN Jean, Botaniste français (1550 -1629). introduisit (vers 1600) le "Robinier" à

• ROBIN Jean, Botaniste français (1550 -1629). introduisit (vers 1600) le "Robinier" à Paris. Le plus ancien robinier de France serait celui du square Viviani près de Notre-Dame. Ce serait son fils Vespasien qui aurait planté le "Robinier" du jardin des Plantes de Paris, en 1635. Espèce Robinia pseudacacia, Famille des Papilionacées (Fabacées).

 • ZINN Gottfried Johann, Botaniste allemand (1727 -59). Zinnia, nom donné par Linné

• ZINN Gottfried Johann, Botaniste allemand (1727 -59). Zinnia, nom donné par Linné en 1759 à une plante de la famille des Astéracées.

 • MOLINA Juan Ignacio (17401829), Botaniste chilien (1740 -1829). Genre Molinia. • Ce

• MOLINA Juan Ignacio (17401829), Botaniste chilien (1740 -1829). Genre Molinia. • Ce sont des plantes caractéristiques des prairies humides, tourbières et bois humides siliceux. Elles sont facilement reconnaissables à leurs longs épis violets.

 • matthiole (nom féminin) appelée aussi matthiole (en l’honneur de Pierandrea Mattioli) •

• matthiole (nom féminin) appelée aussi matthiole (en l’honneur de Pierandrea Mattioli) • Plante ornementale du genre des crucifères, appelée communément violier ou giroflée.

 • LONITZER A. , Botaniste allemand (1528 -1586). Genre Lonicera = Chèvrefeuille.

• LONITZER A. , Botaniste allemand (1528 -1586). Genre Lonicera = Chèvrefeuille.

 • CLEMENT Père ( = Vincent Rodier) (1829 -1904), croise, dans son monastère

• CLEMENT Père ( = Vincent Rodier) (1829 -1904), croise, dans son monastère de Misserghin (près d'Oran), un bigaradier avec une mandarine, Clémentine est née !

 • CHARLEMAGNE. La Carline est dédiée à Charlemagne, grand phytothérapeute européen du VIIIe

• CHARLEMAGNE. La Carline est dédiée à Charlemagne, grand phytothérapeute européen du VIIIe S. Il eut en songe l'idée d'utiliser cette plante pour guérir ses soldats de la peste.

 • BUFFON, Naturaliste français (1707 -1788). Genre Bufonia. De la famille des œillets,

• BUFFON, Naturaliste français (1707 -1788). Genre Bufonia. De la famille des œillets, caryophyllacées.

 • ALDROVANDI Ulisse, Médecin et naturaliste italien (15221605). Genre Aldrovandia, Famille des Droséracées,

• ALDROVANDI Ulisse, Médecin et naturaliste italien (15221605). Genre Aldrovandia, Famille des Droséracées, plantes carnivores, autour de l’étang de Hanau par exemple.

 • Du latin iris ( « iris de l'œil, lis, arc-en -ciel »

• Du latin iris ( « iris de l'œil, lis, arc-en -ciel » ), lui-même du grec iris, même sens, associé à Iris de la mythologie grecque car celleci portait une écharpe aux couleurs de l’arcen-ciel.

 • Plusieurs hypothèses fantaisistes ont été proposées quant à l'origine du nom de

• Plusieurs hypothèses fantaisistes ont été proposées quant à l'origine du nom de « mirabelle » 5: • la première le fait dériver du nom italien myrobolan (emprunté du grec myron, parfum, et balanos, gland) qui par altération au XVIIe siècle donnerait mirabolano, mirabella ; • la deuxième avance une origine latine, de mirabilis, « belle à voir » ; • la dernière enfin le fait dériver du nom d'un maître-échevin de Metz nommé Mirabel, qui lui aurait donné son nom vers 1430. • De manière plus vraisemblable, la mirabelle tient son nom d'une des localités provençales nommées Mirabel. En effet, ce fruit a d'abord été cultivé dans le Midi et l'expression « prune de mirabel » est attestée, en 1649, chez Comenius, ensuite le terme est mentionné au sens de « petite prune » . On constate donc que son introduction est tardive en français 6, 7. Le toponyme occitan Mirabel ou Mirabeau (ancien Mirabel) signifie « regarde » (mira), « [ce qui est] beau » (bèl, bèu) et correspond au type d'oïl Mirbel, Mirebeau 8.

 • Deux naturalistes britanniques se nomment John Tradescant : • John Tradescant l'Ancien

• Deux naturalistes britanniques se nomment John Tradescant : • John Tradescant l'Ancien (vers 1570 -15 ou 16 avril 1638), naturaliste, collectionneur et voyageur ; • John Tradescant le Jeune (16081662), botaniste et jardinier, fils du précédent. Elles sont appelées familièrement misères, en raison de leur tendance à coloniser les espaces. Certaines d'entre elles, telles misères pourpres (Tradescantia pallida) sont appréciées pour leur feuillage décoratif en appartement.

 • L’idée première est née chez moi, il y a quelques mois, au

• L’idée première est née chez moi, il y a quelques mois, au milieu de l’hiver. • Besoin de couleurs à la place des 50 nuances de grey environnantes. • L’hiver, c’est la période où les catalogues de pépiniéristes peuplent les boites aux lettres. • Et avec le Forsythia, naissait l’idée que d’autres végétaux portaient le nom de leur découvreur. • Ensuite restait à vérifier pour chaque nom, la possibilité d’évoquer une personne réelle, • Merci aux ami-nautes qui m’ont aidé en proposant leur solution. Mamy-nautes et Papy-nautes ont bien participé aussi. • Oh, que mon diaporama est tardif, j’aurai du y songer, il y a 40 ans déjà. (Hubert-Yann)

 • Liste d'anthroponymes devenus noms communs • Je viens de découvrir ce mot

• Liste d'anthroponymes devenus noms communs • Je viens de découvrir ce mot en vert ci dessus, . • Mais pour d’autres exemples de végétaux « anthroponymes » , ce sera pour le printemps prochain … !!!!