Bienheureux Frre Andr Bessette bientt proclam Saint Lorsquen

  • Slides: 21
Download presentation
Bienheureux Frère André Bessette bientôt proclamé Saint

Bienheureux Frère André Bessette bientôt proclamé Saint

Lorsqu’en 1870, le jeune Alfred Bessette devient le frère de Sainte-Croix, rien ne laisse

Lorsqu’en 1870, le jeune Alfred Bessette devient le frère de Sainte-Croix, rien ne laisse supposer que ce pauvre orphelin sans instruction serait le fondateur de l’oratoire Saint-Joseph et deviendrait le religieux le plus célèbre du Québec. Sa réputation dépasse largement les frontières du Canada.

Le Frère André était un religieux québécois à qui sont attribuées de nombreuses guérisons

Le Frère André était un religieux québécois à qui sont attribuées de nombreuses guérisons miraculeuses.

Alfred Bessette est né le 9 août 1845 à Mont-Saint-Grégoire d’Iberville, à 40 kilomètres

Alfred Bessette est né le 9 août 1845 à Mont-Saint-Grégoire d’Iberville, à 40 kilomètres à l’est de Montréal. Il est le huitième enfant de Clothilde Foisy et Isaac Bessette, menuisier du village. La famille est pauvre, mais très pieuse.

En 1849, la famille déménage à Farnham, où le père meurt dans un accident

En 1849, la famille déménage à Farnham, où le père meurt dans un accident en 1855. Après sa mort, la veuve Clothilde, se retrouvant avec neuf enfants dont Alfred qui n’a que dix ans, déménage à Saint-Césaire. Elle décède en 1857.

Alfred vit chez sa tante Rosalie. Il est presque analphabète, petit de taille et

Alfred vit chez sa tante Rosalie. Il est presque analphabète, petit de taille et peu éloquent.

En 1865, il voyage aux États-Unis pour travailler dans les usines de Nouvelle-Angleterre. Il

En 1865, il voyage aux États-Unis pour travailler dans les usines de Nouvelle-Angleterre. Il y aura appris l’anglais, lui qui n’avait à peu près pas d’instruction, ne sachant pratiquement pas lire et pouvant à peine signer son nom. Puis revient chez lui deux ans plus tard.

Il commence à travailler comme portier du collège Notre-Dame, fonction qu’il occupe pendant quarante

Il commence à travailler comme portier du collège Notre-Dame, fonction qu’il occupe pendant quarante ans. Mais le curé de la paroisse, l’abbé André Provençal, qui avait remarqué la piété du jeune homme, le présente aux religieux de la Congrégation de Sainte-Croix où il est accepté en 1870. C’est ainsi qu’Alfred Bessette devient frère André.

Après l’entrée dans la Congrégation de Saint-Croix, il commence à recommander la dévotion à

Après l’entrée dans la Congrégation de Saint-Croix, il commence à recommander la dévotion à Saint Joseph à des milliers de malades et d’infirmes qui proclament à haute voix leur guérison. La réputation de frère André grandit et on le surnomme le thaumaturge du Mont-Royal.

Il devient guérisseur spirituel et conseiller religieux pour des dizaines de milliers de fidèles

Il devient guérisseur spirituel et conseiller religieux pour des dizaines de milliers de fidèles qui attribuent leur guérison à l’intervention de frère André et de son patron, Saint Joseph, époux de la Vierge Marie.

Mais sa préoccupation première, en dépit de sa réputation de guérisseur, est toujours de

Mais sa préoccupation première, en dépit de sa réputation de guérisseur, est toujours de promouvoir l’amour du Christ. Frère André, qui toute sa vie a été affligé de diverses maladies, encourage ses disciples plus proches à accepter leurs souffrances plutôt que de cher la guérison. Souffrir rapproche de Jésus qui a connu les affres de la crucifixion…

Cependant, sa réputation se répand, et c’est par milliers que les fidèles se rendent

Cependant, sa réputation se répand, et c’est par milliers que les fidèles se rendent à Montréal pour rendre hommage à ce personnage unique à qui l’on attribue des dons de guérisseur.

En 1904, ses amis et admirateurs, issus des familles ouvrières, l’aident à fonder un

En 1904, ses amis et admirateurs, issus des familles ouvrières, l’aident à fonder un modeste oratoire sur le mont Royal, près du Collège Notre-Dame. Cet oratoire devient un lieu de pèlerinage.

