OBSERVATOIRE DES SNIORS NICE ET ALPESMARITIMES QUELLES PROBLMATIQUES

  • Slides: 20
Download presentation
OBSERVATOIRE DES SÉNIORS NICE ET ALPES-MARITIMES QUELLES PROBLÉMATIQUES?

OBSERVATOIRE DES SÉNIORS NICE ET ALPES-MARITIMES QUELLES PROBLÉMATIQUES?

INTRODUCTION • « Nous sommes à l’ère de la modernité évolutive. Les savoirs, les

INTRODUCTION • « Nous sommes à l’ère de la modernité évolutive. Les savoirs, les identités, les statuts ne sont plus figés. La formation tout au long de la vie et le droit à la deuxième carrière s’inscrivent dans cette tendance. La prospective sociale devient plus complexe. L'allongement de la vie, le vieillissement de la population et l’émergence de la catégorie des seniors produisent un effet de seniorisation de la société. Un phénomène qui s’ajoute à la transformation de la société impulsée par la féminisation croissante du salariat et de la sphère sociale. Le développement de la question senior accélére les changements autour de l’intergénération et de la redéfinition des cycles de vie et des temps sociaux. Le vieillissement de la population est par ailleurs un puissant accélérateur du passage à une société du quaternaire dédiée au service à la personne. » S. GUERIN

 • La question senior est un enjeu en raison du volume croissant des

• La question senior est un enjeu en raison du volume croissant des plus de 50 ans dans la population totale. • On compte 20 millions de plus de 50 ans, 13 millions de plus de 60 ans et 4, 8 millions de plus de 75 ans. Il y a plusieurs façons de vieillir et les 20 millions de seniors ne forment pas une génération unique et monolithique. . . • Par ailleurs, la problématique de la seniorisation de la société implique de questionner la coopération entre les générations. Il s'agit de permettre la rencontre et l'échange et non de fixer une norme et une obligation. L'intergénération ne se limite pas à la rencontre de bébés et de très âgés dans le cadre des maisons de retraite… • La question senior interpelle la société qui ne sait comment appréhender une population évolutive et grandissante. Le regard sur l'âge a pris un coup de vieux et doit s'adapter à la nouvelle donne. Les seniors ont changé sur le plan de leurs comportements, de leurs attentes et de leurs situations.

 • Autrefois marginalisés, voire exclus, les retraités occupent désormais une place centrale dans

• Autrefois marginalisés, voire exclus, les retraités occupent désormais une place centrale dans la société française. Même si, pour l'heure, le changement de leur mode de vie semble moins rapide que l'amélioration de leur situation économique. Plusieurs facteurs, les uns démographiques, les autres sociaux ou économiques, ont contribué à accroître le rôle du troisième âge dans la société française : - L'abaissement de l'âge de la retraite et l'élévation de l'espérance de vie contribuent à accroître la part du troisième âge dans la population française. Alors qu'en 1946, les plus de 65 ans représentaient 11 % de la population française, les plus de 60 ans représentent en 1998 plus d'un cinquième de la population (20, 4 %), et leur part sera de 23 % en 2010. L'abaissement de l'âge de départ à la retraite de 65 à 60 ans entérinait des pratiques existantes. Aujourd'hui, les départs précoces, avant 60 ans, continuent de s'accroître. - L'élévation progressive de l'espérance de vie poursuit sa tendance séculaire moyenne de trois mois supplémentaires par an. L'espérance de vie à la naissance était en 1946 de 59, 8 ans pour les hommes, elle est de 74, 6 ans en 1997 ; pour les femmes, elle était de 65, 1 ans et elle est passée à 82, 3 ans aujourd'hui : soit dix-sept ans de plus ! Des disparités relativement importantes selon les catégories socioprofessionnelles (à 60 ans, 22, 2 ans d'espérance de vie pour les ingénieurs.

