Day Crations rflexives 2012 Dfilement manuel lt 2012

  • Slides: 76
Download presentation
Day Créations réflexives 2012 Défilement manuel

Day Créations réflexives 2012 Défilement manuel

À l’été 2012, un certain docteur Salah Al-Khalidi a mis en ligne sur le

À l’été 2012, un certain docteur Salah Al-Khalidi a mis en ligne sur le site jordanien des Frères musulmans un article dans lequel il qualifie l’État d’Israël de furoncle. Il écrit : «L’existence de l’État juif sur le sol palestinien est une anomalie et une déviation, dont rien ne justifie la présence et la pérennité. Il n’a aucun fondement historique, culturel, humain ou naturel; c’est comme un furoncle puant et infecté formant un corps étranger, le dépôt de fluides purulents que l’on se hâte d’ôter au scalpel. L’État juif sur le sol de la Palestine est [semblable à une éruption] de furoncles infectés et puants sur le corps de l’Humanité […] Puissent les malédictions d’Allah poursuivre les Juifs…» Les récents événements survenus dans le monde musulman en réaction au film «Innocence of Muslims» – un film débile et ridicule dont personne n’avait entendu parler avant l’attaque sanglante sur le consulat américain de Benghazi – ont donné lieu à une «furie islamiste» et à une «spirale haineuse» comme l’islam nous y a progressivement habitués ces dernières années. Mais en regardant, de Benghazi à Rome (en passant par l’Afghanistan, le Pakistan, l’Inde, le Yémen, le Liban, Israël, l’Indonésie, la Malaisie, la Jordanie, le Bangladesh, le Soudan, l’Azerbaïdjan, Paris et Londres), ces centaines de milliers de musulmans aux visages distordus et défigurés par leur haine de l’Occident, on peut dire à notre tour que l’islam n’est pas épargnée par les furoncles purulents et récidivants. Et peut-être ce qui se passe actuellement devrait-il nous servir de leçon dans le contexte de la guerre civile en Syrie, qui aurait fait près de 30 000 morts depuis un an et demi. Les insurgés syriens ont souvent appelé l’Occident à l’aide. Même des Occidentaux ont plaidé pour une intervention en Syrie semblable à celle de l’Otan en Libye en 2011. Mais le veto de la Russie et de la Chine aux Nations unies ont bloqué toute intervention militaire occidentale. Or, à la lumière de ce qui vient de se passer en Libye, à la lumière aussi des lendemains du faux printemps arabe dans ces pays, peut-être est-ce aussi bien ainsi que nous soyons restés chez nous et que nous les laissions régler leurs conflits entre eux. Pour ce que cela nous aurait donné de toutes façons… R. Day

 «… les fanatiques de l’islam radical n’attendent qu’une occasion, n’importe laquelle, pour donner

«… les fanatiques de l’islam radical n’attendent qu’une occasion, n’importe laquelle, pour donner libre cours à leur hargne contre l’Occident. Quand cette vague de colère s’apaisera, une autre lui succédera, et le cycle n’est pas près de finir, car le fossé entre les deux cultures – celle des démocraties libérales et celle des théocraties islamiques – est pour l’instant infranchissable. » Lysiane Gagnon, La Presse

Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

 «Il est quand même ironique de constater que le représentant [Christopher Stevens, ambassadeur

«Il est quand même ironique de constater que le représentant [Christopher Stevens, ambassadeur américain en Libye] d’un pays ayant contribué au reversement de Mouammar Kadhafi vient d’être victime d’un groupuscule islamiste qui a pu prospérer depuis la chute du dictateur. » Agrès Gruda, La Presse Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

 «L’ironie veut qu’il ait été un des plus ardents partisans des rebelles libyens

«L’ironie veut qu’il ait été un des plus ardents partisans des rebelles libyens dans leur lutte contre Mouammar Kadhafi. » Richard Hétu, La Presse Benghazi (Libye) – 11 septembre 2012

Amman (Jordanie)

Amman (Jordanie)

Bakou (Azerbaïdjan)

Bakou (Azerbaïdjan)

Bangladesh

Bangladesh

Dacca (Bangladesh)

Dacca (Bangladesh)

Dacca (Bangladesh)

Dacca (Bangladesh)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

Jakarta (Indonésie)

 «Les violences antiaméricaines derniers jours auraient été déclenchées par un film anti-islam. C’est

