LORIENT ANCIEN Bibliographie La Documentation photographie LOrient ancien

  • Slides: 37
Download presentation
L’ORIENT ANCIEN

L’ORIENT ANCIEN

Bibliographie -La Documentation photographie, L’Orient ancien, la Documentation française, N° 8026, avril 2002 -

Bibliographie -La Documentation photographie, L’Orient ancien, la Documentation française, N° 8026, avril 2002 - S N. Kramer, L’Histoire commence à Sumer, Champs Histoire, janvier 2009 - J. Bottero, Mésopotamie : L’écriture, la raison et les dieux, Le Club, 2001 - G. Roux, la Mésopotamie, point seuil, 1995 - JJ. Glassner, La Mésopotamie, Guide des belles lettres et des civilisations, 2005 - E. Ascalone, La Mésopotamie, guide des Arts, Hazan, 2006. - J. Bottero, L’épopée de Gilgamesh, Paris, Le Grand Livre du mois, 2001. - J. Bottero, Initiation à l’Orient ancien, Point seuil, 1992 - L’Histoire, Babylone, de Hammourabi à Saddam Hussein, N° 301, sept 2005 - Les cahiers de Science et Vie, Les origines de l’écriture, N° 107, oct-nov 2008 - Les collections de l’Histoire, L’écriture depuis 5000 ans, N° 29, oct-nov 2005 - E. Le Breton, Du verbe à l’écrit, la naissance de l’écriture en Mésopotamie, Louvre, chercheurs d’art, 2003. Sitographie - www. rmn. fr - www. louvre. fr

I L’Orient ancien (3 à 4 heures) Connaissances L’Orient ancien au III° millénaire av

I L’Orient ancien (3 à 4 heures) Connaissances L’Orient ancien au III° millénaire av JC: premières écritures et premiers États Démarches Étude au choix: un site ou un monument de Mésopotamie ou d’Égypte au III° millénaire av JC (œuvres de référence à l’école primaire : une sculpture égyptienne, un bas relief mésopotamien…) Cette étude est remise en perspective dans l’espace de l’Orient ancien Capacités Connaître et utiliser les repères suivants: - le site étudié, la Mésopotamie et l’Égypte sur une carte - les premières civilisations (III° millénaire av JC) Décrire un monument de Mésopotamie ou d’Egypte Expliquer le rôle de l’écriture

Au tournant du XIX° siècle, l’expansion européenne au Moyen-Orient a permis la redécouverte de

Au tournant du XIX° siècle, l’expansion européenne au Moyen-Orient a permis la redécouverte de langues oubliées, ouvrant la voie au déchiffrement des écritures cunéiformes. Les traductions des tablettes cunéiformes, désormais recensées dans des bases de données pour faciliter les comparaisons, sont sans cesse affinées. Petit à petit, les civilisations de Mésopotamie sortent de l’ombre…. D’après Déchiffrements: du vieux perse au sumérien, Marielle mayo, les Origines de l’écriture, les cahiers de science et vie, N° 107, octobre-novembre 2008. Un historien traduisant aujourd’hui des tablettes cunéiformes Comment l’histoire est-elle née en Mésopotamie?

Connaître et utiliser des repères Source: Manuel 6° Nathan, 2009

Connaître et utiliser des repères Source: Manuel 6° Nathan, 2009

Titre : Ur au III° millénaire av JC Étudier. De a. Quelle est la

Titre : Ur au III° millénaire av JC Étudier. De a. Quelle est la nature du document ? un site quand date t-il? Document 1 : Vestiges de la ville d’Ur (Mésopotamie) 1. la ziggourat 2. le palais b. Que vois –tu ? c. Par qui la ville est-elle dirigée ? d. De quand date cette ville ? (doc 2) e. Avec ces renseignements, donne un titre à notre étude. f. Quel est le nom des historiens qui réalisent ces fouilles ? Document 2 : Reconstitution de la ville d’Ur Fin du III° millénaire av JC, musée de Jérusalem, Israël Ville a. Quelle est la nature du document ? De quand date t-il? b. Docs 1 et 2. Comment a t-elle pu être réalisée ? c. Indique sous chaque flèche à quoi elles correspondent. Rempart Campagne environnante Explique à partir de ce document ce qu’est une cité: C’est un territoire comprenant une ville fortifiée et la campagne qui l’entoure

