Day Crations rflexives 2013 Si vous consultez dans

  • Slides: 46
Download presentation
Day Créations réflexives 2013

Day Créations réflexives 2013

Si vous consultez dans un dictionnaire le mot «affaire» , vous verrez que ce

Si vous consultez dans un dictionnaire le mot «affaire» , vous verrez que ce terme peut avoir plusieurs significations et que, selon le contexte où il est utilisé, il a une portée différente. Pour les fins de ce diaporama, je retiendrai la définition suivante : «Ensemble de faits créant une situation compliquée, où diverses personnes, divers intérêts sont aux prises. » Cette définition permet de dire qu’il y a dans notre monde, et peutêtre plus particulièrement en Occident, une «affaire musulmane» . Et à propos de cette «affaire musulmane» , voici ce que plusieurs en pensent et en disent. R. Day

Coran Islam Djihad Voile Immigratio n Terrorisme Ce qu’ils en pensent… Ce qu’ils en

Coran Islam Djihad Voile Immigratio n Terrorisme Ce qu’ils en pensent… Ce qu’ils en disent…

 «Je fais la distinction non pas islam et islamiste, mais entre islam et

«Je fais la distinction non pas islam et islamiste, mais entre islam et musulmans. Les musulmans sont des êtres humains comme nous. Dans le collège jésuite du Caire, dont j’ai été recteur pendant plusieurs années, et dans notre Centre culturel jésuite d’Alexandrie dont je suis actuellement responsable, plus de 50% de notre clientèle est musulmane et nos relations sont d’une grande cordialité. » Père Henri Boulad, jésuite égyptien

 «Que ce soient les salafistes, les Frères musulmans ou Al-Qaïda, les différences entre

«Que ce soient les salafistes, les Frères musulmans ou Al-Qaïda, les différences entre eux sont minimes : il s’agit de nuances sur la manière de conquérir le pouvoir, pas de nuances sur le fait de prendre le pouvoir ou pas. » Père Henri Boulad, jésuite égyptien

 «L’islam est un système qui, à chaque fois qu’il a tenté de se

«L’islam est un système qui, à chaque fois qu’il a tenté de se réformer – notamment par réalisme, tout simplement parce que beaucoup de musulmans sont les premiers à se rendre compte que l’application absolue de la charia est inhumaine et invivable – a échoué. Regardez le calife Al. Mamoun au début du 9 e siècle à Bagdad. Il fit mettre en prison Ahmad Ibn-Hanbal, le père du fondamentalisme, développa la culture, les arts, prôna un islam éclairé. Or, la première chose que fit son successeur, ce fut de remettre Ibn-Hanbal en liberté… Avicenne, Averroès et la plupart des mystiques musulmans ont été condamnés. »

 «La "nouvelle " immigration, celle issue de sociétés – en particulier musulmanes –

«La "nouvelle " immigration, celle issue de sociétés – en particulier musulmanes – dont les valeurs sont très différentes de celles des sociétés d’accueil, entre partout en collision avec celles-ci. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «Il débarque en quatre ans un million d’immigrants au Canada, dont 20% au

«Il débarque en quatre ans un million d’immigrants au Canada, dont 20% au Québec. Pourquoi viennent-ils? Essentiellement, pour la prospérité, la sécurité et la liberté qu’ils n’ont pas, ou peu, dans leur pays d’origine. Or, nous n’avons pas encore suffisamment compris que ces attraits doivent leur existence aux valeurs communes des nations occidentales, dont la nôtre. L’égalité des sexes, la liberté d’expression ou la laïcité de l’espace public, par exemple, ne sont pas des figurines décoratives que l’on pique au sortir du four sur le gâteau de la prospérité, de la sécurité, de la liberté. Ce sont les ingrédients essentiels à partir desquels on le cuisine! Pas de valeurs inspirées des Lumières, pas de gâteau! Comment se fait-il alors qu’il se trouve des minorités pour s’attaquer à ces valeurs? Et qu’il se trouve des majorités pour tolérer cette suicidaire entreprise? » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «La tolérance de plus en plus grande exercée vis-à-vis les manifestations les plus

