Prsentation AMAP Association pour le Maintien dune Agriculture

  • Slides: 21
Download presentation
Présentation AMAP Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne Mars 2009 Présentation AMAP –

Présentation AMAP Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne Mars 2009 Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 1

Présentation AMAP Sommaire • • • 1 – Définition 2 – Historique 3 –

Présentation AMAP Sommaire • • • 1 – Définition 2 – Historique 3 – Engagements du producteur 4 – Engagements du consommateur 5 – Changements pour le consommateur 6 – Exemples de produits livrés 7 – Vie d’une AMAP 8 – Modèle d’économie locale 9 – Références Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 2

1 – Définition • AMAP : Association de Maintien de l’Agriculture Paysanne • Contrat

1 – Définition • AMAP : Association de Maintien de l’Agriculture Paysanne • Contrat de partenariat solidaire : u u • Établi entre un groupe de consommateurs et un producteur Établi en application des principes fondateurs consignés dans une charte Basé sur une relation de confiance Basé sur des engagements pris conjointement avec le souci de partager les aléas et les bénéfices naturels d’une production agricole écologique locale Communément, le terme AMAP est employé non pas pour désigner le contrat signé mais plutôt l’ensemble des participants qui se retrouvent chaque semaine dans un lieu de livraison Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 3

2 – Historique Dates repères • 1960 – Suisse – Food guilds (associations alimentaires)

2 – Historique Dates repères • 1960 – Suisse – Food guilds (associations alimentaires) u • 1965 – Japon – Teikei (mettre le visage du paysan sur les aliments) u • En échange de l’achat par souscription de la récolte d’un paysan, ce dernier s’engage à fournir des aliments cultivés sans produits chimiques 1985 – Amérique du nord – CSA (Community Supported Agriculture) u u • Premières fermes communautaires Importé de Suisse aux USA par Robyn Van Hen Développement au Canada sous le nom de « ferme de famille » 2001 – France – AMAP u u u Importé des USA en France par un couple de paysans, Denise et Daniel Vuillon Principe présenté lors d’une conférence organisée par ATTAC sur la malbouffe Création d’Alliance Provence Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 4

2 – Historique Chiffres clés en France • 2001 – 4 AMAP en Provence

2 – Historique Chiffres clés en France • 2001 – 4 AMAP en Provence • 2002 – 20 AMAP (principalement en région PACA) • 2004 – Environ 150 AMAP (majoritairement dans le sud) u u Première rencontre internationale (teikei, CSA, ASC, AMAP…) à Aubagne Première AMAP en Loire-Atlantique • 2007 – Près de 500 AMAP • 2009 – Plus de 1000 AMAP u Environ 50 en Loire-Atlantique, dont 15 en cours de création Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 5

2 – Historique Chiffres clés dans le monde • Japon u u • Amérique

2 – Historique Chiffres clés dans le monde • Japon u u • Amérique du nord u u • En 2004, environ 1000 teikei Aujourd’hui, 1 foyer sur 4 participe à un teikei En 2003, environ 1500 CSA au États-unis En 2004, environ 150 ASC (Agriculture Soutenue par la Communauté) au Québec Royaume-Uni u En 2004, environ 200 CSA Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 6

3 – Engagements du producteur Côté nature • Produire en respectant l’environnement u u

3 – Engagements du producteur Côté nature • Produire en respectant l’environnement u u • Préserver les ressources naturelles u u u • Sans OGM, sans produits chimiques de synthèse (pas de pesticides) De préférence avec une certification bio (AB, Nature & Progrès, Demeter…) Pas de publicité, peu d’emballage Usage modéré de l’arrosage, pas de serre chauffée… Préservation des sols Favoriser la biodiversité u u u Alternance de cultures et variété des produits Semences diversifiées, résistantes, anciennes, rares… Moindre impact sur la faune et la flore Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 7

3 – Engagements du producteur Côté logistique • Accueillir les consommateurs u u •

