ARTICULATION TALOCRURALE Pr SM BOUKERCHE Anne universitaire 2013

  • Slides: 66
Download presentation
ARTICULATION TALOCRURALE Pr SM BOUKERCHE Année universitaire 2013 -2014

ARTICULATION TALOCRURALE Pr SM BOUKERCHE Année universitaire 2013 -2014

Pied Lié à la station debout Lié à la locomotion bipède de l’espèce humaine

Pied Lié à la station debout Lié à la locomotion bipède de l’espèce humaine Véritable systême amortisseur Ensemble complexe d’articulations qui ne laissent guère expliquer tous les détails Comment exliquer l’interaction du pied avec le membre pelvien – le bassin – le rachis Approche analytique est incontournable pour toutes les articulations avant de tenter de faire une synthèse

Pied Ensemble fonctionnel complexe ► Intérêt anatomique : Etude anatomique simplifiée Etude du mouvement

Pied Ensemble fonctionnel complexe ► Intérêt anatomique : Etude anatomique simplifiée Etude du mouvement -- Bilan moteur ► Intérêt radio-anatomique : Architecture osseuse – coupes en 3 D ( scanner-IRM ) Radiologie conventionnelle ► Intérêt clinique examen clinique ► Intérêt pathologique Traumatique ( entorses – luxations – fractures Déformatif ( pied valgus – pied varus – pied talus –pied équin ) Inflammatoire ( tendons – bourses – parties molles

Pied droit Attitudes du pied : Pied équin Pied talus Pied valgus Pied varus

Pied droit Attitudes du pied : Pied équin Pied talus Pied valgus Pied varus Eversion du pied Inversion du pied

Pied ( Articulations ) ●Articulation talo-crurale ●Articulation sub-talaire Articulation transverse du tarse ( Chopart)

Pied ( Articulations ) ●Articulation talo-crurale ●Articulation sub-talaire Articulation transverse du tarse ( Chopart) Talo-calcanéo-naviculaire ( en dedans ) Calcanéo-cuboidienne ( en dehors ) Articulation tarso-métatarsienne ( Lisfranc ) Articulations interphalangiennes

Modèle de construction mécanique � ► L’articulation talo-crurale met en présence les deux os

Modèle de construction mécanique � ► L’articulation talo-crurale met en présence les deux os de la jambe formant � ►Pince à écartement variable avec les deux malléoles tibiale et fibulaire et non une mortaise tibio-fibulaire avec le talus ( voir schéma suivant avec le 1 er concept de construction mécanique de mortaise tibiofibulaire et du tenon astragalien ) )

1 er Modèle mécanique de la cheville 1 er concept A Mortaise tibio-fibulaire :

1 er Modèle mécanique de la cheville 1 er concept A Mortaise tibio-fibulaire : ( A ) cylindre creux + flasques ostéoligamentaires B Tenon talaire ( astragalien ) : ( B ) cylindre plein clef de voûte du pied réception –transmission du poids du corps Distributeur de contraintes élevées

Pied ●Pied se meut dans toutes les directions ●La talo-tibiale ( flexion plantaire –

Pied ●Pied se meut dans toutes les directions ●La talo-tibiale ( flexion plantaire – flexion dorsale ) se complète d’une autre articulation : la sous-talaire pour constituer une seule unité fonctionelle ●Le talus peut être comparé à une rotule mécaniquement avec réalisation de toutes les variations spatiales entre la jambe et le pied

Définition � � � Unité articulaire synoviale de type ginglyme qui supporte tout le

Définition � � � Unité articulaire synoviale de type ginglyme qui supporte tout le poids du corps avec un rôle primordial dans la statique du pied et le déroulement de la marche en terrain plat ou accidenté.