«Les violences antiaméricaines derniers jours auraient été déclenchées par un film anti-islam. C’est une excuse. Depuis les accessions à l’indépendance des années 50, les pays du monde arabe, à quelques exceptions près, sont secoués par des violences politiques, sociales et militaires presque permanentes. Le monde arabe est la seule région de la planète où les systèmes politiques sont verrouillés depuis toujours. La démocratie, la liberté et la règle de droit y sont systématiquement bafouées. Si des partis islamistes prennent le pouvoir démocratiquement, ils sont déjà confrontés à une opposition islamiste radicale. On le voit clairement en Tunisie, en Libye, en Égypte et au Yémen. » Jocelyn Coulon Directeur du Réseau de recherche sur les opérations de paix et coordonnateur intérimaire du CERIUM à l’Université de Montréal Medan (Indonésie)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Islamabad (Pakistan)

Karachi (Pakistan)

Karachi (Pakistan)

Lahore (Pakistan)

Lahore (Pakistan)

Rawalpindi (Pakistan)

Rawalpindi (Pakistan)

Chennai (Inde)

Chennai (Inde)

Jammu (Inde)

Jammu (Inde)

Jammu (Inde)

Jammu (Inde)

Jammu (Inde)

Jammu (Inde)

Srinagar (Inde)

Srinagar (Inde)

Srinagar (Inde)

Srinagar (Inde)

Jérusalem (Israël)

Jérusalem (Israël)

Jérusalem (Israël)

Jérusalem (Israël)

Kaboul (Afghanistan)

Kaboul (Afghanistan)

Khost (Afghanistan)

Khost (Afghanistan)

 «… dans ces pays où la liberté de parole n’a jamais existé, les

«… dans ces pays où la liberté de parole n’a jamais existé, les protestataires sont convaincus que l’acte isolé d’un individu reflète l’opinion du gouvernement et du peuple américains. Mme Clinton et M. Obama ont eu beau condamner la vidéo qui a déclenché le scandale, on ne les croira pas, tant on est convaincu qu’il s’agit d’une vaste conspiration anti-islamique dirigée par la Maison-Blanche. Si cela continue, le système diplomatique qui a survécu à la guerre froide risque de s’effondrer dans certains pays musulmans. Ce serait, bien sûr, une pure catastrophe. La donne, hélas, a changé. Les adversaires historiques démocraties occidentales (l’URSS et la Chine) respectaient les règles diplomatiques établies. Ni les Russes ni les Chinois n’attaquaient les missions étrangères, et si l’envie leur en prenait, leurs gouvernements les arrêtaient d’une main de fer. Ce n’est plus le cas dans une partie du monde. » Lysiane Gagnon, La Presse Larkana (Pakistan)

Khartoum (Soudan)

Khartoum (Soudan)

Khartoum (Soudan)

Khartoum (Soudan)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Kuala Lumpur (Malaisie)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Le Caire (Égypte)

Oasis Wadi Feiran (Égypte)

Oasis Wadi Feiran (Égypte)

Philippines

Philippines

Sami Aoun [professeur à l’Université de Sherbrooke] rappelle que l’Occident, qui héberge le christianisme

Sami Aoun [professeur à l’Université de Sherbrooke] rappelle que l’Occident, qui héberge le christianisme et le judaïsme, a connu la sécularisation. «Les régions de l’islam sont en décalage par rapport à l’Occident quant à la sensibilité au fait religieux. C’est toujours un marqueur identitaire très fort. » Omar Koné [directeur du Centre soufi de Montréal] déplore surtout le fait que les manifestations violentes sont l’œuvre de «soidisant défenseurs de l’honneur du prophète» , les mêmes qui, rappelle-t-il, ont endommagé deux mausolées et profané la tombe d’un saint musulman à Tripoli cet été. «Ce n’est absolument pas représentatif des musulmans. Ceux qu’on a vus étaient surtout des salafistes, une tendance radicale inspirée du wahhabisme. La violence n’est pas la réponse appropriée. Rien ne justifie la mort d’homme. » Judith Lachapelle, La Presse Téhéran (Iran)

Sanaa (Yémen)

Sanaa (Yémen)

Sanaa (Yémen)

Sanaa (Yémen)

Sanaa (Yémen)

Sanaa (Yémen)

Tripoli (Liban)

Tripoli (Liban)

Tripoli (Liban)

Tripoli (Liban)

Tripoli (Liban)

Tripoli (Liban)

 «Le monde doit savoir que notre colère n’est pas une expression passagère, mais

«Le monde doit savoir que notre colère n’est pas une expression passagère, mais le début d’un mouvement grave qui se poursuivra dans la nation musulmane pour défendre le prophète de Dieu. » Saïd Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah Beyrouth (Liban)

