Quelles contraintes quelles rponses pour le futur La

  • Slides: 19
Download presentation
Quelles contraintes, quelles réponses pour le futur ? La fragilité de pays dépendant de

Quelles contraintes, quelles réponses pour le futur ? La fragilité de pays dépendant de produits primaires Les filières cotonnières ouest africaines pourrontelles faire face à une conjoncture difficile ? • Séminaire AFD OCDE • Performances record de l’Afrique Sub-saharienne en 2004 • Bon présage pour le futur ou résultat sans lendemain ? • Paris • 14 juin 2005 Thierry Latreille [email protected] fr

Déprime du marché mondial Cours mondiaux du coton, en Euros et USD (100 =

Déprime du marché mondial Cours mondiaux du coton, en Euros et USD (100 = janv. 2001) • production record, OGM, nouveaux pays producteurs • remontée des cours en fin de période, mais dollar faible

Amélioration des revenus des ménages ruraux Revenus bruts réels issus du coton (en milliards

Amélioration des revenus des ménages ruraux Revenus bruts réels issus du coton (en milliards de FCFA de 1993) Source : Jumbo • Les revenus sont multipliés par plus de 3 sur 10 ans (1994 et 2004) • La contribution du coton à l’amélioration des revenus des ménages ruraux est plus importante si l’on tient compte des revenus indirects (effets sur la production vivrière et stimulation de la demande intérieure).

Crise de financement en 2005 Déficits des filières coton par pays pour la campagne

Crise de financement en 2005 Déficits des filières coton par pays pour la campagne 2004/2005 Source : estimations des déficits à partir des comptes des sociétés cotonnières et poids des déficits estimés à partir du modèle Jumbo Þ les déficits prévus des filières cotonnières pour la campagne 2004/05 vont peser lourdement sur les finances publiques en 2005 et 2006 Þ un prix aux producteurs de 130 FCFA / kg est le prix qui équilibre la situation financière des filières cotonnières dans leur ensemble.

Utilisation du modèle Jumbo en variantes Compte central : cours du coton à 53

Utilisation du modèle Jumbo en variantes Compte central : cours du coton à 53 cents/lb et 1 Euro = 1, 31 USD (hypothèse basse : le 14 juin 2005 : Cotllook A : 53, 1 cents / lbs et 1 Euro = 1, 213 USD) Simulations avec le modèle Jumbo Le choc est appliqué pour la campagne 2005/2006 (N/N+1) Nouvelle comptabilisation des campagnes agricoles La production de coton graine aux producteurs de la campagne N/N+1 est imputée l’année N ; les revenus et les exportations (du coton fibre) sont imputées l’année N+1 (donc effet sur la croissance du PIB en année N et N+1). 2 exercices de variante

Première variante : prix aux producteurs inchangés Écart scénario haut / scénario moyen :

Première variante : prix aux producteurs inchangés Écart scénario haut / scénario moyen : taux de croissance du PIB Source : simulation avec le modèle Jumbo ® L ’ajustement anticipé du prix aux producteurs à 170 FCFA/kg en moyenne par rapport à 200 FCFA/kg, prix moyen de la campagne précédente, ainsi que la baisse de la production qui en résulte coûtent aux économies de la Zone Franc une réduction du taux de croissance du PIB sur deux ans de 3 points (resp. 2, 4 points, 1, 1 et 0, 7) au Mali (resp. Togo, Burkina Faso et Bénin) ® Le déficit des filières a pu être réduit, mais pas annulé

Deuxième variante : forte baisse du prix aux producteurs Écart scénario bas / scénario

Deuxième variante : forte baisse du prix aux producteurs Écart scénario bas / scénario haut : taux de croissance du PIB Source : simulation avec le modèle Jumbo ® Une baisse du prix aux producteurs de 200 FCFA/kg en moyenne à 130 FCFA/kg et la chute de 40% de la production qui en résulte entraînent une réduction du taux de croissance du PIB de la Zone Franc de 1, 3 points en cumulé sur deux ans ® Le déficit des filières est annulé

Exemple du Mali : coût de l’annulation du déficit de la filière Écart scénario

Exemple du Mali : coût de l’annulation du déficit de la filière Écart scénario bas / scénario haut : Source : simulation avec le modèle Jumbo ® Au MALI, une chute du prix aux producteurs à 130 FCFA/ kg induisant une baisse du volume de production de coton graine de 40 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 4, 7 points, une perte de recettes fiscales de 17 Mds FCFA, et un recul des recettes en devises (liées aux exportation) de 36 Mds FCFA. NB : Le modèle JUMBO lie les recettes fiscales à la croissance du PIB, ainsi une croissance du PIB moins dans la variante que dans le scénario central entraîne un recul des recettes fiscales par rapport au scénari

Exemple du Mali : coût de l ’ajustement anticipé Écart scénario moyen / scénario

Exemple du Mali : coût de l ’ajustement anticipé Écart scénario moyen / scénario haut : Source : simulation avec le modèle Jumbo ® Au MALI, une chute du prix aux producteurs à 160 FCFA/ kg induisant une baisse du volume de production de coton graine de 25 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 3 points, une perte de recettes fiscales de 11, 5 Mds FCFA, et un recul des recettes en devises (liées aux exportation) de 22 Mds FCFA. ® Le pays semble s ’orienter vers cet arbitrage. La variante enseigne le coût relatif de ce choix.