Degré de liberté ► Un degré de liberté dans le plan sagittal assurant les

Degré de liberté ► Un degré de liberté dans le plan sagittal assurant les mouvements de flexion – extension

Surfaces articulaires ►Surface articulaire distale tibiale ►Surface articulaire malléolaire tibiale ► Surface articulaire malléolaire

Surfaces articulaires ►Surface articulaire distale tibiale ►Surface articulaire malléolaire tibiale ► Surface articulaire malléolaire fibulaire ► Surface proximale trochléenne du talus ► Surface articulaire malléolaire médiale du talus ► Surface articulaire malléolaire latérale du talus

Surface articulaire distale tibiale � � � Forme trapézoide : surface = 10 cm

Surface articulaire distale tibiale � � � Forme trapézoide : surface = 10 cm 2 A grand axe oblique en avant et en dehors Bord antérieur plus large en avant ( 0, 5 cm ) Bord dorsal descend plus bas : 3ème malléole Concave sagittalement avec une valeur angulaire sagittale de 80° Légère convexité transversale avec une crête mousse sagittale

Surface articulaire tibiale distale Forme : trapézoide : 10 cm 2 Orientation : en

Surface articulaire tibiale distale Forme : trapézoide : 10 cm 2 Orientation : en avant – en dehors Concave sagittalement (Valeur angulaire sagittale = 80°) Légère convexité transversale Bords : Antérieur : plus large en avant Postérieur : descend plus bas ( 3ème malléole )

Valeurs angulaires des surfaces articulaires talo- crurales 1 – Tibia 2 – Talus Valeur

Valeurs angulaires des surfaces articulaires talo- crurales 1 – Tibia 2 – Talus Valeur angulaire sagittale de l’extrémité distale du tibia = 80° Valeur angulaire sagittale de l’extrémité proximale trochléaire du talus = 120°

Surface articulaire malléolaire tibiale � � � � Facette articulaire latérale de la malléole

Surface articulaire malléolaire tibiale � � � � Facette articulaire latérale de la malléole médiale Triangulaire à base antérieure Convexe Verticale Oblique en bas et en dedans ( presque sagittal ) Hauteur = 10 mm Valeur angulaire sagittale = 75°

Surface articulaire malléolaire tibiale Forme triangulaire à base antérieure Concave Verticale Hauteur = 10

Surface articulaire malléolaire tibiale Forme triangulaire à base antérieure Concave Verticale Hauteur = 10 cm Oblique en bas et en dedans Valeur angulaire sagittale = 75°

Surface articulaire malléolaire fibulaire � � � Facette articulaire médiale de la malléole latérale

Surface articulaire malléolaire fibulaire � � � Facette articulaire médiale de la malléole latérale Triangulaire à base supérieure Convexe verticalement (surtout en bas ) – avt-arrière Située plus bas et plus en arrière que la médiale Hauteur = 20 mm ( axe bimalléolaire de la flexion – extension est oblique en Arrière – en bas – et en dehors )

Surface articulaire malléolaire fibulaire Triangulaire à base supérieure Convexe verticalement Hauteur = 20 mm

Surface articulaire malléolaire fibulaire Triangulaire à base supérieure Convexe verticalement Hauteur = 20 mm Oblique en bas et en arrière L’axe bimaléolaire de flexion – extension est oblique en bas – en arrière et en dehors ( différence de hauteur bimalléolaire et d’orientation bimalléolaire )

Vue antérieure de l’articulation talo -crurale Hauteur de la malléole médiale =10 mm Hauteur

Vue antérieure de l’articulation talo -crurale Hauteur de la malléole médiale =10 mm Hauteur de la mélléole latérale = 20 mm Axe transversal de travail de l’articulation est oblique en bas en arrière et en dehors

Surface proximale trochléenne du talus � � � � � Situation : ¾ post

Surface proximale trochléenne du talus � � � � � Situation : ¾ post de la face proximale du talus Poulie quadrilatère plus large en avant (5 mm) Epais cartilage = 2 mm Convexe sagittalement avec un arc de 12 O° Légèrement concave transversalement avec un sillon oblique en avant et en dehors Joue latérale plus haute et une large que la médiale Bord latéral oblique en avant et en dehors - élevé Bord médial sagittal arrondi – mousse Axe oblique en avant et en dehors (15 -20°)