«La tolérance de plus en plus grande exercée vis-à-vis les manifestations les plus extrêmes doctrines religieuses les plus extrêmes, elles aussi, relève de cette nouvelle morale qui s’impose. Une société qui accepte de bon gré de cacher ses femmes derrière des vitres givrées ou des mètres de tissu accepte implicitement de voir l’avortement remis en question. De fait, c’est exactement ce qui se produit. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «La guerre sainte contre les Américains est une obligation. J’appelle tous les mollahs

«La guerre sainte contre les Américains est une obligation. J’appelle tous les mollahs et les docteurs de la loi à exhorter les gens à livrer une guerre sainte contre les Américains. » Propos d’Abdul Sattar Khawisi, parlementaire afghan, à la suite de l’incinération du Coran sur une base militaire américaine (22 février 2012)

 «Une escadrille de chasseurs-bombardiers à 500 millions/pièce se révèlera impuissante devant un "cutter"

«Une escadrille de chasseurs-bombardiers à 500 millions/pièce se révèlera impuissante devant un "cutter" à 99 cents. Et 100 000 combattants équipés à la "Star Wars" échoueront à contrôler un territoire peuplé de paysans circulant à dos d’âne… On le voit bien depuis 10 ans, la réalité que tente de décrire le fameux "choc des civilisations" de Samuel Huntington consiste plutôt en un "choc des temps" tel qu’imaginé des années auparavant par Alvin Toffler. Le choc d’un siècle contre un autre. Le choc de l’instinct de mort contre l’instinct de vie. Heureusement, ce dernier est puissant, lui aussi. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «Les musulmans ne sont libres de s’exprimer que dans les pays où ils

«Les musulmans ne sont libres de s’exprimer que dans les pays où ils sont en minorité. » Tarek Fatah, journaliste «Libres de s’exprimer, certes. Mais sommes-nous capables de les écouter – et, éventuellement, de les aider – sans préjugés rétrogrades? » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «Selon Irshad Manji [féministe musulmane torontoise et auteure de "Musulmane mais libre"], il

«Selon Irshad Manji [féministe musulmane torontoise et auteure de "Musulmane mais libre"], il appartient aux 50 millions de musulmans vivant en Occident de défendre l’islam contre l’islamisme, car ils sont les seuls à profiter de sociétés ouvertes. » Propos rapportés par Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «Avec l’affaire des caricatures, nous avons constaté comment les islamistes, relayés par des

«Avec l’affaire des caricatures, nous avons constaté comment les islamistes, relayés par des États puissants tels que l’Arabie saoudite, l’Iran, l’Égypte, mais aussi la Turquie, ont fait pression sur l’Union européenne et l’ONU pour limiter la liberté d’expression par l’introduction d’une "conception islamique " du blasphème. Sachez qu’en démocratie, le droit de critiquer toutes les religions, y compris l’islam, est un principe inaliénable. De même que le droit au blasphème. De plus, l’égalité des sexes, la liberté de conscience et la liberté d’expression sont intouchables. » Djemila Benhabib, auteure de «Ma vie à contre-Coran»

 «En Allemagne, on a annulé des représentations de l’opéra "Idomeneo ", de Mozart,

«En Allemagne, on a annulé des représentations de l’opéra "Idomeneo ", de Mozart, parce que Mahomet y apparaît. L’éditeur Ramdom House a renoncé à publier un roman mettant en scène la troisième femme de Mahomet. Et les Presses de l’Université Yale ont publié un essai sur les caricatures danoises… sans y faire figurer les caricatures danoises. Difficile d’imaginer reddition plus inconditionnelle! En février [2010], Elton John s’est dit d’avis que Jésus était sûrement gai. Mais il n’a émis aucune opinion sur l’orientation sexuelle de Mahomet… Pas fou le chanteur. […] Peut-être l’événement fondateur du 21 e siècle aura-til été, non pas le massacre du 9/11, mais l’affaire des caricatures danoises de Mahomet. Quel symbole, en effet, de la capitulation de l’Occident sur le terrain de ses valeurs fondamentales! Car le chantage a fonctionné […] Combien d’autres capitulations avons -nous consenties? Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «La liberté d’expression tolère dorénavant un intouchable : l’islam. Et il est probable