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une cité née vers 3000 av JC On rend l’étude de cas vivante en la situant à l’époque d’Ur Nammu (2112 - 2095 av JC)

Document 3 : Reconstitution de la ziggourat et vestiges de la ziggourat aujourd’hui Source:

Document 3 : Reconstitution de la ziggourat et vestiges de la ziggourat aujourd’hui Source: luniversfantasticdecarolinebright. blogspot Document 4 : la ziggourat d’Ur a. Description de la ziggourat « La ziggourat comportait trois étages de plus en plus petits et de moins en moins hauts, couronnés par une chapelle. (…) Elle projetait son ombre sur les bâtiments voisins : le temple du dieu-lune Nanna, (…) l’Enunmah, chapelle pour Nanna et son épouse Ningal, l’Ehursag, sanctuaire du roi Shulgi divinisé (…). Pour certains, les cérémonies ordinaires se déroulaient au temple inférieur, le temple supérieur était réservé au roi ou au grand prêtre les laissant face à face avec la divinité. D’après la Mésopotamie, Georges Roux, collection Points histoire, 1995 Décrire un monument Documents 3 et 4 a. Quelle est la nature des documents ? b. Décris ce monument. c. Relie la ziggourat sur le document 1 à sa reconstitution sur le document 2. d. Quel devait être son rôle ? e. Quels sont les dieux dont nous parle le texte ? Comment appelle –ton cette religion ? f. Trouve deux exemples qui montrent les liens entre le pouvoir du roi et la religion.

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une cité née vers 3000 av JC On rend l’étude de cas vivante en la situant à l’époque d’Ur Nammu (2112 - 2095 av JC) Le lien entre pouvoir du roi et religion Religion polythéiste

Document 5 : L’étendard de la cité d’Ur (vers 2600 av JC, British Museum,

Document 5 : L’étendard de la cité d’Ur (vers 2600 av JC, British Museum, Londres) Char du roi Cour et alliés Le roi Les prisonniers de guerre Les chars attelés d’Ur piétinent les soldats ennemis Les soldats d’Ur (à gauche) conduisent les prisonniers nus vers le roi Le roi reçoit les prisonniers de guerre entouré des membres de sa cour et de ses alliés.

L’empire d’Ur à la fin du III° millénaire Source: La Mésopotamie, JJ Glassner, Guide

L’empire d’Ur à la fin du III° millénaire Source: La Mésopotamie, JJ Glassner, Guide des belles lettres et des civilisations, 2005

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une cité née vers 3000 av JC On rend l’étude de cas vivante en la situant à l’époque d’Ur Nammu (2112 - 2095 av JC) Le lien entre pouvoir du roi et religion Religion polythéiste Une cité conquérante

Source: Manuel 6° Nathan, 2009

Source: Manuel 6° Nathan, 2009

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une cité née vers 3000 av JC On rend l’étude de cas vivante en la situant à l’époque d’Ur Nammu (2112 - 2095 av JC) Le lien entre pouvoir du roi et religion Religion polythéiste Une cité conquérante Mise en perspective = et à l’échelle de la Mésopotamie? 1. La naissance des villes * Les premières villes naissent en Mésopotamie entre 4 000 et 3 000 av JC Mise en perspective

Sargon, roi de Sumer et d’Akkad (vers 2334 -2279 av JC)

Sargon, roi de Sumer et d’Akkad (vers 2334 -2279 av JC)

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une

Que nous a appris l’étude de cas? 1. Ur est une cité puissante Une cité née vers 3000 av JC On rend l’étude de cas vivante en la situant à l’époque d’Ur Nammu (2112 - 2095 av JC) Le lien entre pouvoir du roi et religion Religion polythéiste Une cité conquérante Mise en perspective 1. La naissance des villes * Les premières villes naissent en Mésopotamie entre 4 000 et 3 000 av JC * Chaque cité est dirigée par un roi qui dirige au nom des dieux: il rend la justice, est un chef militaire, un bâtisseur et possède les terres * Les hommes sont unis par une même religion polythéiste = ils croient en plusieurs dieux. * Chaque cité honore plus particulièrement un dieu protecteur