D / Axe bimalléolaire de la trochlée proximale du talus S / Axe sagittal

D / Axe bimalléolaire de la trochlée proximale du talus S / Axe sagittal (S) B / Axe sagittal de la trochlée qui est oblique en avant et en dehors faisant avec l’axe sagittal un angle de 15°

A Forme : quadrilatère avec un bord antérieur plus large que le postérieur (

A Forme : quadrilatère avec un bord antérieur plus large que le postérieur ( 5 mm ) Convexe sagittalement Valeur angulaire sagittale = 120° Joue latérale de la poulie trochléenne plus large que la médiale Bord médial sagittal Bord latéral oblique en avant – en dehors = 15° Surface proximale trochléenne du talus ( A)

Surface malléolaire médiale du talus Répond à la surface malléolaire tibiale En forme de

Surface malléolaire médiale du talus Répond à la surface malléolaire tibiale En forme de virgule à grosse extrémité antérieure Plane ( légèrement excavée ) Valeur angulaire sagittale de 103° Son angle avec l’axe bi-malléolaire = 84° Plane

Surface malléolaire médiale du talus (B) Forme : virgule à grosse extrémité ant Orientation

Surface malléolaire médiale du talus (B) Forme : virgule à grosse extrémité ant Orientation verticale Plane ( Légèrement excavée ) B Valeur angulaire sagittale = 103°

 Surface malléolaire latérale du talus � � � � Articulaire avec la surface

Surface malléolaire latérale du talus � � � � Articulaire avec la surface malléolaire fibulaire Triangulaire à base proximale De valeur angulaire = 106° Son angle fait avec l’axe bi-malléolaire = 89° Fortement concave de haut en bas Plane ou légèrement convexe d’Avant en Arrière Configuration est une indication pour la fonction porteuse de la fibula (20% de la force totale supportée par la jambe

Surface malléolaire latérale du talus ( C ) C Forme : triangulaire à base

Surface malléolaire latérale du talus ( C ) C Forme : triangulaire à base proximale Plane ou légèrement convexe sagittalement Fortement concave de haut en bas Valeur angulaire sagittale = 106°

Moyens d’Union � La capsule � Les ligaments passifs � Ligaments actifs

Moyens d’Union � La capsule � Les ligaments passifs � Ligaments actifs

Capsule articulaire � � � Mince et lâche sagittalement Tendue latéralement Insertions proches des

Capsule articulaire � � � Mince et lâche sagittalement Tendue latéralement Insertions proches des surfaces cartilagineuses sauf en avant où elle est en retrait du bord ventral du tibia et sur la crête transversal du col du talus ( 1 cm ). Présence d’un recessus tibio-fibulaire distal Présence de deux cul-de -sacs sagittaux en avant et en arrière

Ligaments passifs � Ligament collatéral médial (tibial ou deltoide ) � Ligament collatéral (

Ligaments passifs � Ligament collatéral médial (tibial ou deltoide ) � Ligament collatéral ( fibulaire ) � Ligament fibulo-talaire � Ligament antérieur

Ligament collatéral médial ( 1 ) � � � � Triangulaire – épais –

Ligament collatéral médial ( 1 ) � � � � Triangulaire – épais – résistant Disposé en deux plans : Plan profond ▬Ligament tibio-talaire antérieur ▬ Ligament tibio-talaire postérieur Plan superficiel ▬Ligament tibio-naviculaire ▬ Ligament tibio-calcanéen

Ligament collatéral médial ( 2 ) � � � ► Plan superficiel Ligament tibio-naviculaire

Ligament collatéral médial ( 2 ) � � � ► Plan superficiel Ligament tibio-naviculaire Tendu de la face médiale de l’apex de la malléole médiale tibiale à la tubérosité naviculaire Ligament tibio-calcanéen Tendu de la face médiale de l’apex de la malléole médiale tibiale au sustentaculum du calcanéus et du ligament calcanéo-naviculaire