Tunis (Tunisie)

Tunis (Tunisie)

Tunis (Tunisie)

Tunis (Tunisie)

Londres (Angleterre)

Londres (Angleterre)

Paris (France)

Paris (France)

Paris (France)

Paris (France)

Rome (Italie)

Rome (Italie)

Sur cette photo, des manifestants de Benghazi brandissent une pancarte avec l'inscription «le peuple

Sur cette photo, des manifestants de Benghazi brandissent une pancarte avec l'inscription «le peuple ne veut pas des milices» . L'attaque contre le consulat des États-Unis, à laquelle au moins une milice aurait participé, a provoqué la colère de nombreux Libyens contre les multiples factions armées qui pullulent depuis des mois dans les différentes villes du pays. Le 21 septembre, une manifestation a réuni quelque 30 000 personnes à Benghazi. Elle visait particulièrement la milice Ansar al-Chariah (les partisans de la loi islamique), un regroupement d'islamistes qui aurait participé à l'attaque contre le consulat américain. Les manifestants sont parvenus à les déloger de leur caserne et à les faire fuir. Le groupe radical était aussi accusé d'avoir attaqué des musulmans qui ne suivaient pas son interprétation stricte du Coran.

Benghazi (Libye) – 21 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 21 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 21 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 21 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 21 septembre 2012

Benghazi (Libye) – 21 septembre 2012

 «J’entends bien toutes ces voix raisonnables. En gros, ces voix raisonnables me demandent

«J’entends bien toutes ces voix raisonnables. En gros, ces voix raisonnables me demandent de ne pas confondre les quelques milliers d’extrémistes islamistes qui, en ce moment, foutent le feu aux ambassades américaines et les centaines de millions de musulmans qui […] déplorent cette violence. Je ne confonds pas. C’est bien du tout-venant du musulman que je m’inquiète ici. Il ne se borne pas à déplorer la violence des extrémistes, il ajoute : MAIS on n’a pas le droit d’insulter Allah. Le problème est que concernant Allah, hors de l’amour ou de la crainte qu’il doit inspirer, tout est reçu comme une insulte. Pas seulement les très mauvais films comme celuilà. Tu ne peux pas faire de blague sur Allah. Tu ne peux pas critiquer Allah. Tu ne peux pas écrire les Versets sataniques. Téhéran (Iran) J’entends bien toutes ces voix raisonnables qui invitent à ne pas jeter de l’huile sur le feu, je veux bien. Mais notons tout de même qu’à nous montrer toujours plus précautionneux, à la fin, c’est l’idée même de la désobéissance, l’idée de la subversion, l’idée de la transgression par le rire qui se consument sous la braise. » Pierre Foglia, La Presse

Photographies Newsweek Site Web de la BBC Site Web de Paris Match The Guardian

Photographies Newsweek Site Web de la BBC Site Web de Paris Match The Guardian The Washington Post Der Spiegel The Globe & Mail The Boston Globe Textes consultés Lysiane Gagnon, «La fumisterie islamiste» , La Presse, 18 septembre 2012. Jocelyn Coulon, «Attentats prémédités» , La Presse, 14 septembre 2012. Pierre Foglia, «Sous la braise» , La Presse, 18 septembre 2012. Judith Lachapelle, «Ces soi-disant défenseurs de l’honneur du Prophète» , La Presse, 14 septembre 2012. Agnès Gruda, «La provocation et la mort» , La Presse, 13 septembre 2012. Richard Hétu, «La colère s’étend à d’autres pays» , La Presse, 14 septembre 2012. Richard Hétu, «La rue arabo-musulmane ne décolère pas» , La Presse, 18 septembre 2012. Rima Elkouri, «Le rire des fanatiques» , La Presse, 20 septembre 2012. Laura-Julie Perreault, «Trajectoire d’un film incendiaire» , La Presse, 19 septembre 2012. Clément Mathieu, «Des islamistes boutés hors de Benghazi la rebelle» , Parismatch. com, 22 septembre 2012. Marc Thibodeau, «Caricatures de Mahomet – Charlie Hebdo crée un tollé» , La Presse, 20 septembre 2012.

Musique Philippe Leduc, «Anastasia Élégie» (extrait) Conception R. Day Septembre 2012 Mes diaporamas sont

Musique Philippe Leduc, «Anastasia Élégie» (extrait) Conception R. Day Septembre 2012 Mes diaporamas sont hébergés sur le site : http: //imagileonation. com