«La liberté d’expression tolère dorénavant un intouchable : l’islam. Et il est probable que les institutions appliqueront de plus en plus l’autocensure. Par peur d’une éventuelle menace : rien n’est pire que la peur d’avoir peur. Ou simplement par rectitude politique (comme c’est le cas dans diverses commissions des droits au Canada) : ne sous-estimons jamais l’extraordinaire puissance de l’esprit moutonnier. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 pour contrer

«Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 pour contrer les féministes américaines, le terme d’"islamophobie ", calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme […] Jusqu’à preuve du contraire, on a le droit, dans un régime démocratique, de juger les religions mensongères et rétrogrades et de ne pas les aimer. Se méfier de l’islam comme on a pu en d’autres temps se méfier du catholicisme, juger inquiétant son prosélytisme agressif, sa prétention à la vérité unique, son penchant sacrificiel, c’est manifester un sentiment qu’on estimera légitime ou absurde, ce n’est pas faire preuve de racisme. » Pascal Bruckner, essayiste et romancier français

 «De tous les monothéismes, c’est le christianisme qui est aujourd’hui le plus persécuté

«De tous les monothéismes, c’est le christianisme qui est aujourd’hui le plus persécuté dans le monde, surtout dans les pays musulmans, Algérie, Irak, Égypte entre autres. Il est plus facile d’être musulman à Londres, New York ou Paris que protestant, catholique au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord. » Pascal Bruckner, essayiste et romancier français

 «Faisons le point. Depuis deux ans, l’islamisme a progressé par la politique ou

«Faisons le point. Depuis deux ans, l’islamisme a progressé par la politique ou la violence en Tunisie, en Égypte, en Turquie, au Yémen, en Somalie, au Soudan, au Nigeria, en Libye, au Mali. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «Ayant plaqué nos fantasmes sur le Printemps arabe, nous (nous au sens d’Occidentaux)

«Ayant plaqué nos fantasmes sur le Printemps arabe, nous (nous au sens d’Occidentaux) n’étions pas préparés à affronter la réalité qui se révèle depuis. À savoir : l’extrême-droite islamiste est extraordinairement puissante, témoigne d’une barbarie sans nom dans l’utilisation de la violence, ne tient aucun compte de ce que fait l’Occident en bien ou en mal, refuse la négociation dès l’instant où elle le peut. Portés au déni, nous adorons aussi nous bercer d’illusions. Or, la glorieuse chevauchée de l’islam radical est à ce jour le fait géopolitique marquant du 21 e siècle. Le devoir d’ingérence aurait dû pousser les forces militaires occidentales à intervenir partout où la violence islamiste gruge les États, instaure la charia et sème la terreur. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «L’islam, c’est nous et tous ceux qui sont contre nous sont contre l’islam.

«L’islam, c’est nous et tous ceux qui sont contre nous sont contre l’islam. » Rached Ghannouchi, Fondateur et président du parti islamiste Ennahda, au pouvoir en Tunisie

 «D’un point de vue psychologique et humaniste, il est très clair que les

«D’un point de vue psychologique et humaniste, il est très clair que les personnes de cultures différentes ont des besoins différents, quand ils ont ou quand ils créent des problèmes. Ma propre expérience est que les musulmans ne comprennent pas notre façon toute occidentale de gérer les conflits par le dialogue. Ils sont élevés dans une culture comportant des figures d’autorités et des conséquences externes à l’individu et très bien définies. La tradition occidentale, qui utilise compromis et introspections comme principaux outils pour gérer les conflits tant intérieurs qu’extérieurs, est considérée comme une faiblesse dans la culture musulmane. Dans une large mesure, ils ne comprennent tout simplement pas cette façon plus douce et plus humaniste de traiter les affaires sociales. » Nicolai Sennels, psychologue danois et auteur de «Parmi les criminels musulmans – L’expérience d’un psychologue à Copenhague»