 • • • La situation des séniors dans le monde semble se détériorer

• • • La situation des séniors dans le monde semble se détériorer selon le dernier rapport de l’OIT (30/09/2016) sur « la protection sociale des personnes âgées» (Christine Behrendt). 48% des personnes dans le monde ayant passé l’âge de la retraite n’ont aucune pension et Les 52% restant ne perçoivent pas une prestation suffisante pour vivre décemment. La très grande majorité des personnes âgées dans le Monde est donc obligée de continuer de travailler dans des conditions précaires avec des niveaux de rémunération faibles pour pouvoir subsister. En 2050 Le nombre de personnes de plus de 65 ans aura triplé et les ¾ d’entre eux vivront dans des PED sans protection sociale et sécurité de revenu. Ces derniers ne consacrent que 2% du PIB au paiement des retraites alors que dans les Pays de l’Europe occiedentale cette part atteint du PIB. Cependant ces dernières années de nombreux pays émergents d’Asie (Chine, Thaîlande……), d’Europe (Géorgie, Hongrie, Pologne, Kosovo…) et d’Afrique (Botswana, Namibie, Tunisie, Afrique du Sud) et d’Amérique Latine (Argentine, Bolivie, Chili…) ont fait de gros efforts pour étendre aux personnes âgées un système de prestations publiques. Mais ces pensions restent malgré tout insuffisantes pour éviter la pauvreté. De leurs côté les PD sont engagés depuis la crise financière de 2008 dans des politiques d’austérité qui conduisent entre autres à diminuer les prestations de retraite en coupant dans les budgets sociaux. De ce fait en 2050, les retraités des pays européens (Grèce, Espagne, Italie, France, Norvège, Finlande, Allemagne…) toucheront des retraites plus réduites qu’en 2010.

TYPOLOGIE DES SÉNIORS • Les Se. Tra (Seniors Traditionnels) : Ces seniors tendent avec

TYPOLOGIE DES SÉNIORS • Les Se. Tra (Seniors Traditionnels) : Ces seniors tendent avec la prise d'âge à se recentrer sur la famille et le domicile. Ils vivent encore majoritairement en couple et leurs enfants sont autonomes. Ils se sentent en décalage avec le modernité et développent des comportements de plus en plus conservateurs. • Les Se. Fra (Seniors Fragilisés) : Se sont généralement des personnes âgés de plus de 75 ans qui connaissent des difficultés de santé. Leurs liens sociaux se réduisent au voisinage et à la famille proche. Ce sont majoritairement des femmes qui vivent seules. Ils tendent à être centré sur leur vie domestique. • Les Boo. Bos (Boomers Bohèmes) : Héritiers de la culture post-68, ils portent les valeurs de la jeunesse et de la modernité. Dotés d'un niveau de formation supérieure par rapport à la moyenne de leur génération, les Boo. Bos entendent rester des contemporains et inscrits dans la modernité tant dans les attitudes, la consommation ou les valeurs qu'ils défendent. Ils sont sur-informés et très impliqués dans la vie sociale.

SÉNIORS ET HABITAT • La ville, le quartier et l'habitat sont des éléments essentiels

SÉNIORS ET HABITAT • La ville, le quartier et l'habitat sont des éléments essentiels d'une politique de la séniorisation. L'organisation de la ville, et en particulier des transports, et l'aménagement de l'habitat sont des conditions centrales pour permettre à la personne de rester un citoyen contemporain de la Cité et acteur de sa propre vie. Plus de 92% des plus de 65 ans vivent dans des structures indépendantes. La question du maintien à domicile - ou plutôt du soutien à domicile- est au centre des attentes de la population des seniors et de leurs enfants. Plus que pour les autres générations, pour la personne âgée, le logement n'est pas une entité neutre mais relève de son identité et de l'expression de son autonomie. Ce qui est en jeu, tient aux moyens mis en oeuvre par la collectivité ou les organismes sociaux pour permettre une adaptation progressive du logement et de son environnement aux contraintes des personnes âgées. La ville permet - ou non - la rencontre et le partage entre les générations. Il ne s'agit pas d'imposer une norme de la coopération entre les générations mais de permettre et favoriser le libre choix.

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 1. Inverser les hiérarchies sociales:

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 1. Inverser les hiérarchies sociales: valoriser les métiers de service (santé, accompagnement social, police de proximité, enseignement et éducation…) qui échappent aux logiques de productivité et sont fondées sur l’altruisme et la prévention.