3 – Engagements du producteur Côté logistique • Accueillir les consommateurs u u • Fixer des prix raisonnables u u • Visite annuelle Démarche pédagogique (explication sur le travail, partage de la passion) En fonction des charges d’exploitation En vue d’une rémunération correcte Respecter les horaires de livraison u En accord avec le groupe de consommateurs Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 8

4 – Engagements du consommateur Côté relationnel • Habiter ou travailler près du lieu

4 – Engagements du consommateur Côté relationnel • Habiter ou travailler près du lieu de distribution u u • Être solidaire des paysans u • Pour limiter les déplacements Pour développer les liens de voisinage Accepter les risques liés à la production (intempéries, maladies…) Participer à la vie de l’AMAP u u u Recherche de producteurs, coup de main ponctuel sur la base du volontariat Suivi des inscriptions, renouvellement des contrats Échange d’expérience entre AMAP, animation (débat, festival, article…) Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 9

4 – Engagements du consommateur Côté logistique • Prépayer la récolte u u •

4 – Engagements du consommateur Côté logistique • Prépayer la récolte u u • Tenir la permanence à tour de rôle u u • Environ 1 fois tous les 2 ou 3 mois (selon le nombre de consommateurs) Chargement et déchargement du fourgon, nettoyage du local, pointage du retrait des marchandises Venir constituer son panier u • Souvent par période de 6 mois Échéancier selon niveau de ressources Se faire remplacer par une personne de son choix en cas d’absence Respecter les horaires de livraison Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 10

5 – Changements pour le consommateur Satisfactions • Le goût u u • Cuisiner

5 – Changements pour le consommateur Satisfactions • Le goût u u • Cuisiner avec des produits frais et savoureux Expérimenter des recettes avec des ingrédients de saison (et non à partir d’une liste de courses) La santé u u Alimentation saine, riche en vitamines, en oligoéléments, en nutriments Régime équilibré (davantage de fruits et légumes, moins de viandes et de poissons) • Le respect de la nature • Le lien social u u u Partenariat entre ville et campagne Connaissance des producteurs et de leurs métiers Rencontre entre mangeurs, échange de recettes… Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 11

6 – Exemples de produits livrés Panier de légumes • Composition d’automne u u

6 – Exemples de produits livrés Panier de légumes • Composition d’automne u u Estimation autour de 16 euros (prix en général autour de -10 % par rapport au marché) Correspondant aux besoins pour une quinzaine de repas pour un adulte Légume bio Unité Quantité Poivron Pièce 2 Navet Pièce 4 Radis noir Pièce 3 Chou Pièce 2 Poireau Pièce 7 Carotte kg 1, 3 Échalote kg 0, 4 Pièce 2 Salade Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 12

6 – Exemples de produits livrés Panel de produits laitiers • Composition choisie u

6 – Exemples de produits livrés Panel de produits laitiers • Composition choisie u Estimation autour de 14 euros Produit bio Unité Quantité Lait cru Litre 1 Yaourt g 500 Crème fraîche g 250 Fromage – Galet aux noix g 150 Fromage – Tomme g 300 Beurre g 250 Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 13

6 – Exemples de produits livrés Autres produits Produit bio Unité Quantité Prix indicatif

6 – Exemples de produits livrés Autres produits Produit bio Unité Quantité Prix indicatif kg 1 2 € Œufs Pièce 6 2 € Miel kg 0, 5 6 € Sel – Fleur de sel kg 0, 25 4, 30 € Sel – Gros sel kg 1 1, 50 € Viande – Bœuf (caissette) kg 1 11 € Viande – Agneau (caissette) kg 1 14 € Viande – Porc (caissette) kg 1 10 € Viande – Poulet, pintade, canard kg 1 8 € Fruits – Pommes, poires + polluant – polluant Prix relevés dans plusieurs AMAP fin 2008 – début 2009 Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 14

