La Fleur de lHonntet On raconte quau III

  • Slides: 21
Download presentation
La Fleur de l'Honnêteté

La Fleur de l'Honnêteté

On raconte qu'au III siècle, en Chine, un prince de la région nord du

On raconte qu'au III siècle, en Chine, un prince de la région nord du pays, allait être couronné empereur, mais, pour se conformer à la loi, il devait auparavant se marier.

Il décida d'organiser un concours entre les filles de la cour pour trouver celle

Il décida d'organiser un concours entre les filles de la cour pour trouver celle qui serait digne d'être son épouse.

Le jour suivant, le prince annonça qu'il recevrait, dans une réunion spéciale, toutes les

Le jour suivant, le prince annonça qu'il recevrait, dans une réunion spéciale, toutes les filles et qu'il lancerait un défi.

Une vieille employée du palais, très agée, entendant les commentaires sur les préparatifs de

Une vieille employée du palais, très agée, entendant les commentaires sur les préparatifs de la cérémonie, fut envahie de tristesse, parce qu'elle savait que sa fille nourrissait un profond sentiment d'amour pour le prince.

En arrivant chez elle, elle rapporta les faits à sa fille, s'étonna d'apprendre qu'elle

En arrivant chez elle, elle rapporta les faits à sa fille, s'étonna d'apprendre qu'elle prétendait aller à la réception et lui dit incrédule :

- Ma petite fille, que vas-tu faire en y allant ? Il y aura

- Ma petite fille, que vas-tu faire en y allant ? Il y aura toutes les fille belles et riches de la cour. Sors toi cette idée de la tête, tu es souffrante, c'est une folie.

Et la fille répondit : - Non, chère maman, je ne suis pas souffrante

Et la fille répondit : - Non, chère maman, je ne suis pas souffrante et encore moins folle, je sais que jamais je ne pourrais être choisie, mais c'est l'occasion d'être au moins quelques moments près du prince, et ceci me rend heureuse.

A la nuit tombée, la jeune fille arriva au palais. Elles étaient là, toutes

A la nuit tombée, la jeune fille arriva au palais. Elles étaient là, toutes les belles filles, avec leurs plus jolis vêtements et leurs plus beaux bijoux ! Alors, finalement, le prince annonça le défi :

- Je vais donner à chacune de vous, une graine. Celle qui, dans six

- Je vais donner à chacune de vous, une graine. Celle qui, dans six mois, m'apportera la plus belle fleur, sera choisie pour être mon épouse et future impératrice de Chine.

La proposition du prince était en parfait accord avec les traditions profondes de ce

La proposition du prince était en parfait accord avec les traditions profondes de ce peuple, qui valorisait beaucoup le savoir faire de "cultiver" quelque chose, des coutumes, des amitiés, etc. …

Le temps passa et la douce jeune fille, comme elle avait peu d'habilité dans

Le temps passa et la douce jeune fille, comme elle avait peu d'habilité dans l'art du jardinage, veillait avec beaucoup de patience et de tendresse sur sa graine, car elle savait que si la beauté de la fleur arrivait à la même hauteur que son amour, elle n'avait pas besoin de se préoccuper du résultat.

Trois mois passèrent et rien ne vint. La jeune fille essaya tout, employa toutes

Trois mois passèrent et rien ne vint. La jeune fille essaya tout, employa toutes les méthodes qu'elle connaissait, rien ne poussa.

Jour après jour elle percevait chaque fois plus loin son rêve, et chaque fois

Jour après jour elle percevait chaque fois plus loin son rêve, et chaque fois plus profond son amour….

Enfin, les six mois s'achevèrent rien n'avait poussé. Consciente de son effort et de

Enfin, les six mois s'achevèrent rien n'avait poussé. Consciente de son effort et de son dévouement la fille communiqua à sa mère que, malgré les circonstances elle retournerait au palais, à la date prévue, n'espérant riende plus quelques moments en compagnie du prince.

Le jour fixé elle était là, avec son pot de fleur vide, chacune des

Le jour fixé elle était là, avec son pot de fleur vide, chacune des autres filles, avec une fleur plus jolie que l'autre, de forme et de couleurs variées.

Elle était admirative, elle n'avait jamais assisté à un spectacle si beau. Arrive finalement

Elle était admirative, elle n'avait jamais assisté à un spectacle si beau. Arrive finalement le moment attendu et le prince observe chacune des filles avec beaucoup de prudence et d'attention.

Après les avoir toutes passées en revue, une à une, il annonce le résultat

Après les avoir toutes passées en revue, une à une, il annonce le résultat et indique la belle jeune fille comme sa future épouse.

Les personnes présentes eurent les réactions les plus inattendues. Personne n'avait compris pourquoi celle

Les personnes présentes eurent les réactions les plus inattendues. Personne n'avait compris pourquoi celle qui n'avait rien cultivée avait justement été choisie. Alors, tranquillement le prince expliqua :

- Est digne d'être impératrice la seule qui a cultivé la fleur qu'elle a

- Est digne d'être impératrice la seule qui a cultivé la fleur qu'elle a ramenée, la fleur de l'honnêteté, parce que toutes les graines que j'avais distribuées étaient stériles.

L'honnêteté est comme une fleur tissée avec des fils de lumière, qui illumine celui

L'honnêteté est comme une fleur tissée avec des fils de lumière, qui illumine celui qui la cultive et disperse sa clarté tout autour de lui. Diapo trouvés sur le net. Bravo à l’auteur