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 2. Repenser les cycles de

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 2. Repenser les cycles de vie: en fonction de l’évolution de la vie de chaque personne (réorientation professionnelle, arrivée d’un enfant, prise en charge d’un proche malade ou en perte d’autonomie). Ménager des pauses, des congés sabbatiques, gérer des ruptures…

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 3. Penser le temps de

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 3. Penser le temps de travail sur toute la vie: en fonction de l’évolution de la vie de chaque personne, de son environnement, de son âge, de ses aptitudes, de son expérience, de ses projets personnels et professionnels (ne pas rester focalisé sur le diplôme et la fonction).

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 4. Déconstruire les représentations négatives

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 4. Déconstruire les représentations négatives des retraités. Les retraités ne sont ni des « inactifs » , ni « inutiles » , ni une « charge » pour la société. 3, 5 millions de personnes représentant 63 milliard d’euros de financement publics interviennent dans le « social » , dans le soutien informel aux enfants (23 millions d’heures par semaine sont consacrés par les grands-parents à leurs petits enfants), aux voisins, aux proches…

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 5. Construire une économie complémentaire

5 pistes de réflexion (S. Guérin, Le Monde 19/07/2013) 5. Construire une économie complémentaire et durable. Repenser de manière synchronique et non plus diachronique le triptyque formation-emploi-retraite ainsi que les statuts, les rémunérations et les modes de consommation qui lui sont associés. Innover dans l’économie sociale, locale et solidaire, dans le développement durable, dans le « vivre et le faire ensemble » .

LA PRISE EN CHARGE DU GRAND AGE • Il s’agit d’un enjeu majeur de

LA PRISE EN CHARGE DU GRAND AGE • Il s’agit d’un enjeu majeur de santé publique. • L’apport de la révolution numérique (gérontechnologie) peut permettre aux personnes âgées de rester plus longtemps chez elles (9 français sur 10 le souhaitent). Société française des technologies pour l’autonomie et de gérontechnologie (SFTAG) • 12% des plus de soixante dix ans sont atteints aujourd’hui de maladies neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson…). Leur nombre pourrait doubler tous les 20 ans. Le nombre de personnes dépendantes actuellement de 1, 15 millions pourrait passer à 1, 55 millions en 2030.

Evolution de la gérontechnologie • Téléassistance ou téléalarme sous forme de bracelets ou de

Evolution de la gérontechnologie • Téléassistance ou téléalarme sous forme de bracelets ou de médaillons (existe depuis déjà une trentaine d’années). 450000 personnes (3% de la population des plus de 65 ans) l’utilisent aujourd’hui contre 2 millions au Royaume-Uni (15, 5%). • Aujourd’hui on assiste à un développement important: – de la domotique (chemin lumineux qui éclaire le trajet d’une personne se levant la nuit pour aller aux toilettes), – de capteurs de mouvements (patchs miniature) pour prévenir les chûtes, – de capteurs de températures, – de systèmes de monitoring à distance par internet (télémédecine, télésuivi…), – de déambulateurs intelligents, – de systèmes de vidéovigilance … – De systèmes de géolocalisation (bracelets, colliers, montres, boîtiers…) par RFID (puce électronique à radiofréquence) ou par GPS.

La stimulation des personnes âgées • • • Jeux vidéo, Logiciels de stimulation cognitive,

La stimulation des personnes âgées • • • Jeux vidéo, Logiciels de stimulation cognitive, Tablettes tactiles, Robots de compagnie, Réseaux sociaux de séniors (Voisin-age. fr met en relation des personnes âgées avec leurs voisins de quartier, forums de santé pour faciliter le partage d’expérience…)

Questions en suspens • • • • La déshumanisation (technologie comme substitut ou complément

Questions en suspens • • • • La déshumanisation (technologie comme substitut ou complément à l’aide humaine? ). La fracture technologique. Qui prescrit? Quel coût? Qui finance? Qui paie? Qui est rémunéré? Comment sensibiliser et convaincre les parents, les aidants et les professionnels de l’aide à domicile à ces nouvelles technologies? Risque de déresponsabilisation des acteurs concernés au profit de technologies qui ne sont pas infaillibles. Quelles atteintes aux droits et libertés des personnes? Comment souhaitons-nous vieillir? Comment souhaitons-nous mourir? Question du libre arbitre. La gérontechnologie questionne en définitive les choix de vie et de société.