7 – Vie d’une AMAP Création • Constitution d’un groupe de mangeurs qui adhère

7 – Vie d’une AMAP Création • Constitution d’un groupe de mangeurs qui adhère aux principes fondamentaux des AMAP u u • Recherche de producteurs u u u • Soutien à l’agriculture nourricière de proximité Lien économique équitable Recherche de produits sains et de qualité Pratiques respectueuses de l’environnement Groupement des Agriculteurs Biologiques (GAB), Chambre d’Agriculture Collectif inter-AMAP, autres AMAP Marché bio, festival alternatif… Recherche d’un local u Lieu public (salle municipale, maison de quartier, local associatif…) Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 15

7 – Vie d’une AMAP Gestion • Association u u • Budget u u

7 – Vie d’une AMAP Gestion • Association u u • Budget u u u • Pas d’obligation de constituer une association (la majorité des AMAP sont des associations de fait) En cas de création d’une association : statuts à déposer en préfecture, élection d’un bureau (minimum 2 personnes), organisation d’au moins 1 AG annuelle Adhésion pour couvrir les petits frais (balance, bâche, timbres, impressions diverses…) Assurance éventuelle pour l’usage du local Compte bancaire Outils u u Charte des AMAP (déposée à l’INPI) Cahier ou classeur (liste des adhérents, calendrier des permanences) Feuille de choux Liste mail, site web Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 16

8 – Modèle d’économie locale Circuit court • Relocaliser les activités u u u

8 – Modèle d’économie locale Circuit court • Relocaliser les activités u u u • Sauvegarder l’agriculture périurbaine u u u • 50 % des produits bio consommés en France sont importés (absurdité) Aide à l’installation de jeunes agriculteurs en bio Aide à la reconversion de l’agriculture intensive conventionnelle vers le bio Protection de l’agriculture de proximité Lutte contre l’étalement des villes Réservation du foncier à la terre nourricière Privilégier l’essaimage u u u Décentralisation des échanges, maillage du territoire Relation directe, lien social Répartition des ressources Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 17

8 – Modèle d’économie locale Circuit propre • Limiter au maximum la pollution et

8 – Modèle d’économie locale Circuit propre • Limiter au maximum la pollution et le gaspillage u u u • Pas d’importation, déplacement du seul producteur Emballage réduit à de simples cagettes et cabas réutilisables, très peu de déchets Réduction des pertes, quantités connues à l’avance, planification de la production Préserver l’environnement u u u Conservation de terres et de rivières saines Lutte contre le réchauffement climatique Conservation de la biodiversité Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 18

8 – Modèle d’économie locale Circuit maîtrisé • Garantir un avenir stable aux paysans

8 – Modèle d’économie locale Circuit maîtrisé • Garantir un avenir stable aux paysans u u • Revenus suffisants (calculés sur les coûts de revient de la ferme) Commercialisation facilitée Assurer la sécurité et la souveraineté alimentaires u u u Commerce autogéré (pas d’acteurs extérieurs, pas d’intermédiaires) Contournement de l’industrie agroalimentaire (éviter la malbouffe, moins de produits transformés, davantage d’aliments frais) Maîtrise de toute la chaîne alimentaire, du champ à l’assiette Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 19

8 – Modèle d’économie locale Objectifs Écologiquement sain Socialement équitable Économiquement viable Penser global,

8 – Modèle d’économie locale Objectifs Écologiquement sain Socialement équitable Économiquement viable Penser global, agir local Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 20

9 – Références Liens utiles u u u u u Site national des AMAP

9 – Références Liens utiles u u u u u Site national des AMAP : http: //www. reseau-amap. org/ Centre de ressources pour la création des AMAP : http: //www. amap-france. fr/ Labels bio : http: //www. biopreferences. com/labels/ Biodiversité : http: //www. kokopelli. asso. fr/ Slow. Food : http: //www. slowfood. fr/france Terre de liens : http: //www. terredeliens. org/ Panier local : http: //www. panierlocal. org/ L’écologiste : http: //www. ecologiste. org/ Silence : http: //www. revuesilence. net L’âge de faire : http: //www. lagedefaire. org Présentation AMAP – Version 1. 0 Page 21