 «Dans la culture occidentale et dans d’autres cultures non musulmanes, comme en Asie,

«Dans la culture occidentale et dans d’autres cultures non musulmanes, comme en Asie, l’agressivité ou une brusque explosion de colère sont vues comme comportements que l’on regrette par la suite et dont on aura honte. C’est complètement l’inverse dans la culture musulmane. Si quelqu’un bafoue votre honneur – ce que j’appelle en tant que psychologue la confiance en soi – il est attendu de vous que vous démontriez votre agressivité, et souvent également, que vous vengiez tant verbalement que physiquement. Ainsi, l’agressivité vous donne un statut inférieur dans nos cultures, mais un statut plus élevé dans la culture musulmane. » Nicolai Sennels, psychologue danois et auteur de «Parmi les criminels musulmans – L’expérience d’un psychologue à Copenhague»

 «Les cultures musulmanes et occidentales sont fondamentalement très différentes. Cela signifie que les

«Les cultures musulmanes et occidentales sont fondamentalement très différentes. Cela signifie que les musulmans doivent subir des grands changements dans leur identité et dans leurs valeurs pour être en mesure d’accepter les valeurs des sociétés occidentales. . . Changer les structures de base de sa propre personnalité est un processus psychologique et émotionnel extrêmement exigeant. Apparemment, très peu de musulmans se sentent motivés par cette entreprise. Je ne connais quelques-uns qui ont réussi. Mais je sais aussi que c’est au prix d’une longue et épuisante lutte à l’intérieur d’eux-mêmes et souvent, ils paient un prix personnel élevé à l’extérieur car leurs amis et leurs familles dédaignent ou les renient pour avoir quitté leur culture d’origine. » Nicolai Sennels, psychologue danois et auteur de «Parmi les criminels musulmans – L’expérience d’un psychologue à Copenhague»

 «Quand il s’agit d’identité chez les musulmans, la nationalité ne compte pas du

«Quand il s’agit d’identité chez les musulmans, la nationalité ne compte pas du tout en comparaison de la culture et de la religion. D’où une opposition puissante et croissante à la culture et aux valeurs occidentales dans les ghettos musulmans à Copenhague et dans d’autres grandes villes européennes. » Nicolai Sennels, psychologue danois et auteur de «Parmi les criminels musulmans – L’expérience d’un psychologue à Copenhague»

 «Nous devons aider les musulmans qui ne veulent pas ou ne sont pas

«Nous devons aider les musulmans qui ne veulent pas ou ne sont pas en mesure de s’intégrer dans nos sociétés occidentales, à construire un nouveau sens à leur vie dans une société qu’ils comprennent mieux et qui les comprend. Cela signifie les aider à démarrer une nouvelle vie dans un pays musulman. Nous avons actuellement les moyens économiques de le faire […] la Banque nationale danoise a calculé que tous les immigrants en provenance d’un pays musulman coûtent 300 000 euros [409 000 $ US] en moyenne. Avec cet argent, nous pourrions aider ces gens à vivre une vie heureuse dans un pays musulman, sans avoir à s’intégrer dans une société qu’ils ne comprennent pas et ne peuvent donc pas accepter […] De cette façon, ils pourront être en mesure de faire ce à quoi la plupart d’entre eux rêvent, à savoir aider leurs frères et sœurs musulmans dans leur pays d’origine en changeant les mauvaises conditions auxquelles eux-mêmes avaient tenté d’échapper initialement. » Nicolai Sennels, psychologue danois et auteur de «Parmi les criminels musulmans – L’expérience d’un psychologue à Copenhague»

 «Le voile, c’est un rapport obsessionnel au corps, à la chair, au sexe.

