Mcanismes deux positions stables Certains mcanismes ont deux

  • Slides: 21
Download presentation
Mécanismes à deux positions stables Certains mécanismes ont deux configurations stables Pince étau fermée

Mécanismes à deux positions stables Certains mécanismes ont deux configurations stables Pince étau fermée Pince étau ouverte

Sauterelle manuelle animation

Sauterelle manuelle animation

Sauterelle avec vérin pneumatique

Sauterelle avec vérin pneumatique

Sauterelle manuelle Levier 1 verrouillé. Position repos

Sauterelle manuelle Levier 1 verrouillé. Position repos

P 123 levier 1 tourne autour de A. 2 plans inclinés aa=> 2 positions

P 123 levier 1 tourne autour de A. 2 plans inclinés aa=> 2 positions stables. Position instable sur la tranche (A, tranche, ressort alignés)

P 238 2 positions stables, passage d’une position à l’autre quand les 3 points

P 238 2 positions stables, passage d’une position à l’autre quand les 3 points sont alignés Interrupteur

Serrure fermée Serrure ouverte On a dépassé la config où les 3 points sont

Serrure fermée Serrure ouverte On a dépassé la config où les 3 points sont alignés L’élément 4 tire sur le manche 1 quand on appuie sur le manche 1

Presse à main avec genouillère

Presse à main avec genouillère

Gourde

Gourde

Presse à injecter Moule ouvert Moule encours de fermeture Verrouillage

Presse à injecter Moule ouvert Moule encours de fermeture Verrouillage

Fonctionnement de la sauterelle pneumatique (d’après le site internet ) Dans cette position la

Fonctionnement de la sauterelle pneumatique (d’après le site internet ) Dans cette position la bride est presque en contact avec la pièce à brider, car le piston plongeur va encore avancer un peu … Maintenant les trois points E, D et C sont alignés et le piston plongeur est en fin de course, on dit qu’il est au point mort gauche. C’est dans cette position que le serrage est maxi (principe de la genouillère)

Verrouillage Le piston du vérin pneumatique a avancé encore un petit peu, et nous

Verrouillage Le piston du vérin pneumatique a avancé encore un petit peu, et nous avons atteint une situation particulière. Le piston plongeur est un tout petit peu revenu aussi, mais maintenant, il y a verrouillage, car celui-ci quelque soit l’effort ne peut plus revenir en arrière, car la biellette rouge va s’appuyer sur socle. J’ai volontairement accentué la cassure du point D en dessous de la ligne médiane EC,

Etude théorique L=1 m S=10 cm 2 E=1011 Pa L F 1 2 Par

Etude théorique L=1 m S=10 cm 2 E=1011 Pa L F 1 2 Par symétrie F/2 13

Hypothèse non linéaire On écrit l’équilibre sur la configuration déformée (inconnue) l d L

Hypothèse non linéaire On écrit l’équilibre sur la configuration déformée (inconnue) l d L 1 Amont Aval 2 Voir la suite de la démonstration dans le cours de calcul des structures (partie calcul non linéaire) 14

Si F augmente graduellement, on passe brutalement de A à B (flambage) B A

Si F augmente graduellement, on passe brutalement de A à B (flambage) B A 0, 4 0, 2 Partie linéaire Instabilité F<0 Il faut retenir la barre pour la maintenir en 15équilibre

Verrouillage Butée L F Position initiale 16

Verrouillage Butée L F Position initiale 16

Position verrouillée 17

Position verrouillée 17

Etude Statique 2 3 F 4 ? 1 L F 1 (donné) En isolant

Etude Statique 2 3 F 4 ? 1 L F 1 (donné) En isolant les 2 barres inclinées : F 2 F 1 F 3=F 2

2 3 F 4 ? 1 L F 1 (donné) En isolant le coulisseau

2 3 F 4 ? 1 L F 1 (donné) En isolant le coulisseau et en utilisant le principe des actions réciproques : F 4

Etude cinématique 3 V 1(donné) 2 V 4? 1 Principe de l’équiprojectivité : L

Etude cinématique 3 V 1(donné) 2 V 4? 1 Principe de l’équiprojectivité : L

Principe des travaux virtuels 3 V 1(donné) 2 V 4? 1 L Le principe

Principe des travaux virtuels 3 V 1(donné) 2 V 4? 1 L Le principe des travaux virtuels est vérifié