Les lves dits Besoins ducatifs Particuliers ou spcifiques

  • Slides: 12
Download presentation
 Les élèves dits à Besoins Éducatifs Particuliers (ou spécifiques) Journées de formation AVS

Les élèves dits à Besoins Éducatifs Particuliers (ou spécifiques) Journées de formation AVS CUI 2014

Quelques indices… • Une grande variété d’élèves non attachée à un ″profil particulier″ (situations

Quelques indices… • Une grande variété d’élèves non attachée à un ″profil particulier″ (situations diverses et complexes) • En décalage d’apprentissages avec des élèves de même âge • Gênés ou empêchés d’apprendre A votre avis qui sont-ils?

 En résumé, les élèves à besoins éducatifs particuliers peuvent être Des élèves malades,

En résumé, les élèves à besoins éducatifs particuliers peuvent être Des élèves malades, accidentés, convalescents. Des élèves à potentiel intellectuel remarquable. Des élèves en grande difficulté scolaire (durable). Des élèves en décrochage scolaire. Des élèves mineurs en milieu carcéral. Des élèves allophones (non francophones). "Les enfants du voyage"… Les élèves en situation de handicap. Qui sont ceux auprès desquels vous êtes amenés à agir.

Bref rappel des missions du système éducatif français • • • Adapter l'offre éducative

Bref rappel des missions du système éducatif français • • • Adapter l'offre éducative à la diversité des élèves Individualiser leur parcours scolaire Adapter leur programme, leur enseignement et leur organisation Et/ou fournir des ressources humaines Et/ou fournir des ressources matérielles supplémentaires Et donc pour les élèves en situation de handicap proposer des compensations au sens de la loi du 11 février 2005

Pour mémoire • La loi n° 2005 -102 pour l'égalité des droits et des

Pour mémoire • La loi n° 2005 -102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a, dans son article 114 défini la notion de handicap : « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un poly handicap ou d'un trouble de santé invalidant. »

Dont l’accompagnement humain www 4. ac-nancy-metz. fr/ia 54 • Les missions des AVS -

Dont l’accompagnement humain www 4. ac-nancy-metz. fr/ia 54 • Les missions des AVS - accueillir l’élève handicapé et l’aider dans ses déplacements ; - aider l’élève à effectuer les actes de la vie quotidienne qu’il ne peut faire seul, en raison de son handicap (toilettes, prise de repas, aide matérielle…) ; - favoriser la communication entre l’enfant et ses pairs ; - favoriser la socialisation de l’élève handicapé ; - contribuer à assurer à l’élève des conditions de sécurité et de confort. Oui, mais comment?

Quelques conditions préalables. Mieux connaître l’élève. Assurer une présence professionnelle. L’ élève que vous

Quelques conditions préalables. Mieux connaître l’élève. Assurer une présence professionnelle. L’ élève que vous accompagnez Aussi v a des besoins avérés - dans les actes de la vie quotidienne - dans l’accès aux activités d’apprentissages - dans les activités de la vie sociale et relationnelle Comment accompagner au mieux • Un élève porteur de troubles spécifiques du langage écrit? (TSL) • Ou un élève avec des troubles envahissants du développement? (TED) • Ou encore porteur de troubles des conduites et du comportement? (TCC) CF GEVASCO(guide d’évaluation scolaire) élaboré en partenariat entre le Ministère de l’Education Nationale et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie

Quelques approches (TSL écrit) • • Dans les actes de la vie quotidienne, et

Quelques approches (TSL écrit) • • Dans les actes de la vie quotidienne, et oralement, je • vais souvent bien. Merci! • Par contre dans l’accès aux activités d’apprentissages et pour écrire, la situation est plus délicate… • Et dans les activités de la vie • sociale et relationnelle… Je suis parfois un peu gauche et perdu dans mes pensées , mais je suis autonome. Aide-moi à faire le tri sur ma table et à ne garder que les objets essentiels. Fais-moi penser à mettre en place mes fiches-outils avec les repères et les codes visuels de couleur. Redismoi la consigne ou rappelle-moi ce qui est demandé. Laisse-moi te dicter ce que je comprends ou comment je calcule. Assiste-moi dans la prise de notes. Donne-moi confiance, encourage-moi! Je n’ai souvent guère confiance en moi. Aidemoi à me faire des copains et à communiquer avec chacun. Et surtout –comme le maître- porte sur moi un regard bienveillant.

