Prsentation des programmes Enseignement moral et civique BO

  • Slides: 16
Download presentation
Présentation des programmes Enseignement moral et civique BO spécial n° 5 du 11 avril

Présentation des programmes Enseignement moral et civique BO spécial n° 5 du 11 avril 2019 Animation départementale - 92 13/15 mai 2019 Lycée Théodore Monod – Antony

 • Intro : Enjeux et finalités - les 4 dimensions de l'EMC- 1

• Intro : Enjeux et finalités - les 4 dimensions de l'EMC- 1 - L'architecture des programmes 2 - Construire son enseignement en EMC • les fondements d’une culture civique • Une démarche de projet • Des compétences 3 - Former au débat démocratique • Une initiation à la parole démocratique • Un apprentissage progressif

s çai n a r f xe o d a par s Des Un

s çai n a r f xe o d a par s Des Un engagement fort dans les programmes Un engagement faible des élèves dans la vie lycéenne, sociale, associative, politique Une mobilisation des équipes forte uniquement dans des contextes d’urgence Une faiblesse de la pédagogie active Cnesco. fr, janvier 2015

Des éléments de continuité Enjeux et finalités de l’EMC • L’enseignement moral et civique

Des éléments de continuité Enjeux et finalités de l’EMC • L’enseignement moral et civique s’inscrit dans la continuité du collège en consolidant et en renforçant les acquis des élèves et des apprentis. • L’E. M. C. articule des valeurs, des savoirs (littéraires, scientifiques, historiques, juridiques, etc. ) ainsi que des pratiques : – Transmettre les valeurs et principes de la République, les faire éprouver et partager. – Développer la capacité à argumenter, à construire une autonomie de jugement et de pensée. – Développer la capacité à coopérer et agir dans la Cité. Valeurs Savoirs Pratiques

LES 4 DIMENSIONS DE L’EMC La culture de la sensibilité : « je réagis

LES 4 DIMENSIONS DE L’EMC La culture de la sensibilité : « je réagis » La culture de la règle et du droit : « je m’informe » La culture du jugement : « j’argumente » La culture de l’engagement : « j’agis »

L’architecture des programmes Les principes • • Une démarche de projet Des compétences à

L’architecture des programmes Les principes • • Une démarche de projet Des compétences à construire tout au long du cycle Un nombre resserré de thèmes. Deux thèmes annuels : 2/3 du temps pour le premier thème ( 9 h) et 1/3 du temps pour le second thème ( 5 h). L’ordre de traitement des thèmes est au choix du professeur. Une organisation du thème autour d’un triptyque : – Notions et mots-clés. – Références et repères. – Commentaire. Des liens avec les autres enseignements (Lettres, Histoire-géographie, Economiegestion par exemple) pour être dans une démarche interdisciplinaire. Les points de vigilance

CAP 13 h à 14 h 30/an 2/3 du temps pour le thème majeur,

CAP 13 h à 14 h 30/an 2/3 du temps pour le thème majeur, 1/3 pour le thème mineur Bac Pro 14 h/an (2/3 du temps pour le thème majeur, 1/3 pour le thème mineur) Liberté et démocratie 2 nde Thème majeur : La liberté, nos liberté, ma liberté Liberté et démocratie Thème majeur : La Liberté, nos libertés, ma Thème mineur : La laïcité liberté Thème mineur: La laïcité Devenir citoyen , de l’école à la société Thème majeur : Être citoyen Thème mineur : La protection des libertés : défense et sécurité 1ère Égalité et fraternité Tle Espace public, engagement et culture du débat démocratique

L’architecture des programmes Les principes • • Les points de vigilance Une démarche de

L’architecture des programmes Les principes • • Les points de vigilance Une démarche de projet Des compétences à construire tout au long du cycle Un nombre resserré de thèmes. deux thèmes annuels : 2/3 du temps pour le premier thème ( 9 h) et 1/3 du temps pour le second thème ( 5 h). L’ordre de traitement des thèmes est au choix du professeur. Une organisation du thème autour d’un triptyque : -une programmation à penser au regard de la demi-heure hebdomadaire théorique : masser les heures pour garder la cohérence de la démarche de projet ; -un objet d’étude commun « liberté et démocratie » CAP/2 nde bac Pro : quelle différenciation pédagogique ? Des liens avec les autres enseignements (Lettres, Histoire-géographie, Economiegestion par exemple) pour être dans une démarche interdisciplinaire. -Un – Notions et mots-clés. – Références et repères. – Commentaire. projet peut etre annuel et permettre la mise en œuvre des deux thèmes.

Construire son enseignement en EMC I – les fondements d’une culture civique Thème premier

Construire son enseignement en EMC I – les fondements d’une culture civique Thème premier (2/3) ou second (1/3) : Notions, mots-clés : Ce que les élèves doivent mobiliser pour consolider leur culture civique. Repères ou références : les textes juridiques et les repères chronologiques qui permettent de contextualiser le thème étudié. Ils sont au fondement d’une culture civique. Commentaire : Il explicite les grandes lignes du thème, sans recherche d’exhaustivité. Il propose des questions pour amorcer la séquence et éviter de plaquer des connaissances ; mais les questions restent à l’initiative de l’enseignant, selon son projet de classe. Lien avec les autres enseignements : Ils visent à faciliter l’élaboration de projet et l’établissement de liens dans une logique interdisciplinaire.

