Festival International des Films de Fribourg FIFF 2011

  • Slides: 21
Download presentation
Festival International des Films de Fribourg FIFF 2011 Séquence pédagogique 1 21 mars 2011

Festival International des Films de Fribourg FIFF 2011 Séquence pédagogique 1 21 mars 2011 Par Marie-Christine Ukelo M’Bolo Merga & Caroline

Principales Ressources bibliographiques BARMEYER C. , « Peut-on mesurer les compétences interculturelles? Une étude

Principales Ressources bibliographiques BARMEYER C. , « Peut-on mesurer les compétences interculturelles? Une étude comparée France-Allemagne-Québec des styles d’apprentissage » , disponible en ligne: http: //www. agrh 2004 -esg. uqam. ca/pdf/Tome 3/Barmeyer. pdf (consulté le 13 mars 2009). BOURQUE R. , « Les mécanismes d’exclusion des immigrants et des réfugiés » , in: Legault Gisèle (dir. ), L’intervention interculturelle, Bourcheville, Gaetan Morin Editeur, 2002 (2000), pp. 85 -108. COHEN-EMERIQUE M. , « L’approche interculturelle auprès des migrants » , in: Legault Gisèle (dir. ), L’intervention interculturelle, Bourcheville, Gaetan Morin Editeur, 2002 (2000), pp. 164 -171. GOHARD-RADENKOVIC A. , « Peut-on former à l’interculturel ? Quels concepts et quelles démarches ? » , Bulletin de l’ARIC, n° 30, Avril 1998 (diponible en ligne: http: //www. unifr. ch/ipg/sitecrt/ARIC/Publications/Bulletin/Sommaire 30/07 Gohard. Rad. A. pdf, consulté le 13 mars 2009). RAKOTOMENA M. H. , « Les ressources individuelles pour la compétence interculturelle individuelle » , Revue internationale sur le travail et la société, 3, 2, octobre 2005, pp. 668 -691. ROTHBERG A. & SZANTO, D. « Le développement de la compétence interculturelle dans la relation d’aide » . Actes de colloque: La formation d’adultes à l’épreuve de la différence culturelle, 31 mai 2007.

Qu’avez-vous observé ?

Qu’avez-vous observé ?

Pourquoi avez-vous observé cela ?

Pourquoi avez-vous observé cela ?

PRISME DE LECTURE DESCRIPTIF INTERPRETATIF INDIVIDUEL PSYCHOLOGIQUE CULTUREL SOCIAL Pratique Professionnelle et Interculturalité notes

PRISME DE LECTURE DESCRIPTIF INTERPRETATIF INDIVIDUEL PSYCHOLOGIQUE CULTUREL SOCIAL Pratique Professionnelle et Interculturalité notes de cours 7. 03. 08, Caroline Reynaud FAMILIAL, GROUPES D’APPARTENANCES, RESEAUX, CODES… Comportements Émotions Jugements

La construction de la réalité Il existe deux niveaux de réalité: 1) La réalité

La construction de la réalité Il existe deux niveaux de réalité: 1) La réalité de premier ordre = objective 2) La réalité de deuxième ordre = produite par notre interprétation / construite à partir du sens attribué par les différents acteurs (différentes manières de voir la même réalité objective: verre à moitié plein ou à moitié vide) Amiguet O. & C. Julier, L’intervention systémique dans le travail social, Genève-Lausanne, Les Editions IES-EESP, 1996, p. 53.

Définition de la culture par l'UNESCO « La culture, dans son sens le plus

Définition de la culture par l'UNESCO « La culture, dans son sens le plus large, est considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. » Déclaration de Mexico sur les politiques culturelles. Conférence mondiale sur les politiques culturelles, Mexico City, 26 juillet – 6 août

Qu’est-ce qui fait culture ?

Qu’est-ce qui fait culture ?

2 dimensions pour définir la culture 1) Anthropologique (appartenance culturelle) appartenance à une culture

2 dimensions pour définir la culture 1) Anthropologique (appartenance culturelle) appartenance à une culture d’origine ou d’adoption (membre d’une communauté, ethnie, nation, pays, …) 2) Sociologique (appartenance sociale) appartenance à des microcultures, à des groupes sociaux spécifiques (profession, sexe, région, hobby, croyance, … ) GOHARD-RADENKOVIC Aline, Peut-on former à l’interculturel ? Quels concepts et quelles démarches ? Bulletin n° 30, Avril 1998.

L’inter – culturel (1) Le préfixe « inter » (entre), associé au terme «

L’inter – culturel (1) Le préfixe « inter » (entre), associé au terme « culture » renvoie à la situation entre deux positions. Cette notion indique d’une part l’idée de liaison, de réciprocité et, d’autre part, celle de séparation, de disjonction. Rakotomena (2005), p. 675

L’interculturel (2) L’étude des relations interculturelle porte sur les situations dans lesquelles interagissent des

L’interculturel (2) L’étude des relations interculturelle porte sur les situations dans lesquelles interagissent des personnes porteuses de cultures différentes. Elle s’intéresse à la manière dont celles-ci mettent en commun, pour communiquer, aussi bien des éléments qui leur sont propres que des éléments communs, tout en faisant appel à des apports culturels extérieurs à eux. L’interculturel évoque l’idée de « bricolage culturel » permettant de dépasser les différences, souvent sources d’obstacle à la communication, voire de les exploiter pour créer un nouvel espace culturel. Cf. http: //fr. wikipedia. org/wiki/Interculturel (consulté le 12 mars 2009)