Au Canada, on parle un peu partout de ses pouvoirs de guérisseur et plus

Au Canada, on parle un peu partout de ses pouvoirs de guérisseur et plus tard, au cours des années vingt, une basilique plus spacieuse est construite (les travaux, commencés en 1924, sont achevés en 1955). Cette basilique demeure l’un des bâtiments les plus imposants de Montréal.

De nombreux pèlerinages y sont organisés et l’oratoire Saint-Joseph est le seul lieu de

De nombreux pèlerinages y sont organisés et l’oratoire Saint-Joseph est le seul lieu de pèlerinage urbain d’importance au Canada. Un demi-million de visiteurs y viennent chaque année.

À la fin de 1936, l'édifice est prêt à recevoir sa coupole, mais celle-ci

À la fin de 1936, l'édifice est prêt à recevoir sa coupole, mais celle-ci n'est pas encore construite : ce sera un dôme inspiré de celui de la Basilique Saint-Pierre de Rome, mais plus allongé, moins sphérique et, par respect, à peine de plus petite dimension et moins orné.

L’inauguration ainsi que la bénédiction eurent lieu en 1917 La crypte peut accueillir 1000

L’inauguration ainsi que la bénédiction eurent lieu en 1917 La crypte peut accueillir 1000 personnes. Encore aujourd'hui, elle reçoit la visite des fidèles pour participer aux offices quotidiens.

À la fin de l'année 1936, le frère André est à New York pour

À la fin de l'année 1936, le frère André est à New York pour solliciter un don du milliardaire Rockefeller pour parachever la construction de la basilique. Il sent déjà que la fin approche. Pris d'un malaise, il souhaite revenir à Montréal. Le 28 décembre, il est conduit à l'hôpital Notre-Dame-de-l'Espérance, à Saint- Laurent Dans la soirée du 5 janvier, la souffrance le gagne. Mercredi le 6 janvier 1937 à minuit cinquante-cinq, le frère André rend son dernier souffle.

La décoration intérieure fut terminée entre 1964 et 1967. L'intérieur de la basilique est

La décoration intérieure fut terminée entre 1964 et 1967. L'intérieur de la basilique est immense, pouvant accueiller 3 500 personnes assises et 1 000 autres debout.

Depuis 1941, on a multiplié les démarches pour qu'il soit reconnu comme un saint

Depuis 1941, on a multiplié les démarches pour qu'il soit reconnu comme un saint homme. Dès le début des années 1960, un procès en béatification fut ouvert. Le Tribunal ecclésiastique chargé de la procédure, fit ouvrir le tombeau le 11 septembre 1963, afin de s'assurer de l'intégrité du corps. On trouva alors celui-ci en état de momification et intact. En 1978, le pape Paul VI le déclare vénérable. Le frère André fut ensuite béatifié le 23 mai 1982 par le pape Jean Paul II, sous le nom de Bienheureux « Frère André Bessette. Au fil des ans, 10 millions de personnes ont signé des pétitions pour sa canonisation. Mais il fallait que l'Église catholique romaine puisse lui reconnaître un deuxième miracle. En octobre 2009, ce deuxième miracle a officiellement été reconnu et attribué au Frère André par la Congrégation pour la causes des saints, de sorte que le bienheureux n'a maintenant plus qu'à attendre la décision du pape, sur l'avis de cette congrégation, pour pouvoir être canonisé. Le 19 décembre 2009 le pape BenoÎt XVI autorise la Congrégation à promulguer le décret concernant ce miracle attribué au frère André. Le Frère André sera donc, par proclamation, solennellement déclaré saint. Il sera le deuxième saint québécois reconnu, après sainte Margeurite d’Youville ( Varennes 1701 – Montréal 1771), fondatrice d'une communauté de religieuses hospitalières, canonisée en 1990. Le 19 février 2010, le pape Benoît XVI annonce lors d'un synode que le Frère André sera canonisé le 17 octobre 2010.

Bienheureux Frère André Bessette bientôt proclamé Saint qtino_76@hotmail. com (Mise en page)

Bienheureux Frère André Bessette bientôt proclamé Saint [email protected] com (Mise en page)