«Le voile, c’est un rapport obsessionnel au corps, à la chair, au sexe. Le voile, c’est le contrôle de la sexualité des femmes. Ne soyons pas assez naïfs pour croire que le hidjab serait acceptable, voire progressiste alors que la burka serait rétrograde et inacceptable. La différence entre les deux ne tient qu’à la taille du tissu. La signification reste la même : la manifestation archaïque de l’oppression et de la soumission des femmes. » Djemila Benhabib, auteure de «Ma vie à contre-Coran»

 «Je n’ai pas honte d’être née femme. Je n’ai pas à m’en excuser.

«Je n’ai pas honte d’être née femme. Je n’ai pas à m’en excuser. Je n’ai pas à m’en cacher. Les islamistes rendent les femmes coupables de leurs désirs, de leurs misères et de leurs frustrations sexuelles. Ce sont des malades du sexe. La haine et la soumission des femmes cristallisent leur idéologie. Il ne peut y avoir de femmes libres et émancipées dans un État islamiste, ni d’hommes d’ailleurs. Engels avait raison de dire que "le degré d’émancipation de la femme " est la mesure du degré d’émancipation générale. » Djemila Benhabib, auteure de «Ma vie à contre-Coran»

Oumar Ould Hamaha «On est prêts à combattre la France, les États-Unis, tous les

Oumar Ould Hamaha «On est prêts à combattre la France, les États-Unis, tous les pays de l’Otan. Et dès qu’on aura conquis la France, on ira aux États-Unis, à Londres… On va conquérir le monde entier : le drapeau d’Allah sera dressé depuis le lever jusqu’au coucher du soleil!» Propos tenus au diplomate canadien Robert Fowler par son ravisseur et geôlier – Oumar Ould Hamaha

 «Je compare l’islam à une échelle. Sur le premier échelon se trouve le

«Je compare l’islam à une échelle. Sur le premier échelon se trouve le musulman traditionnel et sur le plus haut il y a la guerre sainte qui est le plus haut et le plus sacré des devoirs envers le Dieu du Coran […] C’est la grosse erreur de distinguer entre l’islam modéré et l’islam radical… Pour moi tous les musulmans sont semblables. Au bout du compte, ils croient au Dieu du Coran et croient que ce Coran provient de Dieu. » Mosab Hassan Yosef, fils de l’un des fondateurs du Hamas. Converti au christianisme, il vit aux États-Unis.

 «L’islamisme radical se ramène à l’islamisme tout court, et l’islamisme s’enracine dans l’islam,

«L’islamisme radical se ramène à l’islamisme tout court, et l’islamisme s’enracine dans l’islam, n’en déplaise à certains. On voudrait nous faire croire que c’est une exception doctrinalement aberrante et numériquement insignifiante. C’est faux. L’islam repose sur un corpus scripturaire qui est une juxtaposition de dits qui ne possèdent pas, à la différence du judaïsme et encore plus du christianisme, avec ses deux Testaments, de différenciation interne, de relectures interprétatives autorisées qui permettent de relativiser certains passages […] l’islamisme radical est une option légitime de l’islam et non une de ses déformations, quoi qu’en disent les médias. Même s’il y a des écoles qui réduisent le spectre des possibilités, il y a potentiellement autant d’islams qu’il y a de mahométans. En outre, certaines de ces écoles prônent ouvertement la conquête du monde par le moyen de la guerre sainte. C’est d’ailleurs, historiquement, la base même de l’expansion islamique dans le monde. » Homélie prononcée par l’abbé Éric Iborra en l’église St-Eugène (Paris) 25 mars 2012