Ligament collatéral médial : plan superficiel F T 1 2 Ta N 3 S

Ligament collatéral médial : plan superficiel F T 1 2 Ta N 3 S C Vue médiale de la cheville 1 - Ligt tibio-naviculaire 2 -Ligt tibio –calcanéen 3 -Ligt calcanéo-naviculaire T= Tibia F= Fibula Ta = Talus C = Calcanéus S = Sustentaculum N = Os naviculaire (scaphoide )

Ligament collatéral médial � � � ► Plan profond Ligament tibio-talaire antérieur Tendu du

Ligament collatéral médial � � � ► Plan profond Ligament tibio-talaire antérieur Tendu du bord antérieur de la malléole tibiale à la face médiale de la crête du col du talus Ligament tibio-talaire postérieur Tendu obliquement en arrière dans l’échancrure de l’apex malléolaire tibiale à la face médiale du corps du talus ( tubercule postéro-médial )

Ligament collatéral médial : Plan profond F Vue médiale de la cheville 1 -

Ligament collatéral médial : Plan profond F Vue médiale de la cheville 1 - Ligt tibio-talaire ant 2 -Ligt tibio –talaire post T T= Tibia F= Fibula Ta = Talus C = Calcanéus Ta C

Ligament collatéral � Ligament talo-fibulaire antérieur � Ligament talo-fibulaire postérieur � Ligament calcanéo-fibulaire +++

Ligament collatéral � Ligament talo-fibulaire antérieur � Ligament talo-fibulaire postérieur � Ligament calcanéo-fibulaire +++

 Ligament talo-fibulaire antérieur Court et large Origine : bord antérieur de la malléole

Ligament talo-fibulaire antérieur Court et large Origine : bord antérieur de la malléole latérale dans sa partie moyenne Trajet : oblique en avant-en bas et en dedans Terminai son : face latérale du col du talus ( ligt de l’entorse de la cheville )

T F F T 1 - Ligt talo-fibulaire ant 1 Origine : bord ant

T F F T 1 - Ligt talo-fibulaire ant 1 Origine : bord ant de la malléole latérale fibulaire Trajet : en avant – en bas – en dedans CC Terminaison : face latérale du col du talus

Ligament talofibulaire ant : Ligt de l’entorse

Ligament talofibulaire ant : Ligt de l’entorse

Ligament talo-fibulaire postérieur � Epais et résistant Origine : fosse malléolaire latérale de la

Ligament talo-fibulaire postérieur � Epais et résistant Origine : fosse malléolaire latérale de la fibula Trajet : tendu horizontalement en bas et en arrière � Terminaison : tubercule latéral du talus

2 2 - Ligt talo-fibulaire post Origine : fosse malléolaire latérale de la fibula

2 2 - Ligt talo-fibulaire post Origine : fosse malléolaire latérale de la fibula Trajet : horizontal – en bas – en arrière Terminaison : tubercule latéral du talus

Ligament calcanéo-fibulaire Origine : apex de la face latérale de la malléole fibulaire Trajet

Ligament calcanéo-fibulaire Origine : apex de la face latérale de la malléole fibulaire Trajet : en bas et en arrière Terminaison face latérale du calcanéus en arrière du tubercule des muscles fibulaires

3 - Ligt calcanéo-fibulaire 3 Origine : apex de la face latérale de la

3 - Ligt calcanéo-fibulaire 3 Origine : apex de la face latérale de la fibula Trajet : en bas -en arrière Terminaison : face latérale du calcanéus

Ligament fibulo-talo-calcanéen � � Mal défini sur le plan de la forme et de

Ligament fibulo-talo-calcanéen � � Mal défini sur le plan de la forme et de son étendue Renforcement de l’aponévrose jambière Ensemble fibreux postérieur Il est tendu de la lèvre médiale du bord dorsal de la malléole latérale ; se dirige en bas et en dedans ; se sépare en deux branches pour se terminer sur le processus latéral de la face dorsale du talus et la partie postéro-latérale de la face proximale du calcanéus.