Construire son enseignement en EMC II –Une démarche de projet • Construit à partir

Construire son enseignement en EMC II –Une démarche de projet • Construit à partir des questions de l’élève et de situations concrètes (actualité, vidéos, films documentaires et films de fiction, actions au sein de l’établissement…), le projet permet de convoquer ses expériences, ses opinions et ses convictions et de les mettre en rapport avec les normes éthiques. • Dans une démarche d’enquête, l’élève conduit des recherches documentaires portant sur une ou plusieurs entrées retenues par le professeur. Cette phase peut l’amener à rencontrer des partenaires de l’établissement ou du centre de formation (réservistes citoyens, représentants d’associations, élus locaux, représentants de l’État, chefs d’entreprise…). Recherches et enquêtes contribuent à construire les « notions et mots-clés » à partir des « références et repères » indiqués dans le programme : l’élève consolide ainsi sa culture civique. • L’enseignement moral et civique initie progressivement l’élève à la pratique du débat réglé qui peut prendre les formes de la discussion ou celles du discours ; il développe ainsi la capacité à prendre la parole en public. • Le projet aboutit à une production finale qui peut être réalisée de manière individuelle ou collective, qui peut prendre une forme visuelle, écrite ou audiovisuelle. Cette production finale peut s’insérer dans la réalisation du chef-d’oeuvre. • Une trace écrite stabilise les connaissances et mobilise les compétences acquises.

Des liens avec le monde du travail : le numérique, la laïcité L’ouverture aux

Des liens avec le monde du travail : le numérique, la laïcité L’ouverture aux autres enseignements Le travail au C. D. I avec le professeur documentaliste La présence de l’EMI dans chaque thème Les rencontres Démarche de projet Des liens avec les actions éducatives nationales : CNRD, Journée Laïcité

Construire son enseignement en EMC III- Des compétences ■Identifier, exprimer et maîtriser ses émotions.

Construire son enseignement en EMC III- Des compétences ■Identifier, exprimer et maîtriser ses émotions. ■ Mettre à distance ses opinions personnelles pour construire son jugement. ■ Effectuer une recherche documentaire en faisant preuve d’esprit critique. ■ S’impliquer dans un travail et coopérer. ■ Construire et exprimer une argumentation cohérente et étayée en s’appuyant sur les repères et les notions du programme. ■ Savoir écouter, apprendre à débattre. ■ Respecter autrui et la pluralité des points de vue.

Former au débat démocratique I- une initiation à la parole démocratique • • •

Former au débat démocratique I- une initiation à la parole démocratique • • • « (…) la démocratie nécessite la mise en pratique de compétences spécifiques. De quoi s’agit-il concrètement ? Elles sont de trois ordres : d’abord, la capacité à se former une opinion, librement, sur un sujet donné ; ensuite, celle d’argumenter à égalité ces opinions, c’est-à-dire de convaincre sans violence et sans ruse, dans le cadre d’une conflictualité pacifiée ; enfin, de combiner l’écoute et la prise de parole dans une démarche d’ « empathie cognitive » . Pour être un démocrate, il faut savoir parler démocratiquement. Cette parole, nous le verrons, n’est pas donnée. Elle n’est pas naturelle. Si nous n’y sommes pas formés, ce sont d’autres compétences langagières, plus archaïques, qui reprennent le dessus, comme la soumission, l’autorité hors de propos, le goût du consensus autoritaire. » Ph. BRETON, L’incompétence démocratique. La crise de la parole aux sources du malaise (dans la) politique, éd. La Découverte, 2006, p. 21

Une éthique de la discussion • « Au lieu d’imposer à tous les autres

Une éthique de la discussion • « Au lieu d’imposer à tous les autres une maxime dont je veux qu’elle soit une loi universelle, je dois soumettre ma maxime à tous les autres afin d’examiner par la discussion sa prétention à l’universalité. Ainsi s’opère un glissement : le centre de gravité ne réside plus dans ce que chacun souhaite faire valoir, sans être contredit, comme étant une loi universelle, mais dans ce que tous peuvent unanimement reconnaître comme une norme universelle » • Jürgen Habermas, Morale et communication. Conscience morale et activité communicationnelle, Cerf, Paris, 1986, p. 88. pos

Former au débat démocratique : II - un apprentissage progressif 2 nde En 2

Former au débat démocratique : II - un apprentissage progressif 2 nde En 2 nde, les élèves débattent à partir de leurs expériences personnelles pour parvenir, collectivement, à une position partagée 1ère En classe de 1ère, le débat prend la forme d’une confrontation d’idées : ancré dans l’objet d’étude annuel, il vise à développer la capacité à défendre oralement un point de vue sur une des questions abordées Tle En terminale, l’élève appréhende la dimension démocratique du débat dans nos institutions.

Démarches et ressources pour la mise en œuvre de l’EMC • L’EMI dans les

Démarches et ressources pour la mise en œuvre de l’EMC • L’EMI dans les programmes d’EMC : l’exemple du documentaire • Une démarche de projet – La Journée de la Laïcité