L’Empire d’Akkadé vers 2300 av JC Source: La Mésopotamie, JJ Glassner, Guide des belles

L’Empire d’Akkadé vers 2300 av JC Source: La Mésopotamie, JJ Glassner, Guide des belles lettres et des civilisations, 2005

Le royaume de Babylone à l’époque d’Hammourabi (II° millénaire av JC) Source: La Mésopotamie,

Le royaume de Babylone à l’époque d’Hammourabi (II° millénaire av JC) Source: La Mésopotamie, JJ Glassner, Guide des belles lettres et des civilisations, 2005

Que nous a appris l’étude de cas? Mise en perspective 1. La naissance des

Que nous a appris l’étude de cas? Mise en perspective 1. La naissance des villes * Les premières villes naissent en Mésopotamie entre 4 000 et 3 000 av JC 1. Ur est une cité puissante Une cité née vers 3000 av JC On rend l’étude de cas vivante en la situant à l’époque d’Ur Nammu (2112 - 2095 av JC° Le lien entre pouvoir du roi et religion Religion polythéiste * Chaque cité est dirigée par un roi qui dirige au nom des dieux: il rend la justice, est un chef militaire, un bâtisseur et possède les terres * Les hommes sont unis par une même religion polythéiste = ils croient en plusieurs dieux. * Chaque cité honore plus particulièrement un dieu protecteur Une cité conquérante * Plusieurs cités domineront la Mésopotamie à des époques différentes: chacune est la capitale d’une cité-Etat Cité-Etat= territoire dominé par une cité, où les habitants obéissent au même gouvernement et aux mêmes lois Premiers États

2. Document 6 : l’économie dans le grand royaume d’Ur Le palais reçoit de

2. Document 6 : l’économie dans le grand royaume d’Ur Le palais reçoit de partout des redevances, tributs et dons de toutes sortes ; Une grande partie de ces revenus (…) est utilisée pour financer la construction de temples, le creusement des canaux et autres grands travaux publics dans tout l’empire. Les grands ateliers de cuir, textile et farine sont des organismes d’état. La production agricole est considérable, les troupeaux sont immenses (…). Les artisans transforment les produits de l’agriculture, de l’élevage et travaillent le métal. Quelques chiffres donneront une idée de leur importance. Des textes d’Ur font état d’une entrée de 2000 tonnes de laine dans les entrepôts royaux et dans la seule région de Girsu, l’industrie textile emploie 15 000 femmes, dans la même région, une minoterie (…) fournit 1100 tonnes de farine par an. Il existe des commerçants privés, mais le commerce national et international est presque tout entier entre les mains de l’Etat. D’après La Mésopotamie, Georges Roux, Points Histoire, 1995 Document 6 a. Quelle est la nature du document ? De quand date t-il? b. Qui dirige l’économie à Ur ? Appuie ta réponse de deux exemples. c. Donne deux exemples prouvant la richesse économique de cette région. Document 6 et 7 f. Comment cette activité économique nous est-elle connue ? Document 7 : Tablette de comptabilité en argile État de Sumer, vers 2350 av JC, Musée du Louvre Documents 2 et 6 d. A quoi servent les revenus d’Ur ? e. Comment s’effectue le commerce avec les autres régions ? g. Comment l’écriture va-t-elle se diffuser ?

