1 La peste noire Les rats porteurs dpidmies

  • Slides: 4
Download presentation
1. La peste noire Les rats – porteurs d'épidémies Un médecin de peste La

1. La peste noire Les rats – porteurs d'épidémies Un médecin de peste La ville de Caffa – première victime de la peste

Les épidémies de peste au Moyen ge XIVe siècle 1347: apparition de la «

Les épidémies de peste au Moyen ge XIVe siècle 1347: apparition de la « peste noire » à Marseille; cette épidémie a tué presqu'un tiers de la population européenne en 5 ans 1348: Quimper 1349: Quimper 1363: Puymirol 1398: Arles – l'épidémie a duré du 1 er avril 1398 à janvier 1399 XVe siècle 1412: Quimper 1450: Arles, Salon 1472: Quimper 1480: Quimper Un malade montre les signes de la peste La peste à Tournai Conséquences de l'épidémie A la recherche des responsables Devant ce qu’ils ne comprennent pas, les hommes du Moyen Age pensent que Dieu leur envoie la peste pour les punir de leurs péchés. En conséquence le premier remède qu’il leur vient à l’esprit est qu’il faut éradiquer tout ce qui à leurs yeux est souillure. Dans un premier temps on chasse les Juifs d’Europe : en 1550 ils l’avaient tous été, puis on s’attaque aux étrangers, et puis à ceux dont le métier se rapporte aux déchets : les tanneurs, les bouchers, les poissonniers et les fossoyeurs, enfin à la prostitution qui était jusque là plus que tolérée. Une amulette que les gens portaient pour se protéger de la peste

Troubles sociaux, économiques et religieux D'autres conséquences de la peste: des groupes d'extrémistes religieux

Troubles sociaux, économiques et religieux D'autres conséquences de la peste: des groupes d'extrémistes religieux (les « flagellants » ) se forment parce qu'ils pensent que la peste est un signe que la fin du monde n'est plus loin; la population qui pense que les juifs, les gitans et les « gens du voyage » empoisonnent les puits, les attaque et les tue. Alors, 2000 juifs sont brûlés vivants à Strasbourg le 14 février 1349, d'autres sont jetés dans des rivières, p. e. la Vienne; Une procession de flagellants dans l'agriculture, il y a de moins en moins de paysans. De nombreuses champs et cultures sont abandonnées et la forêt se développe; Les juifs – une minorité en danger Un prêtre qui vivait à la cour du pape, raconte: La peste reste présent en Europe jusqu'à la dernière grande épidémie à Marseille pendant les années de 1720 à 1722. "On a trouvé certains hommes qui avaient sur eux une sorte de poussière et, à tort ou à raison, Dieu seul peut le dire, on les a accusés d'avoir empoisonné l'eau des sources. . . et bon nombre ont été brûlés vifs pour cette raison. " Le médecin du pape écrit : "Beaucoup de gens se demandaient quelle était la raison de ce mal. En certains endroits on pensait que c'était les juifs qui avaient empoisonné le monde, et on les a mis à mort. En d'autres lieux on était d'avis que c'étaient les êtres mal conformés et les invalides qui étaient responsables et on les chassait. D'autres encore accusaient la noblesse. " D'abord on dit que les juifs avaient empoisonné les puits. Ensuite, on les chasse des villes ou on les brûle comme à Strasbourg

Bilan humain Les documents et les chiffres sont assez rares. Les historiens sont d'accord

Bilan humain Les documents et les chiffres sont assez rares. Les historiens sont d'accord sur la proportion de morts entre 30 % et 50 % de la population européenne, mais ce chiffre est différent de pays en pays. En France, entre 1330 et 1440, la population est passée de 17 à 10 millions d'habitants (42 % de moins). Le registre de l'église de Givry (Yonne), un des plus précis, montre que sur environ 1 500 habitants, il y avait 649 enterrements en 1348, dont 630 de juin à septembre, pour un village qui en comptait normalement 40 par an, c'est une mortalité de 40, 6 %. Les villes sont plus touchées que les campagnes parce que la concentration de la population est plus grande. L'évolution de la population de Périgeux au 14 e et 15 e siècle