 «Le fait est que, là où le débat sur le voile a sévi

«Le fait est que, là où le débat sur le voile a sévi avec le plus d’acuité (Turquie, France, Pays. Bas, Royaume-Uni), sa signification politique n’a échappé à personne. Et ce, même dans les pays où on s’est interdit de l’interdire. Seulement au Québec, et plus largement au Canada, dirait-on, le message porté par le voile est cet "éléphant dans la pièce " que chacun feint de ne pas voir. C’est-à-dire : de ne pas voir… officiellement. Car au quotidien et en silence, chacun décode bel et bien le langage du vêtement d’essence religieuse […] Cela explique la terrible charge émotive qui explose lorsque l’actualité ramène l’affaire sur le tapis – voile à l’école, aux urnes, au tribunal et même à la maison, quand une adolescente est tuée pour avoir refusé de le porter. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

 «Les jours où les Frères musulmans, plus grande organisation clandestine égyptienne, dénonçaient la

«Les jours où les Frères musulmans, plus grande organisation clandestine égyptienne, dénonçaient la violence de l’armée et de la police égyptienne sont déjà loin. Grands vainqueurs des premières élections démocratiques, les Frères musulmans sont à leur tour critiqués pour leur brutalité. » Laura-Julie Perreault, journaliste (La Presse) «Les Frères musulmans ont réussi à mettre la main sur le pouvoir. Ils contrôlent tout maintenant. Ce sera difficile, voire impossible de les affronter. Nous devons continuer à leur tenir tête. Sinon, l’Égypte redeviendra une dictature. » Mohamed Ali Hussein

 «La Cour Suprême du Canada avait à se prononcer sur la cause d’une

«La Cour Suprême du Canada avait à se prononcer sur la cause d’une musulmane (N. S. ) présumée victime d’agression sexuelle […] elle désirait porter le niqab pour témoigner en cour criminelle contre les deux accusés […] Dans l’affaire en cause, le plus haut tribunal du pays renvoie la décision au juge présidant l’enquête préliminaire. Mais cela a une portée générale : la religion peut, dorénavant, en certaines circonstances, justifier qu’une personne témoigne masquée devant une cour criminelle. C’est inédit. Inédit mais pas étonnant. La décision est en effet conforme à l’esprit du multiculturalisme canadien. Les juges jonglent avec le fait que, désirant conduire, N. S. s’est dévoilée pour obtenir un permis. Que, désirant voyager, elle se dévoilerait au poste frontalier. Rappelant les accommodements consentis à des témoins ayant un handicap visuel, oral ou auditif, ou ayant subi un accident vasculaire cérébral, ou à un témoin mineur, la Cour dit estimer que le niqab doit être traité de même – sans tiquer, apparemment, sur le fait qu’il s’agit d’une contrainte autoinfligée. Notre système de justice est fondé sur la confrontation et la communication, note la Cour suprême, qui ouvre pourtant une brèche dans cet édifice, celui du droit britannique et de la common law, qui a prouvé son efficacité et a résisté aux siècles. On comprend mal pourquoi. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

Karachi – Double attentat anti-chiites (5 fév. 2010) «Les vraies luttes des islamistes, essentiellement

Karachi – Double attentat anti-chiites (5 fév. 2010) «Les vraies luttes des islamistes, essentiellement locales, les opposent surtout à leurs coreligionnaires, qu’ils massacrent d’ailleurs méthodiquement. » Mario Roy, éditorialiste (La Presse)

La kamikaze Djennet Abdourakhmanova «En voyant le joli visage de cette adolescente kamikaze de