Les divergences culturelles : la métaphore de l’iceberg Difficultés de communication Divergences de comportements

Les divergences culturelles : la métaphore de l’iceberg Difficultés de communication Divergences de comportements A B Divergences Interpersonnelles Personnalités Intérêts Besoins Enjeux Culture Valeurs Identité Zone de rencontre Interculturelle possible Conflits culturels /conflits de valeurs Etudes dimensions culturelles fondamentales Olivier Siegenthaler & Delia Jones, Formateurs en entreprises, 1814 La Tour-de-Peilz Culture Valeurs Identité

Ethnocentrismes qui limitent l’ouverture à l’Autre – zones de friction ou zones sensibles 1)

Ethnocentrismes qui limitent l’ouverture à l’Autre – zones de friction ou zones sensibles 1) Conception du rôle et statut de la femme 2) Conception de l’éducation de l’enfant 3) Conception des droits de l’enfant 4) Conception du statut de la religion 5) Conception du temps Cohen-Emerique (2002), pp. 166 -167.

Les obstacles à la compréhension d’une situation interculturelle 1) Préjugés et stéréotypes 2) Ethnocentrisme

Les obstacles à la compréhension d’une situation interculturelle 1) Préjugés et stéréotypes 2) Ethnocentrisme 3) Modèles et techniques professionnels merique M. , « L’approche interculturelle auprès des migrants » , in: Legault Gisèle (dir. ), ntervention interculturelle, Bourcheville, Gaetan Morin Editeur, 2002 (2000), pp. 164 -171.

Les ressources de la compétence interculturelle Opérations – Outils à mettre en œuvre 2.

Les ressources de la compétence interculturelle Opérations – Outils à mettre en œuvre 2. La découverte du cadre de référence de l’Autre - Identifier les manques d’informations et les informations permettant de vérifier les présuppositions et hypothèses formulées recherche des éléments de connaissances contexuels (dimensions historiques, politiques, géographiques, économiques, culturelles, etc. ) - Accéder au système de référence de l’Autre par le biais d’un interlocuteur privilégié: l’Autre - Comprendre et tenir compte de la manière dont l’Autre perçoit la réalité et me perçoit. Cf. Cohen-Emerique (2002), pp. 176 -178; Rothberg & Szanto (2007)

Les ressources de la compétence interculturelle Opérations – Outils à mettre en œuvre 3.

Les ressources de la compétence interculturelle Opérations – Outils à mettre en œuvre 3. Médiation/Négociation interculturelle en partenariat avec l’Autre Co-construire un espace de négociation, en instaurant un dialogue et un échange pour atteindre des accords et des compromis où chacun se sent respecté dans son identité et valeurs [et mission, mandat ou fonction professionnels] tout en se rapprochant de l’autre (démarche réciproque). Cf. Cohen-Emerique (2002), pp. 178 -179; Rothberg & Szanto (2007)

Eléments de compétences interculturelles (Barmeyer, 2000) Descriptions objectives - subjective Affectif Compétences sociales Sympathie

Eléments de compétences interculturelles (Barmeyer, 2000) Descriptions objectives - subjective Affectif Compétences sociales Sympathie - empathie Ouverture d’esprit- ethnorelativisme Disposition à apprendre – maniement de stéréotypes Apprendre – tolérance Autoréflexion – résistance au stress Flexibilité - humour Comportemental Centration –décentratio Besoin de certitude Observation réfléchie Transposition concrète d’attitudes et de connaissances Connaissances linguistiques Capacité de communiquer Application des connaissances Compétences réflexives Cognitif Connaissance des systèmes culturelles Connaissance des dimensions culturelles (temps, risque, autorité, etc…) Recherche de sens Manifestation visible de la culture Manifestation invisible de la culture

Les trois démarches de l’approche interculturelle 1. La décentration 2. La découverte du cadre

Les trois démarches de l’approche interculturelle 1. La décentration 2. La découverte du cadre de référence de l’autre 3. La médiation/négociation culturelle supposant un partenariat avec l’Autre. Cohen-Emerique (2002), pp. 175 -179.

Les ressources de la compétence interculturelle Opérations – Outils à mettre en œuvre 1.

Les ressources de la compétence interculturelle Opérations – Outils à mettre en œuvre 1. La décentration - Questionner le filtre à travers lequel j’observe la réalité - Identifier ses perceptions, ses sentiments et ses réactions à la situation et s’en méfier - Identifier les représentations issues de son propre système de valeurs et de normes (y. c. les ethnocentrismes, stéréotypes et préjugés) - Identifier les zones dites de friction, sensibles ou critiques - Identifier ses mécanismes sociocognitifs en lien avec les styles d’apprentissage (cf. boucle de Kolb) - Relativiser ses propres observations et perceptions - Suspendre les évidences intuitives et les jugements de valeur, en favorisant une attitude de questionnement et d’explicitation - Développer des hypothèses de compréhension et de lecture de la situation multiples Cf. Cohen-Emerique (2002), pp. 175 -176; Rothberg & Szanto