Ne pas cliquer Charlie Slow Burn Le Slow

  • Slides: 9
Download presentation
Ne pas cliquer Charlie Slow Burn " Le "Slow au Cinéma

Ne pas cliquer Charlie Slow Burn " Le "Slow au Cinéma

Ce n'est pas gentil mais tout le monde sourit de quelqu'un qui glisse sur

Ce n'est pas gentil mais tout le monde sourit de quelqu'un qui glisse sur une peau de banane… Il suffirait que, 10 secondes plus tard, une autre personne glisse au même endroit pour que le sourire se change en hilarité ! Si une troisième personne venait à tomber au même endroit, les spectateurs se tordraient de rire… Cela s'appelle : le "comique de répétition"

Il y a encore mieux : le "Slow Burn" On utilise le système du

Il y a encore mieux : le "Slow Burn" On utilise le système du comique de répétition mais…chaque effet s'additionne au précédent ! Une sorte d'incendie (burn), une accumulation de situations cocasses, s'amplifie lentement (slow) pour se terminer dans une indescriptible folie ! A titre d'exemple voici les "Marx Brothers" spécialistes du "Slow Burn" comme le faisaient Laurel et Hardy… et bien d'autres !

Groucho, le moustachu, fait une croisière : il pense avoir réservé une "suite", mais

Groucho, le moustachu, fait une croisière : il pense avoir réservé une "suite", mais c'est une minuscule cabine dans laquelle il réceptionne une malle gigantesque… En ouvrant sa gigantesque malle il découvre trois passagers clandestins…morts de faim ! Le maitre d'hôtel, resté à l'extérieur (par précaution) prend commande d'un invraisemblable menu pour les compatriotes du moustachu ! Deux lingères, de grande taille (principe de base !) se présentent pour changer les draps du grand lit.

L'effectif se monte maintenant à six personnes dans cette minuscule cabine. Harpo, le muet

L'effectif se monte maintenant à six personnes dans cette minuscule cabine. Harpo, le muet doit sortir du lit mais… il ne dort que d'un œil, et en profite, selon son habitude, pour tripoter les jeunes femmes au passage. . . Voilà maintenant un plombier qui vient augmenter l'effectif à sept personnes. . . Le muet s'agrippe comme une pieuvre ! Et s'ajoute une manucure, dont ils n'ont nul besoin, …qui bien sûr, est accueillie à bras ouverts !

S'ajoute ensuite un énorme (!) mécanicien qui vient réparer je ne sais quoi dans

S'ajoute ensuite un énorme (!) mécanicien qui vient réparer je ne sais quoi dans cette cabine surpeuplée ! Et pendant ce temps le muet, somnolent, est trimballé de ci de là, tel un pantin désarticulé… Dixième arrivée, une demoiselle qui espère entrer pour téléphoner. . . et, bien entendu, elle entre ! S'ajoute une grande (!) femme de ménage avec un balai qui vient faire son service dans ce monde insensé…

L'agitation devient démentielle et le muet, évolue, trimballé dans tous les sens avec un

L'agitation devient démentielle et le muet, évolue, trimballé dans tous les sens avec un oreiller sous la tête. C'est maintenant l'arrivée tant attendue de l'invraisemblable repas dans d'immenses plats portés par quatre gaillards de blanc vêtus. Quinze personnes serrées comme des sardines: plus de place pour le muet qui, propulsé vers le haut, se retrouve douillettement allongé dans les plats de nourriture ! Finalement la copine du moustachu arrive pour son rendez-vous galant !. . . La porte ne s'ouvre pas, elle explose et toute la population engloutit la malheureuse !

intéressant, n'est-ce pas ?

intéressant, n'est-ce pas ?