Quelques approches TED • Dans les actes de la vie quotidienne, je ne perçois

Quelques approches TED • Dans les actes de la vie quotidienne, je ne perçois pas les choses comme toi. • • • Dans l’accès aux activités d’apprentissages , il me faut de la sécurité et de la régularité • Et dans les activités de la vie sociale et relationnelle • Accueille-moi avec les mêmes rituels à chaque fois. Accompagne-moi si besoin dans la cour, à la cantine… Rassure-moi : par exemple préviensmoi quand la sonnerie va retentir. Et observe-moi. Comme le maître, use de pictogrammes (y compris d’émotion), fais-moi prendre des repères (ma place attitrée, un lieu d’apaisement si les émotions me submergent…). Parle-moi avec des mots précis. Et une consigne à la fois s’il te plaît! Donne-moi des outils. Ex : une étape une gommette ou un support visuel qui accompagne ce qui est dit. Et surtout repère bien les moments ou les situations qui provoquent une rupture dans mon travail. Et dis-le au maître. Favorise ma communication avec mes camarades (par des jeux de société, par l’expression de mes goûts via des pictogrammes, par une présence avec le ou un groupe en activités artistiques, en coin lecture…).

Quelques approches TCC (les plus visibles). • Dans les actes de la vie quotidienne,

Quelques approches TCC (les plus visibles). • Dans les actes de la vie quotidienne, je ne passe pas toujours inaperçu. • • • Dans l’accès aux activités d’apprentissages , il me faut de la sécurité et de la régularité • Et dans les activités de la vie sociale et relationnelle • En règle générale, j’ai plutôt tendance à déborder des règles communes. Aussi, faut-il me poser un cadre explicite (ex : place rituelle dans le rang, déplacements accompagnés et/ou codifiés) …et me le répéter autant de fois que nécessaire. En lien avec le maître, tu vas m’aider à gérer ce qui n’est pas "négociable" (ex : terminer une tâche en un temps donné). Mais aussi m’aider à gérer mon matériel, ma parole (par un geste, un mot, un regard), mon temps (concentration, méthodologie) et là encore me rappeler autant de fois que nécessaire, les termes du contrat de vie commune que l’école et la présence de mes camarades nécessitent. Tu vas veiller à pacifier mes relations aux autres et à moi-même en étant physiquement présent à mes côtés, en m’accompagnant éventuellement vers un lieu de repli et en me rappelant "les règles du jeu". (Mais demeurer ferme n’empêche pas d’être bienveillant…)

En résumé Les élèves que vous accompagnez • sont singuliers • requièrent soin et

En résumé Les élèves que vous accompagnez • sont singuliers • requièrent soin et bienveillance • nécessitent vigilance, attention et intentions collectives. A ces titres, ils nécessitent donc des regards croisés et des échanges entre tous les acteurs de la scolarisation. Tant des familles que des enseignants ou des personnels de l’Education Nationale que de vous-même, que des partenaires de soin et de santé. Chacun participe du Projet Personnalisé de Scolarisation des élèves et de leur projet de vie.

En …fin, Aussi, pour conclure, . • Vos missions, vous les connaissez. • Elles

En …fin, Aussi, pour conclure, . • Vos missions, vous les connaissez. • Elles ne peuvent s’exercer sans concertation et sans cohérence de la part des adultes de référence. • Et elles engagent donc tous ceux qui contribuent à la scolarisation de l’enfant. Aussi, lors de votre action auprès des élèves, n’oubliez jamais que "l’union fait la force" et que c’est de la force des échanges et du partenariat que naîtront réflexions, actions et effets bénéfiques à l’épanouissement des élèves qui nous sont confiés.