PUBLICATIONS Publiés en 2008 : • Vive les vieux !, Michalon • Habitat social

PUBLICATIONS Publiés en 2008 : • Vive les vieux !, Michalon • Habitat social et vieillissement: Représentations, formes et liens, La documentation Française. Publiés en 2007: • L'invention des seniors, Hachette-Pluriel • De la Famille aux Famille, La documentation Française. • Le management de transition, (avec G Fournier), Les Echos Etudes Autres ouvrages publiés : • Allongement des temps de la vie, Quels impacts sur le logement social? La Documentation Française, 2006 • Pour une gestion dynamique des âges, (contribution) Editions Liaison, 2005 Manager les quinquas, (Avec G Fournier) Editions d’Organisation, 2004. Prix du livre RH 2006 -Sciences Po-Syntec-Le Monde. • La Tyrannie des Bien-Pensants, (contribution), Economica, 2002 • Le grand retour des seniors, Eyrolles, 2002 • Le Boom des seniors, Economica, 2000. • La nouvelle société des séniors, S. Guérin, Michalon 2011

ARTICLES • • • • Journées de recherche, Medias et Intergénération, Bordeaux III Liens

ARTICLES • • • • Journées de recherche, Medias et Intergénération, Bordeaux III Liens et solidarités de femmes entre génération. (nov 2008) Liens des générations et lien social chez les femmes de 50 + Medias et lien social, Edition Encrage-Université Cergy Pontoise. Liens des générations et lien social chez les femmes de 50 +Colloque international Riactis/Cnrs Age et Pouvoirs, Rouen Modération 2 tables rondes Politiques urbaines et vieillissement (oct 08) Medias et lien social, Edition Encrage-Université Cergy Pontoise. Liens des générations et lien social chez les femmes de 50 + (Oct 08)Mediamorphoses, "Les empreintes de Mai 68", Ina-Armand Colin. Génération 68 : le rendez-vous manqué avec l’internet Direction du n° Regards (Randstad), Senior au travail quel avenir? 
L’emploi des seniors, un enjeu d’avenir (oct 2007)Management et Avenir, Paris (Avec le Prof JY Duyck); Rajeunir le regard sur les seniors : un essai de typologie des représentations des seniors, le cas de la CNCE. (Mars 2006)Congrès des IAE, Montpellier : (avec le Professeur JY Duyck) : Rajeunir le regard sur les représentations des seniors à haut potentiel» (09/04/06). Lettre de l’Adhepa (Mai 2006); Image de la vieillesse. Vieillesse des images. Revue Sociologie Santé, Leh-Bordeaux III Economie et seniors : Grise mine ou mine grise ? (Dec 2005)Cahiers de la Fiapa, Fiapa Paris (Mars 2005) : La presse senior la puissance ou le pouvoir Politique fiction : OK Senior !, le poids d’un magazine senior.

QUELQUES SITES Le site d'actualité de Senioractu. com Le site de Sociologie et sociétés

QUELQUES SITES Le site d'actualité de Senioractu. com Le site de Sociologie et sociétés Le site de la sociologie en mouvement Le site de la vie des idées Le site sur les mythologies contemporaines de Ch. Gatard • Le site du Salon des Métiers au service du grand âge • Pour en savoir plus sur les enjeux démographiques • Mes chroniques sur Senior Actu • • •

 • Serge Guérin, est l'auteur de nombreux ouvrages de référence sur les enjeux

• Serge Guérin, est l'auteur de nombreux ouvrages de référence sur les enjeux de la séniorisation de la société, Habilité à diriger des recherches, docteur en sciences de la communication (Sorbonne Nouvelle), il est Professeur à l'ESG et rédacteur en chef de Reciproques, revue de proximologie. Il intervient auprès de nombreuses entreprises et organisations. • • • Le management des seniors (Eyrolles, 2005, 2009), L'invention des seniors, (Hachette, 2007), Vive les vieux ! (Michalon, 2008) La société des seniors, (Michalon, 2009) La nouvelle société des séniors, (Michalon 2011)