Conclusion : crise économique en 2005 et 2006 ? … ou nouvelle crise de

Conclusion : crise économique en 2005 et 2006 ? … ou nouvelle crise de financement ? • Le scénario bas (prix producteurs à 130 FCFA/kg de coton graine en 2005/06) assainit les finances des sociétés cotonnières mais présente un coût économique et social élevé. • Le scénario moyen est le plus probable mais il implique de nouveau déficit des filières en 2005. Nouvelle crise financière ? • Nécessité de mettre en place rapidement une politique de soutien aux producteurs et à la filière (intrants, crédits de campagne)

Quelles contraintes, quelles réponses pour le futur ? La fragilité de pays dépendant de

Quelles contraintes, quelles réponses pour le futur ? La fragilité de pays dépendant de produits primaires Les filières cotonnières ouest africaines pourrontelles faire face à une conjoncture difficile ? Thierry Latreille [email protected] fr

Variante JUMBO : Burkina Faso • Écart variante / scénario central : » Source

Variante JUMBO : Burkina Faso • Écart variante / scénario central : » Source : modèle JUMBO => Au Burkina Faso, une chute du prix aux producteurs à 130 FCFA/ kg induisant une baisse du volume de production de coton graine de 40 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 6, 1 points, une perte de recettes fiscales de 14 Mds FCFA, et un recul des recettes en devises (liées aux exportation) de 42 Mds FCFA.

Variante JUMBO : Bénin • Écart variante / scénario central : » Source :

Variante JUMBO : Bénin • Écart variante / scénario central : » Source : modèle JUMBO => Au Bénin, une chute du prix aux producteurs à 130 FCFA/ kg induisant une baisse du volume de production de coton graine de 40 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 2, 8 points, une perte de recettes fiscales de 14 Mds FCFA, et un recul des recettes en devises (liées aux exportation) de 31 Mds FCFA.

Variante JUMBO : Togo • Écart variante / scénario central : » Source :

Variante JUMBO : Togo • Écart variante / scénario central : » Source : modèle JUMBO => Au Togo, une chute du prix aux producteurs à 130 FCFA/ kg induisant une baisse du volume de production de coton graine de 40 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 5, 9 points, une perte de recettes fiscales de 18 Mds FCFA, et un recul des recettes en devises (liées aux exportation) de 63 Mds FCFA.

Variante JUMBO : Côte d ’Ivoire • Écart variante / scénario central : »

Variante JUMBO : Côte d ’Ivoire • Écart variante / scénario central : » Source : modèle JUMBO => En Côte d ’Ivoire, une chute du prix aux producteurs de 150 à 90 FCFA/ kg (-40 %) induisant une baisse du volume de production de coton graine de 40 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 1, 3 point, une perte de recettes fiscales de 7 Mds FCFA, et un recul des recettes en devises (liées aux exportation) de 47 Mds FCFA.

Variante JUMBO : Sénégal • Écart variante / scénario central : » Source :

Variante JUMBO : Sénégal • Écart variante / scénario central : » Source : modèle JUMBO => Au Sénégal, une chute du prix aux producteurs à 130 FCFA/ kg induisant une baisse du volume de production de coton graine de 40 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 0, 7 point, une perte de recettes fiscales de 4 Mds FCFA, et un recul des recettes en devises (liées aux exportation) de 6 Mds FCFA.

Variante JUMBO : Tchad • Écart variante / scénario central : » Source :

Variante JUMBO : Tchad • Écart variante / scénario central : » Source : modèle JUMBO => Au Tchad, une chute du prix aux producteurs à 130 FCFA/ kg induisant une baisse du volume de production de coton graine de 40 %, entraînerait sur 2 ans une réduction du taux de croissance du PIB de 1, 1 point et une perte de recettes fiscales de 2 Mds FCFA.

Évolution des prix aux producteurs et de la production de coton graine dans les

Évolution des prix aux producteurs et de la production de coton graine dans les pays de la zone Franc 1993 -2004 • Production en milliers de tonnes, prix en FCFA / kg, • Tous pays UEMOA sauf Niger + Cameroun et Tchad

Une importante source de devises Part des recettes d ’exportation du coton dans les

Une importante source de devises Part des recettes d ’exportation du coton dans les exportations totales de biens fob Source : estimations à partir du modèle Jumbo Poids important du coton dans la balance des paiements • Les exportations de coton en valeur pour ces 8 pays sont passées de 175 milliards de FCFA en 1993 à plus de 600 milliards de FCFA estimés pour 2004, avec un pic à 660 milliards en 1998.