Une brebis 67 peaux de chevreaux 60 +10 + 10 moutons Deux peaux de

Une brebis 67 peaux de chevreaux 60 +10 + 10 moutons Deux peaux de chevrettes Document 7 : Tablette de comptabilité en argile État de Sumer, vers 2350 av JC, Musée du Louvre

Que nous a appris l’étude de cas? 2. Une civilisation de l’écrit *La cité

Que nous a appris l’étude de cas? 2. Une civilisation de l’écrit *La cité connaît une intense activité économique * Les premiers écrits permettent de dresser des inventaires ( nombre de moutons, productions…. ) * Le commerce permet un diffusion de l’écriture

Tablette, Mésopotamie, fin du IV° millénaire avant JC (Musée du Louvre)

Tablette, Mésopotamie, fin du IV° millénaire avant JC (Musée du Louvre)

Tablette d’argile, Mésopotamie, 2400 avant JC

Tablette d’argile, Mésopotamie, 2400 avant JC

Extrait du Livre des Morts Tombeau de Ramsès VI, vallée des Rois, Thèbes, vers

Extrait du Livre des Morts Tombeau de Ramsès VI, vallée des Rois, Thèbes, vers 1000 avant JC

Source: Les origines de l’écriture, Les cahiers de Science et Vie, N° 107, oct-nov

Source: Les origines de l’écriture, Les cahiers de Science et Vie, N° 107, oct-nov 2008

Que nous a appris l’étude de cas? 2. Une civilisation de l’écrit *La cité

Que nous a appris l’étude de cas? 2. Une civilisation de l’écrit *La cité connaît une intense activité économique * Les premiers écrits permettent de dresser des inventaires ( nombre de moutons, productions…. ) Mise en perspective ? 2. Naissance et diffusion de l’écriture Mise en perspective * L’écriture apparaît vers 3300 av JC en Mésopotamie: elle se répand dans toutes les civilisations de l’Orient ancien. * L’écriture évolue: * Le commerce permet un diffusion de l’écriture

Tablette, Mésopotamie, fin Tablette d’argile, du IV° millénaire avant JC Mésopotamie, 2400 avant JC

Tablette, Mésopotamie, fin Tablette d’argile, du IV° millénaire avant JC Mésopotamie, 2400 avant JC (Musée du Louvre) L’écriture est d’abord une suite de dessins : les pictogrammes L’écriture évolue avec les signes cunéiformes ( = en forme de coin, de clou) Les premiers écrits Extrait du Livre des Morts Tombeau de Ramsès VI, vallée des Rois, Thèbes, vers 1000 avant JC Les Egyptiens créent les hiéroglyphes ( = lettres sacrées) : chaque signe représente un son, un mot ou une idée.

Document 8 : Tablette du Code d’Ur Nammu découverte à Nippur Document 9 :

Document 8 : Tablette du Code d’Ur Nammu découverte à Nippur Document 9 : Extrait d’un code de lois « Si un homme commet un homicide, on tuera cet homme » . « Il ne faut pas que [le pauvre] soit livré [au riche] » Code de lois de Ur-Nammu, roi d’ Ur (2112 -2095) Documents 8 et 9 a. Quelle est la nature de ces deux documents ? De quand datentils? b. Qu’est ce qu’un homicide ? c. Que prévoit-on dans ce cas ? d. Explique la deuxième phrase du document 9. e. À partir de ces deux exemples, explique ce qu’est un code. f. Quelles sont les difficultés que rencontrent les historiens pour nous livrer ces écrits ? g. Quel usage le roi d’Ur fait-il de l’écriture ? h. Quel est l’apport de ce document pour nous ?

Document 10 : Une Prière du roi d’Ur Traduction : « Ibbi-Sun, le dieu

Document 10 : Une Prière du roi d’Ur Traduction : « Ibbi-Sun, le dieu de son pays, le roi fort, le roi d’Ur, le roi des quatre régions, a, pour sa vie, voué cette perle au Dieu Nanna, son maître. » Document 10 a. Quelle est la nature du document ? De quand date t-il? b. Qui est le roi d’Ur vers 2000 av JC ? c. A qui adresse t-il une prière ? d. Qui est ce dieu ? Que sais-tu de son rôle à Ur ? e. Quel renseignement ce document nous donne t-il sur la relation entre le roi et le dieu Nanna ? f. Quel est l’apport de ce document pour nous ? Perle d’agate, Mésopotamie, 2000 av JC, Musée du Louvre, Paris

Que nous a appris l’étude de cas? 3. L’écriture permet à la cité d’entrer

Que nous a appris l’étude de cas? 3. L’écriture permet à la cité d’entrer dans l’histoire * L’écriture permet au roi de de laisser des traces de ses décisions Ex: Code d’Ur Nammu * L’écriture nous permet de comprendre la religion d’Ur Expliquer le rôle de l’écrit