Anatomie fonctionnelle � � Position référentielle : position zéro-anatomique Homme debout dans la position

Anatomie fonctionnelle � � Position référentielle : position zéro-anatomique Homme debout dans la position d’un soldat au garde-à-vous. La pointe du pied est légèrement déviée en dehors ( 15° ) par rapport au plan sagittal

Dynamique articulaire � C’est une articulation gynglime à un degré de liberté ne permettant

Dynamique articulaire � C’est une articulation gynglime à un degré de liberté ne permettant que des mouvements de flexion-extension � Axe de mouvement : transversal –oblique en dehors , en bas et en arrière � Mouvements : Flexion –Extension

Axe du mouvement ( A ) : Transversal – oblique en dehors et en

Axe du mouvement ( A ) : Transversal – oblique en dehors et en arrière

Flexion dorsale de la cheville Définition: mouvement qui tente de rapprocher la face dorsale

Flexion dorsale de la cheville Définition: mouvement qui tente de rapprocher la face dorsale du pied de la face ventrale de la jambe Position de référence : le plan de la plante du pied est parrallèle au sol et perpendiculaire à l’axe de la jambe Plan du mouvement : plan vertical faisant avec le plan sagittal un angle ouvert en dehors de 15°. Axe : oblique en dehors , un peu en bas(qq°) et en arrière =15° Amplitude = 20° Mécanisme : bascule dorsale du talus avec écartement de la pince bi-malléolaire de 1 -2 mm. La malléole latérale s’élève et tourne en dedans. Muscles moteurs: tibial ant- LEO –LEH- 3ème Fibulaire

1 B C A / Plan de référence : Plan de la plante du

1 B C A / Plan de référence : Plan de la plante du pied parallèle au sol et perpendiculaire à l’axe sagittal de la jambe (1) B / Plan de mouvement parasagittal C / Axe de mouvement Valgus du pied : déviation du pied en dehors ; l’axe de la trochlée fait 15° avec l’axe sagittal de la jambe A

Extension ou flexion plantaire Définition : mouvement qui éloigne la face dorsale du pied

Extension ou flexion plantaire Définition : mouvement qui éloigne la face dorsale du pied de la face ventrale de la jambe. Amplitude : 30°-40° Mécanisme : Le talus balance en avant avec resserement de la pince bi-malléolaire ( ce serrage est actif ). � La malléole latérale s’abaisse (1 -2 mm) et tourne en rotation latérale par contraction musculaire Muscles moteurs : triceps – muscles rétro-malléolaires médiaux et latéraux

Les mouvements de torsion du pied Abduction – Adduction : Mouvements dans un plan

Les mouvements de torsion du pied Abduction – Adduction : Mouvements dans un plan horizontal perpendiculaire à l’axe vertical de la jambe Adduction : la pointe du pied regarde en dedans Abduction : la pointe du pied regarde en dehors

Les mouvements de torsion du pied Pronation – Supination � Mouvements dans un plan

Les mouvements de torsion du pied Pronation – Supination � Mouvements dans un plan frontal , perpendiculaire à l’axe sagittal du pied passant par le 2ème orteil Supination : la plante du pied regarde en dedans Pronation : la plante du pied regarde en dehors

Les mouvements de torsion du pied Valgus – Varus � Dans un pied normal

Les mouvements de torsion du pied Valgus – Varus � Dans un pied normal les mouvements naturels associent les deux composantes précédente Varus = adduction + supination ( creuse la voûte plantaire ) Valgus = abduction +pronation ( aplatie la voûte plantaire )

Les mouvements de torsion du pied Inversion – Eversion du pied � Inversion =

Les mouvements de torsion du pied Inversion – Eversion du pied � Inversion = adduction+supination+flexion plantaire ( varus équin ) � Eversion = abduction +pronation + flexion dorsale ( talus valgus )

Pathologie de la cheville � ► Les entorses bénignes ou graves ( Lésions plus

Pathologie de la cheville � ► Les entorses bénignes ou graves ( Lésions plus ou moins grave d’un ou plusieurs ligaments : élongation ou déchirure ) � ► Les fractures � ► La rupture du tendon d’Achille �

MERCI

MERCI