La kamikaze Djennet Abdourakhmanova «En voyant le joli visage de cette adolescente kamikaze de 17 ans, on a froid dans le dos […] On ne peut qu’être frappé par la ressemblance de cette petite fille avec les visages poupins que nous croisons tous les jours dans nos métros, dans nos grandes surfaces. Alors certainement, l’habit ne fait pas le moine, mais en voyant la prolifération de ces tenues musulmanes revendiquées et portées au nom de la religion, on ne peut pas s’empêcher de penser aux idéologues qui sont derrière ces excès, aux idéologues qui partout, en France et en Europe, prêchent leur islam intégriste, enferment les femmes sous ces linceuls noirs, pour quels objectifs? Personne ne croit à l’idée de la "vertueuse femme musulmane ", il y a chez ceux qui encouragent à cet accoutrement, autre chose, une volonté, une propagande, une autre idéologie qu’une simple manifestation de pratique religieuse et de cela on doit s’inquiéter sérieusement au lieu de faire l’autruche. On aura beau répéter aux populations que l’islam est une "religion de paix et d’amour", nous ne le croirons jamais. Le Coran, en valorisant le martyr, en faisant de ces jeunes kamikazes des saints héroïques partout où ils frappent, ne fait pas de l’islam une religion pour laquelle on peut éprouver sympathie et compréhension. » Chantal Crabère, Riposte laïque

 «Partout dans le monde, le wahhabisme se développe financé par des États arabes,

«Partout dans le monde, le wahhabisme se développe financé par des États arabes, notamment les riches familles wahhabites d’Arabie saoudite. Quand allons-nous cesser de faire ami-ami avec ces gens-là? » Chantal Crabère, Riposte laïque

 «Il est décourageant de constater que les officiels saoudiens continuent à nier que

«Il est décourageant de constater que les officiels saoudiens continuent à nier que des extrémistes violents trouvent un soutien important dans leur pays. Un sondage, conduit de manière privée par le royaume, conclut que 49% des Saoudiens soutenaient les idées de Ben Laden. » Madeleine Albright Ex-secrétaire d’État américaine

Abdel Rahman al-Rashad «C’est un fait certain que tous les musulmans ne sont pas

Abdel Rahman al-Rashad «C’est un fait certain que tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais il est aussi certain et particulièrement pénible de constater que presque tous les terroristes sont des musulmans…» Abdel Rahman al-Rashad, PDG de la chaine d’information par satellite Al Arabiya

 «À cause […] de tant d’autres tragédies humaines dont j’ai été le témoin

«À cause […] de tant d’autres tragédies humaines dont j’ai été le témoin durant les 30 premières années de ma vie, j’ai décidé de combattre l’islam. Attention, je dis bien : combattre l’islam. Pas l’islam politique, pas l’islam militant, pas l’islam radical, pas le wahhabisme, mais l’islam tout court. Je crois vraiment que l’Occident a inventé ces termes pour satisfaire au politiquement correct. En Syrie où j’ai grandi, on dit juste "islam". L’islam n’a jamais été mal compris, l’islam est le problème. Mais personne ne dit la vérité, personne ne regarde en face la cause du terrorisme qui est cette machine à laver le cerveau appelée "islam". L’islam ne dépend pas de moi, ni d’aucun musulman. L’islam, c’est précisément ce que le prophète Mahomet a dit et fait. Pour comprendre l’islam, il faut lire la biographie de Mahomet. C’est très traumatisant, très choquant. […] Je vous en prie, ne laissez pas votre pensée civilisée vous empêcher de défendre votre merveilleux pays. S’il vous plaît, défendez vos valeurs. S’il vous plaît, défendez votre liberté […] Ne tenez rien pour acquis. » Wafa Sultan, psychiatre américaine d’origine syrienne conférencière et essayiste

L’islam, c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. Ferhat Mehenni Homme

L’islam, c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. Ferhat Mehenni Homme politique et chanteur algérien

 «Une sensualité dépravée prive une vie de son honneur et de sa pureté,

«Une sensualité dépravée prive une vie de son honneur et de sa pureté, immédiatement après sa dignité et sa sainteté. Comme sous la loi musulmane chaque femme doit appartenir à un homme comme si elle était sa propriété, qu’elle soit une enfant, une épouse ou une concubine, cela retardera l’extinction de l’esclavage jusqu’au jour où la foi islamique aura cessé d’être manifestation de pouvoir pour les hommes. » Winston Churchill The River War (1899)

 «Au plan individuel, les musulmans peuvent présenter de splendides qualités, mais l’influence de

