Quels sont les tres vivants capables de produire

  • Slides: 13
Download presentation
Quels sont les êtres vivants capables de produire des biomédicaments ? Les biomédicaments peuvent

Quels sont les êtres vivants capables de produire des biomédicaments ? Les biomédicaments peuvent être extraits d’organismes ou produits par des cellules in vitro. Icons designed by Freepik

Ce sont donc des médicaments naturels… En fait, les biomédicaments naturels, extraits d’organismes non

Ce sont donc des médicaments naturels… En fait, les biomédicaments naturels, extraits d’organismes non génétiquement modifiés, sont relativement rares. Icons designed by Freepik

Ce qui signifie que tous les autres biomédicaments sont produits par des OGM ?

Ce qui signifie que tous les autres biomédicaments sont produits par des OGM ? Exactement ! Mais en France, ils sont cultivés en milieu confiné : au sein de biofermenteurs, aussi appelés bioréacteurs. Icons designed by Freepik

Alors il y a de fortes chances que des cellules génétiquement modifiées produisent mon

Alors il y a de fortes chances que des cellules génétiquement modifiées produisent mon insuline ? Oui ! L’insuline initialement extraite de pancréas de bœuf ou de porc, est aujourd’hui produite par des bactéries génétiquement modifiées, cultivées dans des biofermenteurs. Icons designed by Freepik

Ca ne me rassure pas vraiment… Quels sont les risques si on m’injecte des

Ca ne me rassure pas vraiment… Quels sont les risques si on m’injecte des OGM ? C’est dangereux ? Premièrement, les biomédicaments ne sont PAS des OGM. Ils sont produits par des OGM, mais ce sont des molécules. Or, les molécules n’ont pas de génome ! Secondairement, les OGM constitués sont conservés dans des biofermenteurs, et ne sont jamais au contact de l’environnement. C’est pourquoi, nous pouvons être rassurés : personne ne risque de recevoir des OGM ! Icons designed by Freepik

Je te remercie beaucoup pour ces explications. Maintenant tout est plus clair ! Seulement,

Je te remercie beaucoup pour ces explications. Maintenant tout est plus clair ! Seulement, je ne comprends pas pourquoi nous n’extrayons plus l’insuline du pancréas de porc… En effet, c’était beaucoup plus simple d’extraire l’insuline de porc ! Seulement, l’insuline recombinante (issus de bactéries génétiquement modifiées) fut un progrès considérable en terme de sureté du biomédicament. Produite pour mimer l’insuline humaine, cette dernière est mieux tolérée. Mais surtout, l’insuline biosynthétique ne contient pas de contaminants d’origine pancréatique, ni de bactéries, etc. Icons designed by Freepik

Tout s’explique… En plus, je suppose que l’on peut mieux choisir les protéines que

Tout s’explique… En plus, je suppose que l’on peut mieux choisir les protéines que l’on souhaite. Dans un sens oui, et dans un autre, c’est une Science assez complexe. Le vivant ne s’adapte pas à nos besoins… C’est à nous de nous adapter au vivant pour servir nos besoins. Par exemple, le choix des cellules est très important ! Icons designed by Freepik

Le choix des cellules ? C’est vrai, je n’y avais même pas pensé… Ce

Le choix des cellules ? C’est vrai, je n’y avais même pas pensé… Ce sont des bactéries ? Environ 60% des Lebiomédicaments « pharming » correspond à l’extraction recombinants sont produits des biomédicaments à par cellules animales, partir entiers 30%d’organismes par des levures, et génétiquement modifiés 10% proviennent du (animaux, plantes, » . etc. ). « pharming Icons designed by Freepik

Et sur quels critères choisit-on une cellule plus qu’une autre ? C’est économique ?

Et sur quels critères choisit-on une cellule plus qu’une autre ? C’est économique ? L’économie rentre en jeu, mais c’est un critère annexe. Le choix des cellules dépend surtout du degré de complexité des protéines que l’on veut produire, du rendement de production, des difficultés de production, et du risque microbiologique viral. Le tout est de trouver le juste équilibre ! Icons designed by Freepik

Favorable Comme tu m’as l’air très intéressé, je vais t’expliquer un de Intermédiaire nos

Favorable Comme tu m’as l’air très intéressé, je vais t’expliquer un de Intermédiaire nos problèmes de production ! Défavorable Cellule de mammifère Ajout de sucres Repliement correct Rendement Difficultés de production Risque microbiologique ou viral Prix Icons designed by Freepik Levure Bactérie Cellule végétale/plante Animal

contre, les cellules animales sont Les. Par cellules de mammifère sont les seules fragiles,

contre, les cellules animales sont Les. Par cellules de mammifère sont les seules fragiles, rajouter difficilesdes à produire, ont un à pouvoir motifs complexes rendement peuvent de sucresparfois sur lesfaible, protéines virus qu’il fautces inactiver, et etcontenir à replierdes convenablement dernières. coûtent très cher. Cellule de mammifère Ajout de sucres Repliement correct Rendement Difficultés de production Risque microbiologique ou viral Prix Icons designed by Freepik Levure Bactérie Cellule végétale/plante Animal

En effet, je ne m’imaginais pas tout ça ! Donc mon insuline n’est pas

En effet, je ne m’imaginais pas tout ça ! Donc mon insuline n’est pas une protéine très complexe ? Non, c’est pour cela qu’elle est produite par des bactéries. Dans le cas contraire, les anticorps thérapeutiques sont plus sophistiqués et sont majoritairement produits par des cellules animales. Icons designed by Freepik

Je te remercie beaucoup pour toutes ces informations ! C’est impressionnant que les chercheurs

Je te remercie beaucoup pour toutes ces informations ! C’est impressionnant que les chercheurs arrivent à apprivoiser le vivant pour soigner des patients comme moi ! C’est fascinant effectivement ! Et ce n’est qu’un début crois-moi ! En tout cas, n’hésite pas à regarder de plus près comment sont produites les protéines dans les cellules. Ce phénomène assez simple te permettra de mieux comprendre ce que nous avons vu aujourd’hui. Icons designed by Freepik