Extrait du code d’Hammourabi Haut de la stèle du code d’Hammourabi Vers 1792 -1750

Extrait du code d’Hammourabi Haut de la stèle du code d’Hammourabi Vers 1792 -1750 av JC (Musée du Louvre) « Lorsque Anu, le Très-haut, roi de tous les dieux, et Enlil, seigneur du ciel et de la terre (…) eurent nommée Babylone par son nom suprême (…), ils m’appelèrent par mon nom Hammourabi, le prince [respectueux] qui craint les dieux, afin de formuler le bien pour le peuple, pour faire que la justice brille dans le pays, pour détruire le mauvais et le maudit, pour assurer que le fort n’oppresse pas le faible (…) » . Extrait du code du roi Hammourabi, roi de Babylone, vers 1750 avant JC

Deux scribes Tablettes et rouleaux Détail d’un bas relief d’un palais de Ninive d’époque

Deux scribes Tablettes et rouleaux Détail d’un bas relief d’un palais de Ninive d’époque assyrienne (VII° s av JC)

Que nous a appris l’étude de cas? 3. L’écriture permet à la cité d’entrer

Que nous a appris l’étude de cas? 3. L’écriture permet à la cité d’entrer dans l’histoire * L’écriture permet de laisser des traces décisions des rois Ex: . Code d’Ur Nammu Mise en perspective 3. L’écriture, c’est l’histoire * La naissance de l’écriture accompagne le développement des cités- États: elle permet au roi de gouverner Ex: Code d’Ur Nammu, Code d’Hammourabi * Les scribes sont des fonctionnaires puissants car ils rédigent les textes officiels, tiennent les comptes, …. Scribe: Fonctionnaire sachant lire, écrire, compter. Fonctionnaire( = personne qui travaille au service de l’État) * L’écriture nous permet de comprendre la religion d’Ur Expliquer le rôle de l’écrit Premiers États

Extrait de l’épopée de Gilgamesh (fin du III° millénaire) « Où donc cours-tu ainsi

Extrait de l’épopée de Gilgamesh (fin du III° millénaire) « Où donc cours-tu ainsi Gilgamesh? La vie sans fin que tu recherches, tu ne la trouveras jamais! Quand les dieux ont créé les hommes, Ils leur ont assigné la mort, Se réservant l’immortalité à eux seuls! Bien plutôt, remplis toi la panse, Demeure en gaieté jour et nuit… Accoutre toi de beaux habits, Lave et baigne ton corps! Regarde avec tendresse ton petit qui te tient la main Et fais le bonheur de ta femme serrée contre toi! Telle est la seule perspective des hommes

Que nous a appris l’étude de cas? 3. L’écriture permet à la cité d’entrer

Que nous a appris l’étude de cas? 3. L’écriture permet à la cité d’entrer dans l’histoire * L’écriture permet de laisser des traces décisions des rois Ex: Loi d’Ur Nammu Expliquer le rôle de l’écrit * L’écriture nous permet de comprendre la religion d’Ur Mise en perspective 3. L’écriture, c’est l’histoire * La naissance de l’écriture accompagne le développement des cités- États: elle permet au roi de gouverner Ex: Loi d’Ur Nammu, Code d’Hammourabi * Les scribes sont des fonctionnaires puissants car ils rédigent les textes officiels, tiennent les comptes, …. Scribe: Fonctionnaire sachant lire, écrire, compter. Fonctionnaire( = personne qui travaille au service de l’État) * L’écriture fixe la pensée des hommes de la Mésopotamie, leur explication du monde, de la vie des hommes, leurs croyances…. L’écriture nous permet de connaître et comprendre la manière de vivre et de penser des habitants de la Mésopotamie.

Quelles sont les questions que se pose un historien ? A quoi cherche-t-il à

Quelles sont les questions que se pose un historien ? A quoi cherche-t-il à répondre? Qu’y avait-il avant nous? Comment sommes-nous devenus ce que nous sommes? Qui sommes-nous?