«Au plan individuel, les musulmans peuvent présenter de splendides qualités, mais l’influence de leur religion paralyse l’évolution sociale de ses adeptes. Il n’existe pas dans le monde de force aussi rétrograde. Et bien loin d’être en perte de vitesse, l’islam est caractérisée par une foi militante et un zèle prosélyte. Cette religion s’est répandue en Afrique centrale, suscitant partout des combattants sans peur; et si la chrétienté n’était pas fortement préservée par la science – une science qu’elle a combattue en vain – la civilisation européenne pourrait disparaître, tout comme a disparu la civilisation de la Rome antique. » Winston Churchill The River War (1899)

Références des citations • Entrevue du père Henri Boulad accordée à Natalia Trouiller et

Références des citations • Entrevue du père Henri Boulad accordée à Natalia Trouiller et publiée sur le site «sacristains. fr» . • Mario Roy, «Liberté, sécurité, prospérité» , La Presse, 23 octobre 2010. • Mario Roy, «La morale de l’histoire» , La Presse, 19 mai 2010. • Mario Roy, «L’instinct de mort» , La Presse, 30 décembre 2009. • Mario Roy, «Les modérés» , La Presse, 4 octobre 2008. • Mario Roy, «La nouvelle censure» , La Presse, 27 avril 2010. • Mario Roy, «La fin des illusions» , La Presse, 6 septembre 2011. • Mario Roy, «L’instinct de vie» , La Presse, 31 décembre 2009. • Mario Roy, «Le raid algérien» , La Presse, 19 janvier 2013. • Mario Roy, «L’éléphant dans la pièce» , La Presse, 14 mars 2009. • Mario Roy, «Accommodement» , La Presse, 21 décembre 2012. • Pascal Bruckner, «L’invention de l’islamophobie» , Libération , 23 novembre 2010. • «Tunisie – Les islamistes doivent impérativement écarter les laïcs des rouages de l’État (Ghannouchi)» , Webdo , 10 octobre 2012. • Wafa Sultan, «J’ai décidé de combattre l’islam» - Texte disponible sur le Web. • «Un psychologue danois explique pourquoi l’intégration des musulmans est impossible en Europe» , entrevue accordée par Nicolai Sennels à Felix Struening pour Euronews et publiée dans L’Ère nouvelle no 191 (juilletoctobre 2009).

Références des citations • Djemila Benhabib, «Non au voile!» , La Presse, 14 mars

Références des citations • Djemila Benhabib, «Non au voile!» , La Presse, 14 mars 2009. • Entrevue accordée par Robert Fowler à Alfred de Montesquiou et publiée sur le site Web de Paris Match, 20 janvier 2013. • «La terrible vérité sur l’islam, dite par Mosab Hassan Yosef» , Bivouac-ID. • Homélie donnée par l’abbé Éric Iborra en l’église St-Eugène (Paris), 25 mars 2012. • Laura-Julie Perreault, «Les Frères musulmans d’Égypte – De victimes à bourreaux? » , La Presse, 21 décembre 2012. • Chantal Crabère, «Nos jeunes filles voilées et la kamikaze russe» , Riposte laïque, no 139 • Chantal Crabère, «L’une des kamikazes du métro de Moscou était une ado» , Riposte laïque , no 139. • Les propos d’Abdel Rahman al-Rashad sont cités dans Madeleine Albright, «Dieu, l’Amérique et le monde» , Paris, éd. Salvator, 2008, p. 233. • Hamid Zanaz, «Islamisme : déviation au cœur de l’islam? » , Boulevard Voltaire, 26 février 2013. • Winston Churchill, «The River War» , Londres, 1 re édition, vol. 2, 1899, p. 248 -250 [Traduction libre]. Photographies Divers sites du Web Musique Michel Pépé, «Azur» CD «Alliance» Conception R. Day Avril 2013

Mes diaporamas sont hébergés sur le site : http: //www. imagileonation. com

Mes diaporamas sont hébergés sur le site : http: //www. imagileonation. com